Fondation EDF :

Des ateliers multi générationnels pour favoriser l'insertion sociale


Publié / Actualisé
En cas de difficultés, les personnes isolées ont 30 % de chances en moins d'obtenir de l'aide que les personnes non isolées. Fort de ce constat, l'ACH (Association Coopération Humanitaire) intensifie ses actions en créant des ateliers intergénérationnels au profit des plus démunis.
En cas de difficultés, les personnes isolées ont 30 % de chances en moins d'obtenir de l'aide que les personnes non isolées. Fort de ce constat, l'ACH (Association Coopération Humanitaire) intensifie ses actions en créant des ateliers intergénérationnels au profit des plus démunis.

Des actions de proximité pour les plus fragiles

Identifiée lors d’un appel à projet mené à La Réunion sur le thème de l’inclusion sociale, la Fondation EDF a décidé de soutenir l’association coopération humanitaire " ACH " pour la création d’ateliers multi générationnels à la Maison du Bonheur. Il s'agit de mobiliser des personnes en situation d'exclusion sociale au travers d'ateliers : informatique, loisirs créatifs, couture, artisanat comme le cannage, menuiserie, petit bricolage et réparation d’électroménagers.

Ces ateliers ont l'avantage de construire les conditions d'autonomie, une meilleure gestion des budgets tout en participant à la protection de l’environnement.
ACH : Une association au service des plus démunis.

Menée par Justine Edmond depuis 1992, l’ACH est spécialisée dans l’aide aux plus démunis dans les pays de la zone Océan Indien : accueil d’enfants en grande difficulté, distribution de colis alimentaires, organisation de repas pour les sans-abri, organisation d’évènements de levée de fonds pour financer les actions humanitaires et sociales, animation de centres de loisirs pour les enfants, notamment en situation de handicap.

La solidarité : une "valeur fondamentale d’EDF"

Depuis plusieurs années EDF à La Réunion s'appuie sur sa Fondation pour mener des actions d'intérêt général sur le thème de la solidarité. A ce titre, elle a décidé de soutenir financièrement l’ACH pour son projet à hauteur de 30 000€.

L’énergéticien agit également au quotidien en faveur des foyers les plus fragiles en s’appuyant sur sa cellule solidarité : créée en 2015, elle permet de répondre aux situations des clients les plus démunis avec une démarche individualisée et proactive.

Elle s’appuie sur un réseau d’acteurs sociaux (Fondation Abbé Pierre, Secours Catholique, Croix Rouge Française, CCAS, la CNL), qui sert de relais et fait remonter les dossiers qui nécessitent un accompagnement spécifique.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !