Gendarmerie :

Infractions en chaîne, 57 usagers verbalisés en une journée


Publié / Actualisé
De 9h30 à 12h ce vendredi 7 février 2020, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie avec la collaboration de leurs collègues motocyclistes de Saint-Benoît ont mené une action de lutte contre l'insécurité routière sur la commune de Sainte-Marie, la Rivière des pluies RN 102. Le bilan est édifiant, puisque 38 infractions ont été constatées par les militaires parmi lesquelles 20 procédures pour usage de téléphone ou distracteur, 16 non respect de feu rouge, 1 non port de la ceinture de sécurité et 1 défaut d'assurance. Voici le communiqué de la gendarmerie. (Photo : gendarmerie)
De 9h30 à 12h ce vendredi 7 février 2020, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie avec la collaboration de leurs collègues motocyclistes de Saint-Benoît ont mené une action de lutte contre l'insécurité routière sur la commune de Sainte-Marie, la Rivière des pluies RN 102. Le bilan est édifiant, puisque 38 infractions ont été constatées par les militaires parmi lesquelles 20 procédures pour usage de téléphone ou distracteur, 16 non respect de feu rouge, 1 non port de la ceinture de sécurité et 1 défaut d'assurance. Voici le communiqué de la gendarmerie. (Photo : gendarmerie)

Un peu plus tôt de 7h à 11h, les motocyclistes de la Bmo de Saint-Paul ont concentré leur action sur la commune éponyme. Dans un premier temps, ils ont verbalisé 16 usagers dont 14 pour usage de téléphone ou distracteur, 1 non respect de stop et 1 non port de la ceinture. Dans un second temps , leur contrôle s'est porté sur la circulation des poids lourds. Trois infractions ont été constatées dont 1 absence d'extincteur, 1 défaut de visite technique et 1 défaut de formation initiale.

Les gendarmes rappellent que le téléphone tenu en main quel que soit l'usage (appels - sms - consultation réseaux sociaux etc...), les écouteurs, les casques émettant du son sont prohibés. Ils exposent l'auteur à une amende de 135 euros ainsi qu'à la perte de 3 points.

   

2 Commentaire(s)

Porte-monnaie, Posté
C'est sur que l'insécurité est plus présente au horaire de bureau ... que dans les quartiers chaud de certaines villes !
Gendarmes et Policiers sont objectiver à nombres d'infractions "gratté" plus ils en font ... mieux ils sont noté ... mieux ils sont payer !
Ils ne peuvent pas coursé les vrai méchants ... ceux qui pourrissent notre société faute de moyens, ils s'attaquent naturellement aux contribuables lambda qui prend la route pour aller bosser ... eux sont des pères de familles, dès maman en route pour le boulot et donc solvable pour les 135 euros d'amende... 
Bref tt ça pour dire que nous sommes de porte monnaie sur pâte !
Thomas, Posté
je pense qu'ils auraient d'autres taches à réaliser mais la mentalité qu'ont certaines personnes contre l'autorité et la sécurité font qu'ils doivent continuer à les verbaliser, c'est la seule façon , les toucher aux porte-monnaies