[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Au moins quatre morts et plusieurs milliers de sinistrés à Madagascar :

La Réunion est en alerte orange


Publié / Actualisé
La Réunion est en pré-alerte cyclonique depuis 10 heures ce jeudi 23 janvier 2020 et sera placée en alerte orange à partir de 22 heures. La zone comprise entre la Pointe des Aigrettes (Saint-Gilles) à Champ Borne (Saint-André) en passant par le nord sera en vigilance forte houle à partir de 10 heures ce vendredi. Et tout le département sera placé en vigilance fortes pluies dès 4 heures. C'est la présence d'un système dépressionnaire au large des côtes réunionnaises qui est à l'origine de ces alertes. "Ce système pourrait transiter au plus près de l'île entre vendredi 24 janvier midi et samedi 25 janvier midi au stade de dépression tropicale voire de tempête tropicale modérée, et engendrer de nouvelles pluies" prévient Météo France. Le système traverse actuellement Madagascar et son bilan est déjà lourd. Au moins 4 morts, 42 disparus et plusieurs milliers de sinistrés sont recensés. Maurice est placé en alerte 1. Restez avec nous, nous sommes en live (Photo www. mtotec.com)
La Réunion est en pré-alerte cyclonique depuis 10 heures ce jeudi 23 janvier 2020 et sera placée en alerte orange à partir de 22 heures. La zone comprise entre la Pointe des Aigrettes (Saint-Gilles) à Champ Borne (Saint-André) en passant par le nord sera en vigilance forte houle à partir de 10 heures ce vendredi. Et tout le département sera placé en vigilance fortes pluies dès 4 heures. C'est la présence d'un système dépressionnaire au large des côtes réunionnaises qui est à l'origine de ces alertes. "Ce système pourrait transiter au plus près de l'île entre vendredi 24 janvier midi et samedi 25 janvier midi au stade de dépression tropicale voire de tempête tropicale modérée, et engendrer de nouvelles pluies" prévient Météo France. Le système traverse actuellement Madagascar et son bilan est déjà lourd. Au moins 4 morts, 42 disparus et plusieurs milliers de sinistrés sont recensés. Maurice est placé en alerte 1. Restez avec nous, nous sommes en live (Photo www. mtotec.com)
  • IPR

    Ce live est à présent terminé

    Merci d'avoir suivi cette actualité cyclonique avec nous

    Rendez-vous tôt ce vendredi matin pour un nouveau suivi cyclonique

    Bonne nuit à toutes et à tous

     

  • IPR

    Tous les sites de l'université de La Réunion sont fermés ce vendredi

    Le communiqué des services de l'université :

    Au vu des conditions météorologiques dégradées et du passage de La Réunion en alerte orange ce jour à 22h, le Président de l'université a décidé de fermer l'établissement demain vendredi 24 janvier 2020, pour l'ensemble de ses sites :

        • Site du Moufia,
        • Site du Parc Technologique Universitaire,
        • Site de la Victoire,
        • Site de Bellepierre,
        • Site du du Tampon,
        • Site de Terre-Sainte,
        • Station du Maïdo

    Sont concernées par cette fermeture toutes les activités pédagogiques (cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques, contrôles et examens) de toutes les UFR, écoles, instituts et services ainsi que toutes les activités administratives de l’Université de La Réunion, tous sites confondus.

    Les services de la Préfecture conseille aux habitants de :

        • de se tenir informés régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08.97.65.01.01 ;
        • d’éviter les déplacements inutiles, et pour ceux qui le peuvent favoriser le télétravail,
        • de ne pas franchir les radiers inondés, de ne pas s'aventurer en mer ou en randonnées,
        • de s'assurer de connaître le numéro du centre d'hébergement le plus proche de son domicile en contactant sa mairie ;
        • de finaliser la protection de son habitation,
        • de prévoir son ravitaillement (eau, nourriture, bougies, piles…) au cas où la situation appellerait le déclenchement de l’alerte rouge,
        • de contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires,
        • de préparer une évacuation éventuelle.Un point sur la situation concernant la réouverture de l'établissement sera effectué demain dans la journée

     

  • IPR

    Saint-Benoît : les crèches de la commune fermées ce vendredi

  • IPR

    Crèches fermées

    En raison de l'alerte orange, le Tampon ferme toutes les crèches gérées par la SPL Petite enfance

    "L’accueil des enfants ne pourra pas être assuré le vendredi 24 janvier 2020.Le service reprendra le lundi 27 janvier aux horaires habituels" informe la mairie

  • IPR

    Il n'y a pas de risque de conditions de vents cycloniques, indique Météo France

    Les météorologues précisent :

    - le temps va toutefois être bien perturbé, avec un épisode pluvieux conséquent, tout particulièrement sur les régions sud et sud-Ouest, où la réaction des ravines et le ruissellement seront amplifiées par la saturation des sols consécutive aux pluies de mercredi.

     - la houle affectera les conditions de circulation en journée de vendredi sur la route du littoral et de vents de sud souffleront temporairement fort en fin de journée dans les secteurs exposés.

    Météo France ajoute : après cette journée de jeudi encore bien nuageuse, mais marquée par une bonne accalmie en termes de pluie, une nouvelle dégradation pluvieuse est donc attendue pour la fin de la nuit de jeudi à vendredi.

    Cette troisième vague pluvieuse de la semaine va, dans un premier temps, concerner prioritairement les régions de la moitié nord du département. Après une accalmie temporaire, une nouvelle dégradation marquée est envisagée pour l'après-midi sur l'ensemble de l'île.

    Les pluies s'attarderont ensuite la nuit suivante et jusqu'en journée de samedi dans la région Sud, qui sera donc très probablement le secteur de l'île où les cumuls de pluies seront les plus importants (épisode potentiellement comparable à celui de mercredi), et où les conséquences de ce nouvel épisode pluvieux seront donc les plus fortement ressenties, compte tenu de l'état de saturation des sols consécutif à l'épisode pluvieux de mercredi.

    En termes de vents, les conséquences seront beaucoup plus limitées. On s'attend à un renforcement des vents en fin de journée avec des vents de sud qui pénétreront assez brusquement dans l'Oouest, sur le flanc est du volcan (secteur de Bois Blanc en particulier), ainsi que sur les Plaines. Des rafales maximales ateignant les 100 km/h sont envisagées, voire dépassant localement ce seuil dans les sites les plus exposés.

    Enfin, il faut signaler l'arrivée en matinée d'une houle de nord-nord-ouest, déferlant sur le littoral nord plus particulièrement et impactant les voies côté mer de la route en corniche.

    Cet épisode pluvieux sera le dernier de la série, avec un retour au calme (qui devrait être durable) pour la fin du week-end.

  • IPR

    [Point de situation sur la Route du littoral]

    Le Crgt rappelle que sur la RN1 route du Littoral, suite aux dernières pluies, la circulation reste basculée sur les voies côté mer entre Saint Denis et La Possession.

    Le cumul des précipitations enregistrées ne permet pas une réouverture des voies côté montagne pour le moment.

    Par ailleurs, les voies côté mer seront impactées par la houle annoncée pour la journée du 24 janvier (vigilance forte houle à compter de 10h).

    Selon l’évolution de la situation, la Direction des Routes pourrait être contrainte à une fermeture totale de la route du littoral, dès lors que les voies côté mer ne seraient plus praticables en toute sécurité. Il est demandé aux usagers de se tenir informés et d’éviter leurs déplacements sur cet axe dans la mesure du possible.

  • IPR

    [Suite à un éboulement]

    La Route RD 3 route Hubert Delisle à Saint Louis PR 160+200 en direction des Makes est fermée à la circulation jusqu’à nouvel ordre.

  • IPR

    Déclenchement du niveau « orange » du dispositif spécifique ORSEC* Cyclone à 23 janvier 2020 à partir de 22h

    Le communiqué de la préfecture

    Le système dépressionnaire n°6 actuellement suivi par Météo France se trouve à environ 775 km au nord ouest de La Réunion. Il devrait transiter au plus près de La Réunion vendredi 24 janvier en fin de journée, selon les prévisions à une intensité maximale de tempête tropicale modérée. Le système va amener un nouvel épisode pluvieux conséquent survenant sur des sols déjà saturés en eau.

    Les conséquences pluvieuses seront plus probablement le plus fortement ressenties dans le Sud de l’île. De plus, un train de houle de Nord ouest de l’ordre de 3m à 3,5 m est attendu à compter de demain vendredi 24 à 10h.

    En conséquence, le préfet a décidé de déclencher le niveau « orange » du dispositif spécifique ORSEC* Cyclones » à compter de ce jour jeudi 23 janvier 2020 à 22 h.

    Chaque acteur du plan Orsec est donc invité à mettre en place les mesures prévues par le dispositif Orsec dès demain matin.

    De plus, il est vivement conseillé aux habitants :

        • de se tenir informés régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08.97.65.01.01 ;
        • d’éviter les déplacements inutiles, et pour ceux qui le peuvent favoriser le télétravail,
        • de ne pas franchir les radiers inondés, de ne pas s’aventurer en mer ou en randonnées,
        • de s’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile en contactant sa mairie ;
        • de finaliser la protection de son habitation,
        • de prévoir son ravitaillement (eau, nourriture, bougies, piles…) au cas où la situation appellerait le déclenchement de l’alerte rouge,
        • de contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires,
        • de préparer une évacuation éventuelle.

     

     

  • IPR

    Tout le département sera en vigilance fortes pluies ce vedredi 24 janvier dès 4h du matin

  • IPR

    Les côtes nord, est et ouest seront sous vigilance forte houle ce vendredi 24 janvier dès 10h

  • IPR

    Le système se trouvait à environ 675 km des côtes réunionnaise à 16h30

    Selon les prévisions de Météo France, la dépression tropicale pourrait se transformer en tempête modérée aux alentours de 16h ce vendredi

  • IPR

    Alerte 1 à Maurice

    À 16 heures ce jeudi Maurice est passé en alerte cyclonqiue de niveau 1

    À la même heure, la perturbation  était centrée à environ 850 km à l'ouest nord-ouest de Maurice. Elle se déplace vers l'est sud est à environ 25 km/h.

    "Le ystème évoluera dans un environnement favorable, elle pourrait s'intensifier en une Tempête Tropicale Moderée durant la nuit de vendredi quand elle traversera près de Maurice. Des rafales de vent dépassant 100 km/h peuvent être ressenties demain (vendredi) dans la soirée" souligne la météo de Maurice

     

  • IPR

  • IPR

    La ville de Saint-Paul compte 12 centres d’hébergement sur l’ensemble de son territoire. Découvrez la liste et les adresses de ces structures sur le site de la commune.

  • IPR

  • IPR

    [Le point de Météo France de 12h]

    Un minimum dépressionnaire actuellement en train de traverser Madagascar va se rapprocher de La Réunion et transiter à proximité (nord a priori) en fin de journée de ce vendredi 24 janvier.

    Bien qu'il n'y ait pas de risque de conditions de vents cycloniques, le système étant prévu demeurer à un stade d'intensité faible à modérée (dépression tropicale ou tempête tropicale modérée), il va toutefois amener un nouvel épisode pluvieux conséquent, faisant suite à une semaine déjà bien arrosée sur le département.

    Les nouveaux cumuls de pluie générés, survenant sur des sols déjà saturés, risquent d'occasionner des réactions importantes en termes de ruissellement et de crues des ravines.

    Le préfet a, en conséquence, décidé de placer le département en situation de pré-alerte cyclonique à compter de 10h locales (06 utc) ce jeudi 23 janvier.

