Trois éthylotests anti-démarrage trafiqués :

Contrôle de transports scolaires : un conducteur positif au zamal, son permis retiré


Publié / Actualisé
Ce mardi 28 janvier 2020, les gendarmes ont procédé à des contrôles de transports scolaires aux quatre coins de l'île, à proximité d'établissements scolaires. En deux heures, 75 bus ont été contrôlés et au total 16 infractions ont été relevées. Un conducteur qui avait terminé son service a été contrôlé positif au zamal, il s'est vu retiré son permis de conduire sur le champ. Nous publions, ci-dessous le communiqué de la gendarmerie.
Ce mardi 28 janvier 2020, les gendarmes ont procédé à des contrôles de transports scolaires aux quatre coins de l'île, à proximité d'établissements scolaires. En deux heures, 75 bus ont été contrôlés et au total 16 infractions ont été relevées. Un conducteur qui avait terminé son service a été contrôlé positif au zamal, il s'est vu retiré son permis de conduire sur le champ. Nous publions, ci-dessous le communiqué de la gendarmerie.

À l'occasion de la rentrée scolaire, un contrôle des transports a été réalisé ce matin de 07 à 09 heures par les gendarmes, à proximité des lycées et collèges de La Possession, Saint-Gilles, Trois-Bassins, Plateau Caillou, Sainte-Marie, Saint-Benoît, l'Étang-Salé, Saint-Louis. Au cours de ce service, 75 bus ont été contrôlés. Les gendarmes ont procédé à la vérification des documents de transports, des équipements de sécurité mais également au respect de la réglementation sociale en vigueur imposée aux conducteurs.

Les élèves et étudiants ont été sensibilisés au respect du port de la ceinture de sécurité, obligatoire depuis le 1er septembre 2015 dans les transports en commun de personnes. Les gendarmes ont pu constater que de trop nombreux jeunes ne respectent pas cette obligation.
Au total 16 infractions ont été relevées parmi lesquelles 3 éthylotests anti démarrage déplombés. Un chauffeur de bus à l'Étang Salé a été contrôlé positif au zamal alors qu'il avait fini sa tournée. Son permis de conduire a été retiré sur le champ.

Ce mardi 28 janvier, de 14 heures à 16 heures 30 minutes, sur la commune de Sainte-Suzanne, les militaires de la brigade motorisée de Saint-Benoît ont mis en place un service de police de la route accès sur la recherche des infractions graves génératrices d'accidents. 39 infractions sont relevées:

- 1 conduite sous stupéfiants (zamal)

- 14 téléphones

- 11 non-respects du stop

- 3 casques non attachés

- 8 ceintures ( 2 conducteurs,  3 mineurs, 3 passagers)

- 2 défauts d'assurance.

Fait particulier :

Un conducteur de cyclomoteur âgé de 25 ans est contrôlé positif au cannabis, tandis que son cyclomoteur n'est pas assuré. Ce dernier se voit immédiatement prescrire l'immobilisation de son véhicule, sur les lieux de l'infraction...30  minutes plus tard, poursuivant leur service, les militaires observent de nouveau ce même contrevenant,  au guidon du même deux roues, circuler sans respecter les règles de priorité, tout en portant un casque non attaché. Le contrevenant est intercepté et de nouveau verbalisé...

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !