Saison cyclonique :

Trois zones suspectes sous surveillance dans la zone océan indien


Publié / Actualisé
L'évolution de ces "zones suspectes" est particulièrement observée par les spécialistes ces dernières heures. Depuis l'épisode Calvinia en début d'année et un mois de décembre assez agité avec le passage de trois cyclones tropicaux dans l'océan indien, l'activité est au ralenti, enfin était. Car cela pourrait changer dans les prochains jours, trois cyclogenèses sont scrutées, pour le moment, les probabilité de formation de dépression vont de faibles à modérées mais cela pourrait évoluer très vite dans les prochains jours. (Image satellite Mtotec)
L'évolution de ces "zones suspectes" est particulièrement observée par les spécialistes ces dernières heures. Depuis l'épisode Calvinia en début d'année et un mois de décembre assez agité avec le passage de trois cyclones tropicaux dans l'océan indien, l'activité est au ralenti, enfin était. Car cela pourrait changer dans les prochains jours, trois cyclogenèses sont scrutées, pour le moment, les probabilité de formation de dépression vont de faibles à modérées mais cela pourrait évoluer très vite dans les prochains jours. (Image satellite Mtotec)

Première zone suspecte

"Une large circulation dépressionnaire trés allongée est nichée au sein du TM (thalweg de mousson, repère météoroligique ; ndlr), localisée approximativement au Sud-Ouest de l'archipel des Chagos.Cependant, le risque de cyclogenèse est faible sur cette zone par manque de convergence côté polaire, en partie compensée en fin de week-end par un renforcement du flux de mousson cote équateur." indique le centre météorologique régional spécialisé cyclones de La Réunion (Cmrs).

Deuxième zone suspecte

"Dans l'extrémité Ouest du TM, la petite circulation dépressionnaire évoquée hier, a lentement glissévers l'Ouest et se trouve maintenant au Nord du Cap d'Ambre. Elle s'est légèrement comblée depuis hier d'après les dernières données ASCAT de la matinée. D aprés les modeles disponibles ce faible minimum devrai atterrir sur la point Nord de Mada en se comblant.Un renforcement n'est que peu probable, ce qui est également suggéré par la disparition de signal de cyclogenese lié à ce minimum dans la prévision d'ensemble.Le risque de développement d'une tempête tropicale modérée devient faible à partir de Vendredi dans le Nord-Est des Mascareignes." détaillent les spécialistes.

Troisième zone suspecte

Et pour terminer, le formation de cette cyclogénèse est sans doute la plus probable, les précisions des experts du Cmrs "en début de semaine prochaine, une structure de front froid devrait remonter sur la partie Sud du canal du Mozambique. La poussée anticyclonique à l'arrière devrait engendrer une forte convergence de grande échelle en surface avec le flux de mousson bien établi ce week-end sur l'ensemble du canal. La présence du jet d'Ouest subtropical à proximité Sud, forcé par un profond thalweg d'altitude sur sa face polaire, rend la formation d'un système tropical incertaine. Si un système se forme, il pourrait éventuellement prendre des caractéristiques hybrides. Le scénario des déterministes n'est pas encore en accord et demande à être affiné au cours des prochains jours, et proposent pour le moment deux zones de cyclogenes de part et d'autre de la grande ile...

Pour les 5 prochains jours, le risque de formation d'une tempête tropicale modérée sur le Sud du Canal du Mozambique ainsi que le long de la cote Est malgache est faible jusqu'à dimanche et devient faible à modéré en début de semaine prochaine."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Vanille, Posté
@regard, cest bien gentil de relever les fautes du scripteur mais j'aurais d'abord fait en sorte de ne pas en faire...par exemple : que veuX dire ?,il y a un t à "veut " et au début de l'article il est expliqué le sens de TM(thalweg de mousson)...bref,la critique est aisée
Pour le reste, merci Google ;-)
Bon week-end pluvieux !
Regard, Posté
Bonjour, que veux dire TM et runs ?
Vous serait-il possible de vérifier vos "écrits" car vous "laissez" passer des fautes.
Merci