La procédure est lancée par une agence de voyages :

Continuité territoriale : deux plaintes déposées contre la Région


Publié / Actualisé
Une agence de voyage marseillaise, Massilia Voyages, a annoncé avoir déposé deux plaintes contre la Région Réunion auprès du Tribunal administratif le mercredi 5 février 2020. L'agence remet en cause la décision du 10 décembre 2019 portant sur la suppression du dispositif de remboursement de la Continuité Territoriale. Cette décision du Conseil régional apparaît comme étant "une violation sans précédent sur la liberté individuelle du choix du lieu de son achat et une mesure allant à l'encontre de la libre concurrence" avait indiqué Massilia Voyages à la suite du délibéré. Nous publions ci-dessous le communiqué que l'agence de voyages adressé à ses clients
Une agence de voyage marseillaise, Massilia Voyages, a annoncé avoir déposé deux plaintes contre la Région Réunion auprès du Tribunal administratif le mercredi 5 février 2020. L'agence remet en cause la décision du 10 décembre 2019 portant sur la suppression du dispositif de remboursement de la Continuité Territoriale. Cette décision du Conseil régional apparaît comme étant "une violation sans précédent sur la liberté individuelle du choix du lieu de son achat et une mesure allant à l'encontre de la libre concurrence" avait indiqué Massilia Voyages à la suite du délibéré. Nous publions ci-dessous le communiqué que l'agence de voyages adressé à ses clients

"Nos avocats ont déposé le 5 février 2020 deux requêtes auprès du Tribunal Administratif demandant l’annulation de la délibération du 10 décembre 2019 du Conseil Régional de la Réunion.

Nous vous rappelons que la délibération du CG Réunion a supprimé le dispositif de "Remboursement" au seul profit du "Bon" qui imposent aux bénéficiaires de constituer leurs dossiers via un mandataire pour les Réunionnais de Métropole et à acheter obligatoirement leurs billets dans une agence localisée à La Réunion.

Cette même délibération n’a proposé aucun substitut pour les Réunionnais désirant conserver le libre choix de leurs agences et notamment la possibilité d’acheter dans une agence de leur choix localisée en Métropole ou sur Internet.

Nous estimons donc que ce dispositif est une entrave très grave la liberté de commerce entre les agences localisées à la Réunion et celles localisées en Métropole. Nous espérons une audience au plus tard le 5 mars si le juge administratif retient la notion d’URGENCE que nous avons soulevée. Nous continuerons à vous tenir au courant et vous rappelons que vous pouvez faire part de votre désaccord sur la décision du CG Réunion en leur envoyant un mail ou un courrier postal"

Voici le message posté sur les réseaux sociaux de Massilia Voyages



Lire aussi : Continuité territoriale : les "bons"seront toujours délivrés

Lire aussi : Continuité territoriale : la Région suspend trois agents dans une affaire supposée de détournement de fonds publics

www.ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Den malbar-yab, Posté
massilia voyages néna rézon mwin mi vé achté mon billet ici en Alsace nora mwin konplikation.
Pierre Balcon, Posté
On voit dans cet article tout l'amour qu'IPR porte à la région .
Devant le Tribunal administratif on ne dépose pas des plaintes . On se contente de faire des recours .
mais évidemment le mot plainte évoque dans l'esprit des lecteurs un délit ou un crime .
Et c'est le but recherché : créer des résonances
Voyages gratuits, Posté
Pour les élus, les voyages sont gratuits en classe affaires. Avec épouses ?
Bon, Posté
Hôtel 7*- lamborghini - train de vie luxueux, ils ont essayé d'imiter ...... vo mié rire de ce que l'ont fait de l'argent public
Babouk loswoir, Posté
Le financement, l'aide au voyage pour des foyers ne relevant pas fiscalement de l'assiette de la région insulaire est en vérité plus que contestable : elle est illégale !
Les Réunionnais installés en métropole bénéficient d'avantages que ne bénéficient pas les Réunionnais vivant à la Réunion : notamment sous l'angle d'une bien meilleure concurrence là-bas...
Ces voyageurs, de surcroît, n'injectent pas vraiment dans l'économie touristique ici: ce ne sont que des affinitaires et ne réservent presque jamais de nuitées en 4 ou 5 étoiles !
Et, à la base, il serait préférable de revoir la politique tarifaire ici que de faire grimper artificiellement les prix des billets sous prétexte qu'il y de l'argent public en jeu...
L'État doit mettre un terme à cette dérive caractérisée spoliant les ménages réunionnais.
Dédé 6, Posté
Pour moi puisqu'il y a eu détournement mettez un service en place à la réunion Et nous reunionnais de métropole on se ferait rembourser lors de notre aller .En espérant que vous trouverez une solution à ce problème
Gael, Posté
SOFÈR depuis la France i gagne gere lo plainte, Ha ha ha hi hi hi
Kan na pi ... na enkor, Posté
Apres présomption de détournement d'argent a la continuité territoriale on assiste à un dépit de plainte contre la continuité territoriale cad la Region.
Qui gère la continuité territoriale ?
SOWETO, Posté
Il serait plus intelligent et plus juste et sans démagogie que le pharaon de la pyramide inversée qui sera bientôt renversé lance un appel d'offre et fasse jouer la concurrence auprès des compagnies qui desservent notre île pour l'acquisition au juste prix des billets d'avion et de les revendre au prix coûtant aux vrais réunionnais à faible revenus qui désirent voyager. C'est trop compliqué pour didix qui préfère déplumer les collectivités (région et la commune du Tampon, il faut que les dionysiens fassent bien attention car il est entrain de chercher une collectivité à détrousser).
Volcan974, Posté
DALLAS DALLAS