Produits locaux et circuit court :

"Oucé qu'on mange ?", l'application péi pour déjeuner dans un food truck


Publié / Actualisé
Alors Oucé qu'on mange aujourd'hui ? Si vous vous posez la question sur vos pauses de midi, l'application de géolocalisation de food trucks (camions bars) "Oucé qu'on mange" vous aide à faire le plein d'idées. Créée par des passionnés de nouvelles technologies, cette petite start up réunionnais propose de trouver des endroits où manger à l'instant T. L'application a été lancée en juin 2019, un projet péi qui met en avant le circuit court et les produits locaux. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Alors Oucé qu'on mange aujourd'hui ? Si vous vous posez la question sur vos pauses de midi, l'application de géolocalisation de food trucks (camions bars) "Oucé qu'on mange" vous aide à faire le plein d'idées. Créée par des passionnés de nouvelles technologies, cette petite start up réunionnais propose de trouver des endroits où manger à l'instant T. L'application a été lancée en juin 2019, un projet péi qui met en avant le circuit court et les produits locaux. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Où manger maintenant ? Direction l'application "Oucé qu'on mange ?" pour avoir deux trois idées... Alors comment ça marche ? "Les utilisateurs consultent la liste des food trucks ouverts dans un rayon de 0 à 100 km directement en ouvrant l’application" expliquent les créateurs d'Oucé. Il s'agit ensuite de sélectionner "un établissement qui leur fait envie, ils peuvent tout de suite voir la distance et le trajet pour s’y rendre". Les food trucks indiquent aux utilisateurs s’ils sont ouverts, ce qui active leur géolocalisation.

Le plus d'Oucé, selon ses concepteurs, "en plus d’un simple système de géolocalisation de food trucks", c'est "son sens pratique facile d'utilisation et le manger bien à moindre coût ". Une carte de fidélité digitale permet notamment aux utilisateurs "de revenir dans leur food trucks préféré et de bénéficier de points fidélités et d’offres". Les créateurs veulent valoriser les produits péi et le fait maison.

Cela fait 10 ans que Camille Heinis, conceptrice, travaille dans ce domaine d'activité. Elle espère que l'application sera amenée à se développer. "Oucé qu'on mange" est sur le marché depuis juin 2019 et disponible sur IOS et Android. Selon ses créations, elle compte environ 6.500 visiteurs par semaine et une trentaine de food trucks réunionnais y sont inscrits.

L'application est téléchargeable sur l'App Store et sur Google play

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Intoxication alimentaire, depuis son mobile, Posté
N'oubliez pas que à La Réunion 75 % des etablissement vendent des produits soit avariés, soit dans des conditions d'hygiène déplorables . Bougez vous et faites vous même à manger au moins vous saurez ce qu'il y a dedans