Pour "prise illégale d'intéret" :

Affaire du Sdis : Nassimah Dindar convoquée devant le tribunal correctionnel


Publié / Actualisé
La sénatrice Nassimah Dindar est convoquée le vendredi 3 avril 2020 devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Elle est poursuivie pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire du Sdis (service d'incendie et de secours). Il lui est reproche d'avoir fait travailler chez elle deux personnes payées par le Sdis. "Ce choix de calendrier, pour une audience aussi lointaine, est étonnant autant que regrettable" notent les avocats de la sénatrice dans un communiqué publié ce vendredi 31 janvier. Nassimah Dindar est candidate pour les municipales du 15 et du 22 mars à Saint-Denis. Photo rb/www.ipreunion.com)
La sénatrice Nassimah Dindar est convoquée le vendredi 3 avril 2020 devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Elle est poursuivie pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire du Sdis (service d'incendie et de secours). Il lui est reproche d'avoir fait travailler chez elle deux personnes payées par le Sdis. "Ce choix de calendrier, pour une audience aussi lointaine, est étonnant autant que regrettable" notent les avocats de la sénatrice dans un communiqué publié ce vendredi 31 janvier. Nassimah Dindar est candidate pour les municipales du 15 et du 22 mars à Saint-Denis. Photo rb/www.ipreunion.com)

Selon l'acte de renvoi devant le tribunal, les faits supposés se seraient produits entre 2015 et 2018. Deux agents du Sids, une femme et un homme, auraient effectué des travaux pour Nassimah Dindar qui était alors présidente du conseil départemental et du service d'incendie et de secours.

"Madame Nassimah Dindar a appris sa convocation en justice pour avoir embauché au SIDS deux personnes en souffrance qu’elle connaissait.  Comme Madame Nassimah Dindar ne croit pas à l’instrumentalisation de la justice, elle se prépare à démontrer sa complète innocence, une fois la campagne électorale terminée" commente les deux avocats de la sénatrice, Maître Gangate et Maître Omarjee.

"Cette procédure interroge sur la possibilité pour tout élu d’intervenir dans le recrutement d’un de ses concitoyens au chômage" disent encore les deux défenseurs avant de conclure : "nous sommes sereins car le procès de Terre Rouge a déjà démontré que les élus qui connaissent et aident leur population sont dans le vrai, et que Madame Nassimah Dindar, au casier judiciaire vierge, a été innocentée par les juges".

Lire aussi : Affaire supposée d'emplois fictifs au SDIS: Nassimah Dindar a quitté la caserne Vérines

www.ipreunnion.com

   

7 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
Moi, je connaissais un ancien adjoint d'une commune de l'Est "coincée" entre 2 cours d'eau et qui fait une cinquantaine de km2 qui faisait travailler deux CES, à l'époque (95 à 2001) : un dans son jardin (cour) et l'autre dans sa maison : il habite là où passait le rail... et il n'était pas le seul!
D'autres faisaient faire des faux accidents de la route entre un véhicule communale et la voiture de la maîtresse et donc fausses déclarations aux assurances !
D'autres encore arrivent à faire embaucher l'amie de la jeune maîtresse dans un syndicat où il est président (et en charge d'un très gros projet à la Réunion...
Des petites histoires comme ça, il y en a des tonnes...
Que fait la justice ? les enquêteurs...etc
Creoles lé pas couillons, Posté
Qui a voulu éliminer Thierry Robert politiquement parce Thierry constituait un danger pour les Régionales ?

Qui veut faire la même chose avec Nassimah parce qu'elle constitue un danger pour st denis.

Sauf que on voit la paille dans les yeux de Thierry Robert et Nassimah, et oublie comme par hasard la poutre et les nombreuses affaires judiciaires de la personne en question.

On peut se poser des questions.
5 affaires judiciaires, Posté
On en connait un avec pas moins de 5 affaires judiciaires Ben il continue à voyager !
TILOR, Posté
Encore une fois elle ne tombera pas.
Gerard, Posté
Quelqu'un commence sa communication et actionne son réseau contre nassimah, car les élections risquent d'être rude à sin dni - bataye en dessous et coup bas i commencent capitaine
Ponamalé, Posté
Problème dans la cour matante. La justice sera t-elle aussi clémente sur ce dossier? Affaire à suivre.
Volcan974, Posté
Future Maire de Saint Denis qui enverra les employés de la mairie travailler dans sa maison