Les syndicats restent réservés :

Trésoreries publiques : onze accueils de proximité pourraient rester ouverts


Publié / Actualisé
Ce mardi 14 janvier, le syndicat Solidaires Finances publiques annonce que des discussions ont été entamées entre le directeur régional des Finances Publiques et les agents des différents sites concernant la géographie revisitée des centres de l'île. Si la fermeture de huit centres a été annoncée, la mobilisation permettrait éventuellement de garantir le maintien d'accueils de proximité dans onze communes. Mais "leur fonctionnement au quotidien nous semble encore très précaire" avertit le syndicat. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 14 janvier, le syndicat Solidaires Finances publiques annonce que des discussions ont été entamées entre le directeur régional des Finances Publiques et les agents des différents sites concernant la géographie revisitée des centres de l'île. Si la fermeture de huit centres a été annoncée, la mobilisation permettrait éventuellement de garantir le maintien d'accueils de proximité dans onze communes. Mais "leur fonctionnement au quotidien nous semble encore très précaire" avertit le syndicat. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La concertation est en tout cas lancée, ce dont se félicite Solidaires Finances publique, qui souligne que La Réunion est "le seul Département d’Outre-mer à l’exception de Mayotte (concerné par aucune suppression de Trésorerie) à avoir pu obtenir le lancement de la concertation". Depuis six mois, les agents sont mobilisées contre la réforme de la fonction publique.

Lire aussi : Solidaires Finances publiques : 96% des agents interrogés sont contre la réforme

Cependant, le projet reste largement décrié. "L’ouverture de " Maisons France Service ", de " Points de contact " dans les écarts, sera composé trop souvent de coquilles aux noms élaborés mais vides" souligne le syndicat.

Les concertations devraient donc continuer dans les mois à venir.

Lire aussi : La carte des trésoreries publiques qui vont fermer dévoilée par erreur

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !