Et sur les réseaux sociaux :

La fin d'aventure des Cigognes vue par les médias nationaux


Publié / Actualisé
Fin de l'aventure pour les Cigognes mais quelle aventure ! La Saint-Pierroise nous a fait rêver, vibrer, chanter, danser... Un parcours exceptionnel, des performances de haut vol et des joueurs passés de l'anonymat à une exposition médiatique totalement folle dans l'Hexagone et même à l'international ! Le réveil est bien difficile ce dimanche 19 janvier, on aurait aimé que ça continue, et nous ne sommes pas les seuls...
Fin de l'aventure pour les Cigognes mais quelle aventure ! La Saint-Pierroise nous a fait rêver, vibrer, chanter, danser... Un parcours exceptionnel, des performances de haut vol et des joueurs passés de l'anonymat à une exposition médiatique totalement folle dans l'Hexagone et même à l'international ! Le réveil est bien difficile ce dimanche 19 janvier, on aurait aimé que ça continue, et nous ne sommes pas les seuls...

La presse nationale ne cache pas son amertume, le Figaro titre "Coupe de France : cruel épilogue pour la Saint-Pierroise", le quotidien de rappeler l’héroïsme de nos joueurs péi "les Réunionnais de la Saint-Pierroise, club de Régionale 1 (6e  échelon), ont frôlé l'exploit, mais fini par s'incliner samedi à Epinal (N2, 4e division) 1-0 après prolongation en 16e de finale de la Coupe de France."

Le journal sportif l’Équipe, qui a mis à l’honneur la Saint-Pierroise à plusieurs reprises dans ses colonnes titre "Saint-Pierre si près" le journaliste poursuit  "Malgré les deux divisions d’écart, malgré l’expulsion, les Réunionnais ont résisté avec leurs armes : une discipline défensive formidable, les parades du gardien Ibrahima Dabo et des efforts incessants : 'On appelle ça : créole solidaire' sourit tristement Fontaine." Et le journaliste termine "les Saint-Pierrois ont été à la hauteur malgré ce coup du sort, malgré l’attitude de leur adversaire, pas toujours dans l’esprit de la Coupe de France."


L’Express termine son article par "hagards, les Réunionnais de la JSSP ont très vite été rejoints par leurs supporters sur la pelouse. La fabuleuse aventure de la Coupe de France s'arrête pour toute une île."

20 minutes revient sur ce match difficile et sur la combativité des Cigognes "réduits à dix au quart d’heure de jeu après l’expulsion de leur capitaine Michel Fontaine (15e), ils ont résisté très longtemps, avant de craquer au bout du bout des prolongations, sur un but inscrit à la 118e minute." Le journal gratuit termine "dans les tribunes de la Colombière, les 500 supporters réunionnais ont donné de la voix, même après la rencontre, comme pour saluer cette belle épopée."

Sur les réseaux sociaux, au delà de la déception, la fierté. Les supporters auraient, évidemment, voulu que l’aventure de la Saint-Pierroise se prolonge, mais ils sont déjà fiers du chemin parcouru, de ce pan d’histoire qui s’est écrit dans cette compétition de haut niveau, de la notoriété que les Cigognes ont gagné.

Et pour finir, la réaction d’Annick Girardin. La ministre des Outre-mer avait lancé un jeu sur les réseaux sociaux  en soutien à la JSSP, il fallait découvrir quels étaient les cinq objets faisant référence à la Saint-Pierroise dissimulés dans son bureau, regardez :

À l’issue du match, la ministre s’est fendue d’un tweet dans lequel elle précise " Malgré la défaite, leur qualification en 16e de finale confirme leur place parmi les plus grandes équipes de notre pays. " Regardez :

L’épopée de la Saint-Pierroise aura permis de donner un peu de visibilité à La Réunion.

Retrouvez le live du match Épinal/Saint-Pierroise ==> Football : Epinal 1 - Saint-Pierre 0, la JSSP éliminée au bout de l'effort

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !