Incendies en Australie :

La Réunion au secours des bébés kangourous


Publié / Actualisé
Les incendies continuent de ravager les forêts australiennes, 24 morts, des milliers de maisons brûlées, les pompiers, épuisés, luttent contre ces feux meurtriers depuis des mois. Alors qu'une chaleur écrasante ne faisait qu'attiser les flammes, ce mardi, la pluie a donné un peu de répit au pays avant une nouvelle vague de chaleur dans les prochains jours. Les pertes sont énormes, plus d'un milliard d'animaux ont péri indique le WWF, la première organisation mondiale de protection environnementale et beaucoup se retrouve sans habitat. À La Réunion, la solidarité s'organise, un appel aux couturiers et tricoteurs réunionnais est lancé pour fabriquer des pochons pour les bébés kangourous recueillis dans des refuges.
Les incendies continuent de ravager les forêts australiennes, 24 morts, des milliers de maisons brûlées, les pompiers, épuisés, luttent contre ces feux meurtriers depuis des mois. Alors qu'une chaleur écrasante ne faisait qu'attiser les flammes, ce mardi, la pluie a donné un peu de répit au pays avant une nouvelle vague de chaleur dans les prochains jours. Les pertes sont énormes, plus d'un milliard d'animaux ont péri indique le WWF, la première organisation mondiale de protection environnementale et beaucoup se retrouve sans habitat. À La Réunion, la solidarité s'organise, un appel aux couturiers et tricoteurs réunionnais est lancé pour fabriquer des pochons pour les bébés kangourous recueillis dans des refuges.

"C’est juste un élan du cœur" explique Martine Nourry. Après avoir vu une annonce qui invitait les couturiers et tricoteurs à fabriquer des pochons sur les réseaux sociaux, la Réunionnaise a fait passer le mot à ses amis. Très vite, l’annonce s’est propagée sur les réseaux. "Je me suis dit que comme on est tous en train de se demander comment on peut faire pour aider, c’est une solution simple et facile à faire donc j’ai partagé l’adresse du refuge ".

Les images de ce paysage de désolation font le tour du monde depuis plusieurs semaines. Nombreux sont les Réunionnais à ne pas rester insensibles car sur place, la situation est dramatique. Martine Nourry, a voulu passer à l'action "on est très touchés par ce qui se passe avec les kangourous et les koalas, ces images là nous font bouger et ce sont également des habitats naturels des aborigènes, on ne les oublie pas. Je pense qu’on est plusieurs à se dire ‘mais qu’est-ce qu’on peut faire à part demander à l’univers, à toutes les forces auxquelles on peut croire de faire venir la pluie ? Qu’est-ce qu’on peut faire nous à notre niveau ici et c’est une façon de se sentir utile et de contribuer à ce que les choses s’améliorent avec nos compétences et nos possibilités."

Si la fabrication de pochons pour les bébés kangourous peut paraître anecdotique, ce sont ces petits gestes mis bout à bout qui font la solidarité "tous les gestes comptent, ceux qui sont dans le rush sur place à sauver les gens, les animaux et à essayer d'éteindre les feux n’ont pas le temps de faire des pochons parce qu’ils sont dans l’urgence. Nous, on peut prendre un peu plus de distance pour réaliser des choses qui peuvent les aider là-bas."

Par ailleurs, personne n’est épargné par le dérèglement climatique, La Réunion ne fait pas exception "on est tous concernés parce qu’on sait que l’urgence climatique est là, ce qui se passe là-bas nous touche aussi, l’effet papillon n’est pas juste un mythe. On sait qu’il y a une urgence climatique, on va subir de plus en plus les effets du changement climatiques que ce soit des cyclones plus forts, des incendies, de la sécheresse… C’est aussi se dire qu’on est tous co-responsables dans le monde et qu’on fait aussi notre part comme le colibri" termine la Saint-Andréenne.

Vous êtes tricoteur, couturier et vous souhaitez aider les bébés kangourous, toutes les infos sont dans ce post :

Lire aussi : Les pompiers redoublent d'efforts avant la prochaine vague de chaleur

fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Titi974, Posté
Hi! Hi! Hi! Ivoit nana nanazotki pou gratter