Une cinquantaine de panneaux pris pour cible :

Extinction Rebellion mène une action contre "la publicité agressive"


Publié / Actualisé
Ce mercredi 29 janvier 2020, les militants du mouvement social écologiste Extinction Rebellion ont mené une opération coup de poing contre "le secteur de la publicité qui envahit nos espaces publics et naturels". Sur une cinquantaine de panneaux publicitaires du Tampon, de Saint-Joseph et de Saint-Leu, les militants engagés ont fait passer leur messages "stop pub", "êtes-vous payés pour voir cette pub?", "on veut des arbres, pas des pubs".
Ce mercredi 29 janvier 2020, les militants du mouvement social écologiste Extinction Rebellion ont mené une opération coup de poing contre "le secteur de la publicité qui envahit nos espaces publics et naturels". Sur une cinquantaine de panneaux publicitaires du Tampon, de Saint-Joseph et de Saint-Leu, les militants engagés ont fait passer leur messages "stop pub", "êtes-vous payés pour voir cette pub?", "on veut des arbres, pas des pubs".

Ce n'est pas la première fois qu'Extinction Rebellion passe à l'action, ce mouvement, créé en 2018 qui a gagné La Réunion il y a environ un an est connu pour ses actions coup de poing. Dans son viseur, les publicitaires mais aussi les grands groupes industriels, la grande distribution... Un mouvement anti-capitalite qui prône un retour aux sources.

L'action menée ce mercredi 29 janvier avait pour objectif de sensibiliser la population "nous dénonçons la publicité agressive organisée avec l’assentiment des élus locaux qui autorisent l’installation de panneaux publicitaires géants (4x3m) aux entrées des villes mais également dans le cœur de nos centres de vie. Il est désormais impossible pour les citoyens de ne pas être soumis de force à une publicité vantant ici et là, le dernier modèle de voiture, une marque d’alcool ou de parfum, une promotion dérisoire sur un produit alimentaire ou des destinations touristiques bien souvent inabordables pour la plupart des réunionnais." explique le mouvement.

Les militants qualifient ces panneaux publicitaires de "pollution visuelle"qui "incitent à une surconsommation frénétique néfaste pour l’environnement et pour des produits bien souvent fabriqués dans des conditions de travail épouvantables qu’on ne tolérerait pas en France."

Extinction Rebellion dénonce aussi l'impact environnemental de ces panneaux "nous voyons de plus en plus de panneaux publicitaires lumineux et numériques qui sont une véritable catastrophe d’un point de vue énergétique alors même qu’une crise énergétique est attendue. C'est un véritable non sens écologique."

En cette période d'élection municipale, le mouvement social demande à la classe politique réunionnaise en cette période d’élection municipale, que des engagements et des mesures soient prises afin :

   • D’enlever l’ensemble des panneaux d’affichage à usage commercial sur le domaine public
   • D’interdire l’éclairage nocturne des panneaux
   • D’interdire l’installation de nouveaux espaces publicitaires
   • De lancer une concertation publique régionale et/ou communale devant permettre de statuer sur la présence d’affichages publicitaires sur les propriétés privées qui permettent à leurs propriétaires de gagner de l'argent au détriment des réunionnais à qui on impose cette publicité."

Extinciton Rebellion termine son commuiqué par "il est temps que les élus de la Réunion prennent conscience de l’urgence écologique démontrée par la communauté scientifique internationale et que des mesures immédiates soient prises pour préserver à la fois notre environnement mais aussi notre cadre de vie. Nous n’acceptons pas ce projet de société imposé par des intérêts industriels privés qui se fait une fois de plus au détriment de l’intérêt général et nous invitons l’ensemble des réunionnais qui se retrouvent dans les valeurs défendues par le mouvement Extinction Rebellion à nous rejoindre."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

AntiMarc974, Posté
Ah la la, toujours ces râleurs qui refusent de voir la vérité et voudrait même empêcher qu'on leur ouvre les yeux. Ça s'appelle du déni ça monsieur. Hé oui, il va falloir sortir de votre zone de petit confort qui bousille la planète !!!
Marc974, Posté
A bas ces pseudo associations illégales et intégristes. Que fait le parquet aucune plainte contre leur délire bobo? La france est sous une bulle grâce à la folle greta
Manuella Payet, Posté
A bas tous ces panneaux publicitaires et toutes ces pubs qu on voie ici et la....je pense que comme bon nombre de Reunionnais ...on a vraiment besoin d1 bon retour aux sources et toutes cette pub qui pousse a consommer...il faut arreter net avec tout sa....sa rend les gens mauvais c pas leur nature de vivre que pour cinsommer...il y a beaucoup autre choses qui est bon pour le corps et le coeurð?'
Flo, Posté
J'aurais pas mieux dit que moringueur !
Bibik, Posté
Arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses est en vigueur depuis le 1er Janvier :)
Arthur, Posté
Il est temps de virer toutes ces nuisances visuelles de nos rues. Elles créent du désir (frustration) et poussent les gens à acheter des produits dont ils n'ont pas besoin alors même qu'il faudrait revoir notre consommation...
Moringueur, Posté
Ils ont bien raison. Ces publicités créent le désir. La frustration qui en découle mène à la tristesse et parfois à la violence.