Dans le cadre d'une enquête visant Teddy Rehamonja :

La mairie de Saint-Benoit perquisitionnée


Publié / Actualisé
C'est une information du Quotidien : ce vendredi 21 février 2020, des gendarmes auraient perquisitionné la mairie de Saint-Benoît "en toute discretion". Dans leur viseur, des suspicions de fraudes aux emplois aidés visant Teddy Rehamonja. L'enquête, ouverte par le parquet en août 2016, avait été déclenchée par le témoignage d'une proche de l'intéressé.
C'est une information du Quotidien : ce vendredi 21 février 2020, des gendarmes auraient perquisitionné la mairie de Saint-Benoît "en toute discretion". Dans leur viseur, des suspicions de fraudes aux emplois aidés visant Teddy Rehamonja. L'enquête, ouverte par le parquet en août 2016, avait été déclenchée par le témoignage d'une proche de l'intéressé.

Toujours d'après le Quotidien, cette derniière aurait témoigné contre son ancien patron, qu'elle accuse de montage de sociétés et d'associations pour détourner de leur objet premier des contrats aidés. L'enquête tentera donc de déterminer si Teddy Rehamonja a effectivement commis une fraude, et, le cas échéant, quelles structures ou associations ont participé à cette dernière.

Teddy Rehamonja avait déjà vu une de ses sociétés, SDHP, être liquidée par le tribunal de commerce de Saint-Denis en 2016.

   

1 Commentaire(s)

Jacques, Posté
La collection de voyous en col blanc s'allonge ?