La grève illimitée démarre aujourd'hui (actualisé) :

Les postiers bloquent le centre de tri du Chaudron


Publié / Actualisé
Ils l'avaient annoncé ce lundi 2 mars 2020 : les employés de la Poste de la CGTR FAPT, la CFDT S3C, l'UNSA-Postes Réunion et SUD PTT s'unissent pour une grève illimitée qui démarre ce jeudi. Une centaine d'employés sont actuellement réunis devant le centre de tri du Chaudron pour manifester. D'après la direction de La Poste, malgré la grève, 85% des employés sont en poste ce jeudi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ils l'avaient annoncé ce lundi 2 mars 2020 : les employés de la Poste de la CGTR FAPT, la CFDT S3C, l'UNSA-Postes Réunion et SUD PTT s'unissent pour une grève illimitée qui démarre ce jeudi. Une centaine d'employés sont actuellement réunis devant le centre de tri du Chaudron pour manifester. D'après la direction de La Poste, malgré la grève, 85% des employés sont en poste ce jeudi. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ils dénoncent notamment des conditions de travail dégradées, et demandent plus de titularisation et à une revalorisation de la prime ultramarine.

En pleine période électorale, la priorité est par ailleurs donnée à la distribution des plis électoraux, ce que les postiers considèrent comme une mise à mal du service public.

La grève illimitée a été votée, en attendant de rencontrer la directrice exécutive des Outre-mer de La Poste, et d'obtenir des avancées concernant leurs conditions de travail.

La Poste communique sur la grève

Du côté de La Poste, un communiqué de presse a été diffusé, indiquant que 85% des employés travaillent ce jeudi. Nous publions ce communiqué ci-dessous :

"Aujourd'hui, jeudi 5 mars, 85% des postiers de La Réunion travaillent. La quasi-totalité des bureaux de poste sont ouverts. La distribution du courrier est assurée.

Ce mouvement fait suite au préavis illimité déposé par les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA et SUD PTT regroupées en intersyndicale.
Soucieuse d’un dialogue social de qualité, La Poste a proposé, à trois reprises, une réunion de concertation à laquelle les représentants de l’intersyndicale n’ont pas répondu.

Comme elle a pu le faire avec les représentants de l’organisation syndicale Force Ouvrière afin de trouver un accord au plus proche de l’intérêt du personnel, La Poste reste disponible et est à l’écoute afin de trouver une issue aux revendications portées par les représentants de l'intersyndicale.

Depuis 2017, La Poste de La Réunion a recruté 270 personnes au sein du bassin d’emploi réunionnais. Elle se positionne ainsi comme un employeur majeur du département. La Poste a également permis, sur la même période, 81 mutations entrantes de la métropole vers La Réunion.

La politique d’emploi, volontairement proche des salariés, permet à La Poste de La Réunion d’être dans cette dynamique de recrutement.

Tous ces éléments sont partagés dans le cadre de commissions de dialogue sur l’emploi et les compétences avec les partenaires sociaux deux fois par an.

La rémunération, y compris sur les spécificités Outre-mer, relève des négociations salariales nationales traitées au niveau du Groupe La Poste avec les représentants nationaux des organisations syndicales représentatives : c’est donc, à chaque organisation de saisir ses représentants nationaux sur ce sujet.

La Poste met tout en oeuvre pour assurer la continuité de service afin que les perturbations soient les plus faibles possibles pour l’ensemble de ses clients, particuliers comme entreprises.

La Poste remercie ses clients pour leur confiance."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !