Sport :

Championnats de France de lutte : quatre médailles pour La Réunion, dont une en or


Publié / Actualisé
Les championnats de France séniors se sont déroulé les samedi 29 février et dimanche 01 mars 2020 à Chalons-Sur-Soane. La Réunion avait 8 lutteuses et lutteurs toutes catégories confondues. La Réunion décroche 4 médailles dont 1 d'or pour Marine Le Cour Grandmaison et 3 de bronze pour Julie Guillaume, Charles Afa et Raymond Langlet.
Les championnats de France séniors se sont déroulé les samedi 29 février et dimanche 01 mars 2020 à Chalons-Sur-Soane. La Réunion avait 8 lutteuses et lutteurs toutes catégories confondues. La Réunion décroche 4 médailles dont 1 d'or pour Marine Le Cour Grandmaison et 3 de bronze pour Julie Guillaume, Charles Afa et Raymond Langlet.

Une très belle performance pour Marine Le Cour Grandmaison (LCSJ) qui décroche son 2éme titre de championne de France séniors de suite, elle n’a laissé aucune chance à ses adversaires même si sa finale a été très accroché en première période. Encore junior elle tentera de faire aussi bien en avril prochain chez elle à Saint-Joseph.

Charles Afa (LCSJ) réalise une très belle performance également, il se hisse en demi-finale mais s’incline face au futur champion un russe. Il réalise un grand match pour décrocher  sa médaille de bronze. Il décroche par la même occasion la 1ére place  des lutteurs français de sa catégorie, les lutteurs étrangers étant autorisés à participer aux championnats de France. Une place importante qui lui permettrait de participer  aux  prochains TQO( tournoi qualificatif olympique) fin mars.

Raymond Langlet (ALOR) le seul lutteur réunionnais en gréco-romaine réalise une performance de qualité, il s’incline en quart face au futur champion un russe installé en France. Il domine le reste de ses adversaires jusqu’à l’obtention de sa belle médaille de bronze.

Julie Guillaume (LCSJ) la seule médaillée qui s’entraine toute l’année au club performance régional de Saint-Joseph. Elle démarre la compétition par une défaite mais saura se ressaisir et réaliser une grande performance pour décrocher sa médaille de bronze face à une athlète russe.

Soumaya Hadji Mamode (LCSJ) fait moins bien que l’année  dernière, elle termine au pied du podium mais elle a les qualités  pour faire mieux.

Stéphane Sine (LCSJ)  termine loin du podium mais était dans une catégorie bien fourni et de haut niveau.

Samuel Dijoux fait un premier match très serré face à son camarade de club Charles Afa, s’incline de peu. Dans une catégorie très fourni et de haut niveau il s’incline en  repêchage face à un russe.

Valentin Damour enchaine sa troisième compétition de haut niveau en un mois et demi. Les efforts conséquents pour être au poids ont eu raison de sa performance, il manquait de force  pour continuer la compétition. Abandonne  après son premier match, le changement de catégorie n’est pas à  exclure.

C’était un championnat de  très haut niveau, relevé par la présence des étrangers surtout des pays de l’Est. Comme on est en année olympique le championnat de France est qualificatif pour les TQO (Tournoi Qualificatif Olympique) dont très important pour ceux qui peuvent  y prétendre.

Les inscrits :

Lutte Gréco Romaine :
- Raymond Langlet : 60kg (ALOR: Les avirons)

Lutte libre (LCSJ)
- Valentin Damour 57 kg (INSEP)
- Stéphane Sine en 65 kg (Pôle France Dijon)
- Samuel Dijoux  74 kg
- Charles Afa 74kg (INSEP)

Lutte Féminine (LCSJ)
- Soumaya Hadji Mamode 57kg
- Julie Guillaume  62 kg  
- Marine Lecour Grandmaison 68kg (Pôle France Dijon)

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !