16.890 emplois créés au 3ème trimestre 2019 :

L'emploi continue d'augmenter dans les Outre-mer


Publié / Actualisé
L'augmentation globale de l'emploi en Outre-mer se poursuit au 3e trimestre 2019, selon les derniers chiffres du Comptoir emploi Outre-mer. Le 3ème trimestre 2019 enregistre la création de 14.890 dans le secteur privé et 2.000 emplois dans le secteur public. A noter aussi, des débuts prometteurs pour les emplois francs, une économie verte à fort potentiel et un entreprenariat de plus en plus jeune. Nous publions ci-dessous les observations du Compteur emploi Outre-mer. (Photo d'illustration)
L'augmentation globale de l'emploi en Outre-mer se poursuit au 3e trimestre 2019, selon les derniers chiffres du Comptoir emploi Outre-mer. Le 3ème trimestre 2019 enregistre la création de 14.890 dans le secteur privé et 2.000 emplois dans le secteur public. A noter aussi, des débuts prometteurs pour les emplois francs, une économie verte à fort potentiel et un entreprenariat de plus en plus jeune. Nous publions ci-dessous les observations du Compteur emploi Outre-mer. (Photo d'illustration)

Le troisième trimestre 2019 témoigne d'une nette progression de l'emploi dans les Outre-mer, selon le Compteur emploi Outre-mer. Dans le privé, on compte 14.890 nouveaux emplois sur un an, ce qui correspond à une hausse de 4,5 %, et surtout dans les entreprises de moins de 11 salariés. Dans le secteur public, l'emploi progresse de 1,1 %, avec 2.000 emplois créés. Côté créations d’entreprises c'est la Martinique qui se trouve en tête.

Emplois francs : La Réunion en première place

Les emplois francs ont été élargis aux Outre-mer en mars 2019. Ils concernent les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ce qui représente 25 % de la population ultra-marine, comme le rappelle le Compteur emploi Outre-mer. Il consiste pour une entreprise ou une association en une aide financière dès lors que celle-ci embauche en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois, un demandeur d’emploi résidant dans un QPV.

La montée en charge du dispositif est progressive en Martinique et en Guadeloupe, avec respectivement 31 et 54 emplois créés depuis avril. Elle est rapide en Guyane, avec 118 emplois créés, et à la Réunion avec 505 emplois créés.

L'économie verte et son fort potentiel

L'économie verte représente 2,8 % des entreprises (6792), c'est une part encore modeste de l’activité économique. Pourtant elle reste dynamique avec un nombre d’entreprises qui a progressé de 6 % par an en moyenne entre 2008 et 2016.

A La Réunion, la première centrale au bioéthanol de canne à sucre est un exemple de cette économie verte. Plusieurs axes sont concernés dans les Outre-mer : l’accès à l’eau potable, les énergies renouvelables et le traitement des déchets. Rappelons que 80 % de la biodiversité française est ultramarine.

Un entreprenariat plus jeune

A La Réunion, le chômage touche 42% des jeunes. Le Conseil départemental de la Réunion a choisi de favoriser l’accès à l’emploi via l’entrepreneuriat. Le Tremplin pour l'activité des jeunes (TAJ) est un dispositif qui a permis de soutenir 1000 projets depuis sa création en 2016, au rythme de 300 par an. Il est ouvert aux jeunes de âgés de 20 à 30 ans, et basé notamment sur une aide financière de 8.000 euros maximum.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Sceptique, Posté
En période de crise dans le bâtiment , transports , l agro alimentaire etc . Tout les secteurs sont en difficultés . Nos enfants sont obligés de s expatrier pour trouver du travail ( ils ont pour la plus part pris l avion mais non traverser la rue ) on nous sort ce genre de mensonges . Ah ! J ai oublié les petits contrats communaux electoralistes