Lutte contre l'insécurité routière :

Contrôles routiers : un automobiliste ivre termine en prison


Publié / Actualisé
Les gendarmes de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis ont placé en garde à vue, ce jeudi 27 février 2020, un cyclomotoriste contrôlé positif à l'alcool en agglomération du Tampon, le taux constaté étant de 0.80 milligrammes d'alcool par litre d'air expiré. L'enquête a démontré que l'individu en était à son 4ème fait. A l'issue, il a été déferré devant le magistrat du parquet de Saint-Pierre, puis écroué à la maison d'arrêt la Cayenne à Saint-Pierre, en attendant sa comparution devant le tribunal.
Les gendarmes de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis ont placé en garde à vue, ce jeudi 27 février 2020, un cyclomotoriste contrôlé positif à l'alcool en agglomération du Tampon, le taux constaté étant de 0.80 milligrammes d'alcool par litre d'air expiré. L'enquête a démontré que l'individu en était à son 4ème fait. A l'issue, il a été déferré devant le magistrat du parquet de Saint-Pierre, puis écroué à la maison d'arrêt la Cayenne à Saint-Pierre, en attendant sa comparution devant le tribunal.

Ce jeudi toujours, en début de soirée de 17 à 21 heures, sur leur secteur de surveillance, les motocyclistes de la bmo de Saint-Benoît, ont mené une action de lutte contre l'insécurité routière et plus particulièrement ciblant les conduites addictives.

Deux procédures pour conduite sous produits stupéfiants et deux pour conduite sous emprise de l'alcool ont été établies. Un automobiliste contrôlé positif à l'alcoolémie, taux délictuel, cumulait une conduite malgré annulation du permis. Son véhicule n'était pas couvert par assurance. Il a été placé en fourrière.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !