L'opposition monte au créneau :

Budget de la Région : un coup de rabot de 24% envisagé


Publié / Actualisé
Alors que le budget de la Région va être examiné et voté le 30 janvier prochain, les conseillers de l'opposition ont alerté sur ce qu'ils qualifient de " budget insincère ". Le budget de la collectivité serait en baisse de 24%, jamais La Réunion n'avait connu un coup de rabot aussi drastique. Les lignes budgétaires les plus touchées sont la formation et l'enseignement.
Alors que le budget de la Région va être examiné et voté le 30 janvier prochain, les conseillers de l'opposition ont alerté sur ce qu'ils qualifient de " budget insincère ". Le budget de la collectivité serait en baisse de 24%, jamais La Réunion n'avait connu un coup de rabot aussi drastique. Les lignes budgétaires les plus touchées sont la formation et l'enseignement.

Huguette Bello s’insurge "aujourd’hui on a un budget de 799 millions d’euros, il baisse de plus de 24%, il était à 1 milliard 57 millions d’euros. Jamais à La Réunion, on vu le budget de notre Région baisser autant. Ce qu’il faut savoir c’est que les Réunionnais sont les Français les plus endettés de la nation, on est endettés à hauteur de 1 milliard 327 millions d’euros, cela est proprement inadmissible." s‘agace la conseillère régionale.

Olivier Hoarau regrette que les priorités da la majorité régionale ne soient pas celles de tous les Réunionnais. De plus, le conseiller d’opposition s’inquiète les lignes budgétaires les plus affectées soient celles de l’enseignement, de la formation et de l’environnement "le président de Région et sa majorité veulent emmener La Réunion vers un avenir sombre, sombre pour l’avenir, sombre pour les personnes âgées et les jeunes. Il a fait le choix de sacrifier la formation professionnelle en prétextant s’engager dans un recours vis à vis de l’État sur un document qu’il avait déjà signé. Aujourd’hui, il fait machine arrière parce qu’il sait qu’il ne pourra pas tenir ses engagements donc il prend le prétexte de la renégociation de ce pacte. Il met en péril des organismes de formation tels que la formation supérieure d’art au Port."

L’opposition envisage de déposer un recours devant le tribunal administratif si ce budget n’est pas amendé d’ici la 30 janvier.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

NSR, Posté
En septembre 2017, devant la gravité de la situation de La Réunion, à travers la politique régionale, NSR a alerté l'attention et l'opinion publique dans ce department, via le vivier des 1340 grands électeurs...
Plan b, Posté
Le pharaon sait qu il n'a plus d'argent à la région et il recherche autre chose . Les Spl ont été créé pour qu il ait un bon revenu et place des copains ou copines ... distribue l'argent que l'on n'a pas ( continuité , pop, ..) il sait faire ... pour les lycées ( entretien et maintenance ) il n'y a plus d'argent pour nos jeunes ..
C est triste .. ce n'est pas de
L'investissement mais une mauvaise gestion ...
Volcan974, Posté
C est bien de traiter les gens d incompétents mais elle n a jamais été convoquée chez les gendarmes pas de perquisition je ne pense pas qu elle a mis Saint Paul en faillite
Olivier, Posté
Les critiques sont trop faciles vous seriez jamais lui
Triste Bello, Posté
Bello cherche à faire le buzz, sa campagne ne décolle pas à Saint-Paul. Elle fait feu de tous bois pour tenter de braquer les projecteurs sur elle. Hélas pour elle nous ne voyons que son incompétence, Bilan de député inexistant... Bilan de mairesse de Saint-Paul catastrophique.