Océan Indien :

Les thoniers français ne peuvent plus pêcher dans les eaux territoriales des Seychelles


Publié / Actualisé
L'accord de pêche entre les Seychelles et l'Union européenne a pris fin le vendredi 17 janvier sans que le Parlement européen et seychellois n'ont ratifié le nouvel accord qui a été conclu en octobre 2019. "L'accord a expiré et donc les bateaux ne peuvent plus pêcher dans les eaux seychelloises, les bateaux européens pêchent maintenant dans les eaux internationales" dit l'ambassadeur de France aux Seychelles Dominique Mas (Photo Nasa)
L'accord de pêche entre les Seychelles et l'Union européenne a pris fin le vendredi 17 janvier sans que le Parlement européen et seychellois n'ont ratifié le nouvel accord qui a été conclu en octobre 2019. "L'accord a expiré et donc les bateaux ne peuvent plus pêcher dans les eaux seychelloises, les bateaux européens pêchent maintenant dans les eaux internationales" dit l'ambassadeur de France aux Seychelles Dominique Mas (Photo Nasa)

Ce contretemps concerne  40 thoniers senneurs et huit palangriers  européens. Les thoniers espagnols sont les plus nombreux à évoluer dans la zone.

"Si cela ne devait durer que quelques semaines, cela n’aura pas de  grandes conséquences, mais si cela devait durer plus longtemps cela pourrait être un problème pour les pêcheurs" a commenté l’ambassadeur Mas

Du côté de l’Union Européenne, on explique que le processus de  ratification passe à travers 78 étapes.

L’ambassadeur de l’Union Européenne pour les Seychelles, Vincent Degert, a indiqué que cela pourrait avoir lieu entre le 15 et le 28 février. "Lors des négociations, on savait déjà que cela n’aurait pas lieu avant la fin de la signature de l’accord" a-t-il précisé.

La pêche est le deuxième pilier de l’économie seychelloise.

seychellesnewsagency.com pour www.ipreunion.com

 

   

1 Commentaire(s)

MÃ'veLang, Posté
Normal s'ils ne sont pas arrivés à s'entendre sur le partage des richesses, , les européens n'ont qu'à fermer leurs usines là-bas et aller ailleurs , mais les chinois, russe, arabes prendront vite la relève, alors, il faut essayer d'être moins gourmands.