Le câble Safe est endommagé :

Internet : ça rame et ce n'est pas près de s'arrêter


Publié / Actualisé
Tout le monde l'a remarqué, Internet, ce n'est pas ça en ce moment à La Réunion. Depuis le 16 janvier 2020, le câble sous-marin South Africa Far East (Safe) entre le Gabon et l'Angola est endommagé. C'est lui qui fournit, en partie, la connexion internet réunionnaise. Les opérateurs se défendent cependant de tout ralentissement conséquent, en dehors des heures de pointe. Un mensonge, estime François*, informaticien.
Tout le monde l'a remarqué, Internet, ce n'est pas ça en ce moment à La Réunion. Depuis le 16 janvier 2020, le câble sous-marin South Africa Far East (Safe) entre le Gabon et l'Angola est endommagé. C'est lui qui fournit, en partie, la connexion internet réunionnaise. Les opérateurs se défendent cependant de tout ralentissement conséquent, en dehors des heures de pointe. Un mensonge, estime François*, informaticien.

"S'il est vrai que la connexion est encore pire aux heures de pointe, je peux vous garantir que ce ralentissement est constant" assure l'informaticien. En preuve, il avance les temps de ping (le temps de réponse entre votre PC et un serveur, nldr) : en métropole, il s'élève à 10 millisecondes, à La Réunion, 200 millisecondes en temps normal lorsque la connexion est excellente, et actuellement à…1500 millisecondes, soit 150 fois celui de l'hexagone.

"Et c'est le temps de latence mesuré en pleine journée" souligne François. Il explique par ailleurs qu'aujourd'hui, le câble Safe aurait bon dos. "Si je suis certain que de nombreux problèmes peuvent survenir sur ce câble, je pense que certains opérateurs s'en servent parfois d'excuse pour justifier le ralentissement de leur connexion" continue-t-il.

François explique que, de manière générale, la bande passante à La Réunion est mauvaise. La raison est simple : la majorité des requêtes internet réunionnaise sont à destination de la métropole. Mais les informations doivent d'abord passer par des serveurs en Afrique, avant de rejoindre l'Europe, et donc l'hexagone. "Il faudrait pouvoir être directement relié à la métropole, ou passer par des serveurs asiatiques, beaucoup plus nombreux, pour améliorer la vitesse de connexion" explique l'informaticien. Une opération faisable, mais coûteuse.

De plus, la vitesse varie aussi entre chaque opérateur car chacun loue une partie de la bande passante des deux câbles existant à La Réunion, Safe et Lion. Ils ne bénéficient donc pas tous forcément de la même quantité de bande passante, et leur vitesse diffère donc.

*Le prénom a été modifié

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Barry, Posté
bon nous sommes au mois d'avril , j'essaie de joindre mes parents et elle me dit qu'elle n'a pas de connexion . comment cela se fait que la réunion n'a plus de "connexion" ??
merci
Milcham, Posté
Le débit montant et descendant n'est pas fameux mais je n'ai jamais remarqué un temps de latence comme dit de 1500 ms.

Après cela dépend aussi du serveur sur lequel on fait ces testes :)

Vous pouvez voir sur le lien ci-dessous un teste vers un serveur en métropole.

https://pic.nperf.com/r/3238594746307089-R7gjJpp7.png
Atbo, Posté
Donc ce n'était pas un effet de mon imagination !!!
Ben voilà une explication claire et nette !!!! Plus mauvaise connexion à La Réunion, et plus mauvais tarifs aussi
Et quand on a des tarifs plus allégés, la connexion s'en trouve impactée !!!! logique non ?????
Ce n'est pourtant pas ce que nous disent les distributeurs d'internet ....la publicité mensongère serait-elle de mise ?????