    Après une journée de jeudi encore bien nuageuse, mais marquée par une bonne accalmie en termes de pluie, une nouvelle dégradation pluvieuse est donc attendue pour la fin de nuit de jeudi à vendredi. Dans un premier temps les régions les plus concernées seront celles de la moitié nord du département.

    Après une accalmie temporaire en cours de journée, une nouvelle dégradation marquée est envisagée pour la fin de journée, sur l'ensemble de l'île.

    Les pluies s'attarderont ensuite jusqu'en journée de samedi dans la région Sud, qui sera donc probablement le secteur de l'île où les conséquences pluvieuses seront les plus fortement ressenties, compte tenu de l'état de saturation des sols consécutif à l'épisode pluvieux de mercredi.

  • IPR

    Un lourd bilan humain à Madagascar

     

  • IPR

    Madagascar : au moins 4 morts, 42 disparus et plusieurs milliers de sinistrés

    Le bilan des pluies diluviennes qui s'abattent sur Madagascar dans le sillage de la dépression est déjà tragique.

    Au moins personnes ont trouvé la mort. "Deux victimes ont été emportées par les eaux au cours d'une traversée de rivière" dans le discrict de Mitsingo dans l'est de la Grande Ile, signale l'Express de Madagascar Dans cette même région au moins 20 personnes sont portées disparues

    Deux personnes ont également été tuée dans la région de Betsiboka dans l'ouest de l'île et 22 autres ont disparu

    Le nombre de sinistrés est aussi accablant. Dix mille sont recensés dans les six régions les plus affectées par cette catastrophe naturelle, à savoir, Boeny, Melaky, Alaotra Mangoro, Analamanga, Sofia et Betsiboka. Le niveau de l'eau est monté progressivement à Amparafavola, région d'Alaotra Mangoro, depuis mardi. On recense deux cent sinistrés dans ce district, actuellement. Dans la région de Boeny, huit mille huit cents personnes se refugient dans des sites d'hébergement ou chez leurs familles" recense l'Express de Madagascar

    "À Besalampy (et) où cette zone perturbée a touché terre, hier après-midi, huit cents personnes ont dû quitter leur maison temporairement, pour éviter les risques d'accidents. Le niveau de l'eau est, également, monté à Mampikony, qui enregistre quatre cent sinistrés" dit encore le site d'information

    Plusieurs centaines de personnes à Antananarivo (la capitale de la Grande île)ont été déplacées

    "Les habitants de ces zones inondées sont également exposés à des risques d'insécurité alimentaire. Des villages sont enclavés, des routes sont inaccessibles, l'acheminement des denrées alimentaires, et même des aides s'avèrent, de ce fait, difficiles" souligne l'Express de Madagascar.

  • IPR

    Madagascar traversé par le système

    En provenance du canal du Mozambique, le système dépressionnaire est sur les terres de Madagascar par l'ouest. "Depuis plusieurs jours, de fortes précipitations s'abattent sur l'Ouest et le Nord-Ouest provoquant des inondations comme c'est le cas actuellement à Majunga" écrit le site www.cycloneoi.com

    Regardez

    "Plusieurs vigilances météorologiques sont en cours à Madagascar. Un vigilance fortes pluies ROUGE a été diffusée pour les régions de Melaky, Boeny, Betsiboka, Analalava, Antsohihy, Mampikony, et Boriziny. Une vigilance vent fort ROUGE est en cours tout le long des régions côtières du Canal du Mozambique et une vigilance forte houle ROUGE sur les côtes Est, Ouest et Sud de la Grande Île" prédise www.cycloneoi.com

  • IPR

    Rafales de vents

    Le système qui fait route vers La Réunion génère des vents soufflant à 65 km/h en moyenne et à 75 km/h en rafales

  • IPR

    À 865 km de La Réunion

    Météo France vient de publier son point de 10 heures.

    Le système se trouvait alors à 865 km à l'ouest-nord-ouest de La Réunion. Il continue de se diriger vers l'est et donc vers La Réunion. Il a un peu ralenti sa course et se déplace maintenant à la vitesse de 24 km/h

     

     

  • IPR

    À ce stade de pré-alerte il est vivement conseillé de :

    - se tenir informé régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France : le 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le 08.97.65.01.01 pour le point cyclone ;
    - ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer ;
    - ne pas s’approcher du rivage en cas de houle ;
    -a dapter sa conduite en diminuant la vitesse et augmentant les distances de sécurité ;
    - vérifier ses réserves : conserves, eau en bouteille, piles, médicaments pour les personnes en cours de traitement médical ;
    - vérifier les toitures et les fermetures des locaux d’habitation ;
    - vérifier l’arrimage des machines, outils et matériaux sur les chantiers ;
    - s’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile, au besoin en appelant sa mairie ;
    - contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires.

    Numéros de téléphones utiles : SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17

  • IPR

    Que d'eau, que d'eau

    Des précipitations importantes s'abattent déjà sur sur l’ensemble de l’île depuis le début de la semaine. En trois heures ce mercredi il a notamment été relevé 150 mm de pluie à Grand-Coude (Saint-Joseph) et 106 mm au Tampon.

    "L’accumulation des pluies sur des sols déjà saturés est  susceptible d’engendrer des inondations par ruissellement ou débordement de ravine, des difficultés de circulation voire des coupures de routes" soulignent les météorologues.

    Ce jeudi de grosses averses continuent de tomber dans le sud de l'ile. Ailleurs le ciel est lourdement chargé et des petites pluies tombent par intermittence. 

     

  • IPR

    La traversée de Madagascar

    A 4 heures ce jeudi, le système dépressionnaire se trouvait à 1010 km à l'ouest-nord-ouest de La Réunion. Il était situé par les points 17.0 sud et 46.6 est. Il traverse actuellement Madagacar et se dirige vers l'est, et donc vers nous, à la vitesse de 31 km/h

  • IPR

    Bonjour tout le monde

    La Réunion est en alerte cyclonique depuis 10 heures ce jeudi.

    Restez avec nous, nous sommes en direct

A propos

Le système n°6 à l'origine du déclenchement de l'alert pré-cyclonique traverse actuellement Madagascar d'ouest en est.  "Dès la nuit de jeudi à vendredi, les pluies devraient reprendre à La Réunion, influencée par l'approche d'une dépression tropicale" explique Jacques Ecormier, chef prévisionniste chez Météo France.

D'après les prévisions actuelles, cette dépression pourrait se transformer en tempête tropicale modérée, mais seulement samedi, une fois qu'elle aura dépassé notre île. La Réunion devrait cependant connaître de fortes pluies ainsi qu'une forte houle dans le secteur nord-ouest dès vendredi soir. La route du littoral devrait elle aussi être concernée par la houle.

A 4 heures ce jeudi, le système se trouvait à 1010 km à l'ouest-nord-ouest des côtes réunionnaises. Elle se dépalce vers l'est, et donc vers notre île, à la vitesse de 31 km/h

 

 

De la pluie, beaucoup de pluie

Dès lundi soir, des pluies torentielles se sont abattues sur La Réunion. A partir d'une heure du matin, dans la nuit de lundi à mardi, la quasi-totalité de l'île a donc été placée en vigilance fortes pluies. Si une accalmie s'est installée pendant la journée, les pluies ont repris de plus belle dans la nuit. Le sud a été particulièrement touché, et la vigilance fortes pluies a dû être ré-enclenchée dans la matinée.

Lire aussi : Une perturbation évolue à 1270 km de nos côtes

De nombreux radiers ont été submergés, des camps agricoles on été inondés, les caniveaux et les ravines ont débordé. La ville de Saint-Louis a ouvert deux centres d'hébergement d'urgence pour accueillir les éventuelles familles touchées par les inondations, et plusieurs routes ont été fermées par mesure de précaution.

Lire aussi : Routes inondées et radiers submergés dans le sud

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !