Saint-Pierre (actualisé) :

Une élève de 13 ans décède pendant le cours de sport suite à un malaise


Publié / Actualisé
Une collégienne de 13 ans a perdu la vie ce lundi 3 février 2020 à l'établissement Saint-Charles, à Saint-Pierre. Selon la police, elle a fait un malaise durant son cours d'éducation physique et sportive (EPS) sur le stade de l'école. L'autopsie permettra de définir les causes exactes de son décès. L'élève n'avait pas d'antécédents médicaux. Une cellule psychologique est mise en place pour les élèves. (Photo : lycée Saint-Charles / capture d'écran Google maps)
Une collégienne de 13 ans a perdu la vie ce lundi 3 février 2020 à l'établissement Saint-Charles, à Saint-Pierre. Selon la police, elle a fait un malaise durant son cours d'éducation physique et sportive (EPS) sur le stade de l'école. L'autopsie permettra de définir les causes exactes de son décès. L'élève n'avait pas d'antécédents médicaux. Une cellule psychologique est mise en place pour les élèves. (Photo : lycée Saint-Charles / capture d'écran Google maps)

Les faits se sont déroulés à 10h45 ce lundi 3 février 2020, au collège Saint-Charles, à Saint-Pierre. Une élève de 5ème participait avec l'ensemble de sa classe à un cours d'éducation physique et sportive (EPS) sur le plateau de l'établissement, pour une séquence de course.

La jeune fille, âgée de 13 ans, a dit à son professeur qu'elle se sentait très fatiguée. Elle a donc été conduite à l'ombre pour se reposer. La collégienne s'est ensuite assise sur le bord du terrain. C'est là qu'elle s'est effondrée, elle serait alors morte sur le coup. Selon le chef de l'établissement, l'élève a été victime d'un malaise cardiaque.

Seule l'autopsie permettra de définir les circonstances exactes du décès. On sait cependant que la jeune fille n'avait pas d'antécédants médicaux.

De nombreux témoins étaient sur place, élèves comme enseignants. "Une cellule de crise a été mise en place dès ce lundi après-midi", assure le directeur diocésain de l'Enseignement catholique, Fred Bienvenu. "Le personnel est déjà formé pour ce genre de situations, et l'Enseignement catholique met à disposition des élèves des psychologues et des cellules d'écoute."

Le Rectorat a proposé son aide à l'établissement, avec la mise à disposition de psychologues supplémentaires.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

14 Commentaire(s)

Caprice, Posté
On a beau resider a la Reunion,le sport en plein soleil devrait etre interdit
Salim, Posté
Les mots sont si faibles dans ces moments douloureux
Que Dieu apaise la famille et bénisse ce petit ange.toute notre famille prions pour elle
So, Posté
Chaque enfant est une étoile. Elle s'est envolée vers son firmament. Elle restera cette astre dans le coeur de tous. Courage à tous ceux qui l'ont cÃ'toyé et surtout aux proches.
Une maman du collège.
Pa, Posté
courage à la famille et amis. que cette jeune âme repose en paix.
Vanessapache97438, Posté
Je pense que ses dommages pour elle je la fait un grand hommage et quelle repose en paix ?­?­?
Admirateur 974, Posté
Trop jeune pour partir RIP Mademoiselle sincères condoléances à sa famille et surtout du courage
Reine, Posté
Je souhaite beaucoup de courage a ses parents sa famille et ses amies .il y a pas de mots courage
Reine, Posté
Toutes mes sincères condoléances a la famille
Une maman, Posté
Courage mes condoléances aux parents .... pas de mots mais de grosses pensées dans nos prières pour votre petit ange que Marie notre mère l accueille.
Herman Eric, depuis son mobile, Posté
Pour quelle raison cette école ne semble pas posséder de défibrillateurs alors que c' est obligatoire Sans doute que cette enfant serait encore en vie à cette heure
Quelle honte
Courage, Posté
Terrible drame. Courage aux proches.
Une élève, Posté
Moi qui suis une des élèves du collège j'ai été particulièrement touchée je ne la connaissait pas cette mais savoir qu'une personne ne passera plus le portail chaque matin peut être très douloureux. J'ai vue de mes propres yeux les professeurs, les amis de l'élève effondrés. J'ai une petite mémoire pour elle
Nad974, Posté
Tout d'abord sincères condoléances. J'ai perdu mon fils de 15 ans. Il a fait un arrêt cardiaque pendant son sommeil sans aucun antécédents médicaux. Il était en parfaite santé. L'autopsie n'a révélé rien d'anormal. Mort subite de l'adolescent. Courage à la famille.
Joseph, Posté
Quelle tragédie pour ses parents, rien ne peut être pire que de perdre un enfant !
Je compatis, mais les mots me manquent...
Mes sincères et profondes condoléances à ses parents, sa famille, ses proches, et petits camarades.