Prudence au volant :

Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ?


Publié / Actualisé
"Internet, textos, réseaux sociaux : avec le smartphone nous pouvons désormais rester connectés partout et tout le temps. Mais au volant, l'utilisation de ce téléphone " intelligent " représente un réel danger et malheureusement se banalise. Il est en effet impossible de regarder simultanément la route et l'écran de son smartphone" note la préfecture qui fait un rappel aux règles de prudence dans le communiqué que nous publions ci-dessous
"Internet, textos, réseaux sociaux : avec le smartphone nous pouvons désormais rester connectés partout et tout le temps. Mais au volant, l'utilisation de ce téléphone " intelligent " représente un réel danger et malheureusement se banalise. Il est en effet impossible de regarder simultanément la route et l'écran de son smartphone" note la préfecture qui fait un rappel aux règles de prudence dans le communiqué que nous publions ci-dessous

"En France, les derniers chiffres sur l’utilisation du smartphone montrent l’attachement, mais aussi la dépendance à cet objet d’hyper-connectivité. Pour 38 % des conducteurs, regarder son smartphone lorsqu’il émet un son est un réflexe, ce pourcentage s’élevant à 67 % pour les moins de 35 ans.

Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ? Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur : la distraction visuelle : le conducteur quitte la route des yeux, la distraction cognitive : le conducteur se concentre sur la conversation ou sur ce qu’il lit plutôt que sur la route et la conduite, la distraction auditive : le conducteur n’est plus attentif aux bruits extérieurs qui peuvent le prévenir d’un éventuel dange, la distraction physique : Le conducteur ne tient plus son volant à deux mains lorsqu’il compose un numéro, envoie un message ou tient son téléphone en main.


L’usage du téléphone au volant a de multiples conséquences sur la conduite et la sécurité des automobilistes : augmentation du temps de réaction et de freinage, réduction de la distance de sécurité, difficulté à maintenir le véhicule dans la voie de circulation à une vitesse adaptée, réduction du champs de vision, difficulté à s’insérer sans danger dans le flux de circulation, provocation de stress, de tension voire de frustration.

Selon l’article R.412-6-1 du code de la route, l’utilisation, la consultation et la manipulation d’un téléphone portable tenu en main est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de 3 points du permis de conduire. Une nouvelle disposition du projet de loi orientation et mobilités prévoit dorénavant et également la suspension du permis de conduire si le conducteur téléphone au volant".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !