Insécurité routière :

Les gendarmes verbalisent un moniteur d'auto-école positif au cannabis


Publié / Actualisé
Six motocyclistes de la brigade mobile de Saint-Benoît dont un en tenue civile, ont mené les 15 et 16 janvier 2020 de 8 à 12 heures des actions de lutte contre l'insécurité routière en ciblant les infractions génératrices d'accidents graves. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Six motocyclistes de la brigade mobile de Saint-Benoît dont un en tenue civile, ont mené les 15 et 16 janvier 2020 de 8 à 12 heures des actions de lutte contre l'insécurité routière en ciblant les infractions génératrices d'accidents graves. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

En agglomération de Saint Benoît sur la RN 2 : 33 infractions ont été constatées par les gendarmes parmi lesquelles 26 usages de téléphone ou distracteur, 1 non-respect d'un feu rouge, 2 défauts de port de la ceinture de sécurité, 2 défauts d'assurance et 1 conduite sans permis.

En agglomération de La Rivière des Pluies, commune de Sainte-Marie sur la RN 102 : le bilan de cette opération est aussi éloquent que celui de la veille. 44 infractions relevées dont 15 non-respects du feu de signalisation rouge, 18 usages de téléphone ou distracteur, 4 non-ports  de la ceinture, 2 non-ports du casque de protection, 1 non-respect des distances de sécurité.

A noter, cet automobiliste contrôlé alors qu'il téléphonait. L'enquête a démontré que son permis était invalide.

Par ailleurs, un moniteur auto-école en action de formation auprès d'un motocycliste a été surpris au téléphone. Le dépistage des drogues effectué s'est révélé positif au cannabis. Son permis lui a été retiré sur le champ.

Au regard de ce bilan, les gendarmes appellent à la responsabilité des usagers afin de faire baisser le nombre d'accidents sur les routes réunionnaises.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !