[LIVE] Contre la réforme des retraites :

Près d'un millier de manifestants rassemblés au port-est


Publié / Actualisé
C'est parti pour une nouvelle journée de mobilisation. L'intersyndicale appelle une nouvelle fois à manifester en ce jeudi 20 février, alors que le projet de réforme des retraites est actuellement en discussion à l'Assemblée nationale. Les débats ont commencé dès lundi, et ce pour deux semaines. La revendication est toujours la même : le retrait pur et simple du projet. Les manifestant(e)s se sont donné(e)s rendez-vous à 9h à l'ancienne gare routière de Saint-Denis et à 8h30 sur le parking de Carrefour à Saint-Pierre. Ils sont arrivés au port-est dans la ville du Port où le dockers organisent une journée "port mort" pour protester contre la réforme. Imaz Press est sur place pour vous faire vivre la manifestation en photos et vidéos. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'est parti pour une nouvelle journée de mobilisation. L'intersyndicale appelle une nouvelle fois à manifester en ce jeudi 20 février, alors que le projet de réforme des retraites est actuellement en discussion à l'Assemblée nationale. Les débats ont commencé dès lundi, et ce pour deux semaines. La revendication est toujours la même : le retrait pur et simple du projet. Les manifestant(e)s se sont donné(e)s rendez-vous à 9h à l'ancienne gare routière de Saint-Denis et à 8h30 sur le parking de Carrefour à Saint-Pierre. Ils sont arrivés au port-est dans la ville du Port où le dockers organisent une journée "port mort" pour protester contre la réforme. Imaz Press est sur place pour vous faire vivre la manifestation en photos et vidéos. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    Ce live est à présent terminé, merci d'avoir suivi cette actualité avec nous !

  • IPR

    La peur du 49.3

    Les opposants à cette réforme des retraites redoutent un recours à l'article 49.3 de la part du gouvernement. Cela permettrait de faire passer la réforme des retraites en oubliant alors tous les débats à ce sujet.

    Rappelons que plus de 40.000 amendements ont été déposés contre la réforme, dont 22.000 par La France insoumise.

    Si le recours au 49.3 est en effet confirmé, la réforme des retraites serait validée. Pour les manifestants ce serait le symbole d'un passage en force de cette réforme pourtant largement controversée.

  • IPR

    Le convoi de Saint-Denis arrive au port-est, regardez :

  • IPR

    Opération escargot sur la Route du Littoral

    Malgré ce qui avait été avancé, la circulation est bel et bien perturbé pour le convoi de manifestants en provenance de Saint-Denis. Les voitures sont en route, à une vitesse fortement ralentie, créant un embouteillage sur la Route du Littoral.

    Cette opération escargot provoque un bouchon roulant de 6 km du Cap Bernard jusqu'à la Pointe du Gouffre. Les voitures se dirigent vers le port-est.

    La partie à l'avant est plus roulante, mais le bouchon se renforce au niveau des Potences.

  • IPR

    Le maire du Port Olivier Hoarau est sur place, écoutez :

  • IPR

    Musique et fumigènes au port-est. Regardez :

  • IPR

    Pas de bouchon lié aux convois de manifestants selon le CRGT

    Une confirmation qu'il ne s'agit pas d'une opération escargot. Contacté, le Centre réuunionnais de gestion du trafic explique que de légers ralentissements sont observés à la sortie ouest de Saint-Denis, au niveau du tunnel sur le secteur de Cap Bernard.

    On compte seulement 1 km de ralentissements, pas de réel embouteillage, le trafic reste roulant.

    Cependant le convoi de Saint-Denis n'arrive toujours pas au Port. Les manifestants sont pour l'instant arrêtés au Barachois.

  • IPR

    Le convoi de Saint-Denis est toujours sur la Route du Littoral

  • IPR

    Les manifestants arrivent peu à peu au port-est :

  • IPR

    Rassemblement au port-est

  • IPR

    Les manifestants attendent les convois de Saint-Pierre et Saint-Denis

    Soleil de plomb au port-est. Les manifestants se regroupent sous les tentes installées autour de l'entrée du port. Il y a désormais plus de 300 personnes rassemblées.

    Ce sont les dockers, qui jouent à domicile, qui sont les plus nombreux. C'est l'heure de la pause ravitaillement, à l'ombre des tentes on boit des cafés, et viennoiseries et sandwichs sont de sortie.

  • IPR

    Environ 200 personnes sont réunies au Port est pour l'instant

    De nombreuses voitures sont rassemblées. Du côté de Saint-Pierre, les manifestants viennent de prendre le départ, mais pas encore à Saint-Denis.

    Parmi les manifestants, essentiellement des dockers, des gens du bâtiment, des syndicalistes d'EDF, de FO... les gens commencent progressivement à arriver.

    Il n'y a pas d'entrave à la circulation. Le port par contre reste fermé, c'est une journée morte.

  • IPR

    Le convoi de voitures prend le départ depuis Saint-Pierre

    Une soixantaines de personnes sont présentes. 18 voitures et un bus démarrent du rond-point des Casernes à Saint-Pierre.

  • IPR

    Les convoies se dirigeant vers Le Port ne devraient pas tarder à se mettre en route. Des banderoles sont déjà visibles, comme le partage un internaute avec nous, regardez :

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    Une nouvelle journée de mobilisation commence ce jeudi, avec une opération "Port mort". La circulation risque de se compliquer dans le secteur ouest de l'île, Imaz Press sera en live toute la matinée. Suivez-nous !

A propos

Pas de négociations possibles pour les syndicats : la réforme des retraites, c'est toujours non. Cela fait déjà deux mois qu'ils manifestent dans les rues réunionnaises pour s'opposer au projet, sans grand succès jusqu'à présent.

Si, en décembre 2019, l'intersyndicale avait réussi à réunir plusieurs milliers de personnes dans les rues, depuis la rentrée 2020, la mobilisation ne fait que faiblir. Par ailleurs, du côté du gouvernement, les revendications ne semblent pas se faire entendre. Corps enseignant, avocats, personnels médicaux, dockers... Presque toutes les professions sont représentées dans ce mouvement inédit de par sa longueur, et malgré cela, le gouvernement reste toujours sourd à la mobilisation.

Le projet de loi entre les mains des députés

En examen à l'Assemblée nationale depuis ce lundi 17 février, le projet de loi sera débattu pendant environ deux semaines. Et malgré les nombreux mouvements de grève qui ont secoué La Réunion comme la métropole, le gouvernement semble bien décidé à rester droit dans ses bottes.

En janvier pourtant, le Conseil d'Etat avait rendu un avis sévère sur le projet de loi. Il a tout de même été soumis au Conseil des ministres, avant d'atterrir à l'Assemblée. Si le projet devait être adopté, ce sera au tour du Sénat de valider – ou non – son adoption. Par ailleurs, Olivier Véran, remplaçant d'Agnès Buzyn comme ministre de la Santé, a indiqué ce mardi que le recours au 49-3 n'était pas "à exclure", bien que ce ne soit pas " l'option envisagée" pour le moment.

Ce jeudi 20 février les manifestant(e)s se sont donné(e)s rendez-vous à Saint-Denis et à Saint-Pierre dès 9 heures. Ils convergeront ensuite en voiture vers le port est au Port où le dockers débrayent eux aussi pour protester contre la réforme..

Imaz Press sera en live, suivez-nous.

Retrouvez aussi les lives des mobilisations précédentes :

Lire aussi : Les syndicats à nouveau dans la rue contre la réforme des retraites

Lire aussi : Saint-Denis : une retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Lire aussi: La mobilisation de l'intersyndicale fait plouf

Lire aussi : Faible mobilisation contre la réforme des retraites ce matin à Saint-Denis

Lire aussi : Les Gilets jaunes appellent à reconduire la grève ce vendredi

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

 

   

3 Commentaire(s)

Mardé, Posté
ben voyons peur du 49-3 pourquoi? nous avons des dépités qu'on a élu pour soit disant proposer des lois pour avancer non pas des comédiens avec pour pièce de théâtre " la retraite " quelle pitrerie avec + 40000 amendements hein! s'il faudrait tous les étudier a raison de 3 minutes par amendement faudra prendre 120000 minutes soit 2000 heures n'est-ce pas? allons après tout il faut réformer mais comment car à ce jour nous avons beaucoup de penseurs et de connaisseurs en la matière. soyons intellectuellement sérieux un instant merci.
Alain, Posté
Est il sérieux, utile et responsable de cramer des palettes en 2020? Abdallah: respire mon frère!
Abdallah Hobaya, depuis son mobile, Posté
Bonjour les grévistes vous êtes pas syndicaliste mais Politiciens qui perturbé la vie des autres parce que si vraiment syndicats suivez calculez financement de caisse et dépenses de caisse vous aurait résultat vous les dirigeants vous oublier combien des pertes de la société et qui va combler la perte Bonne journée