Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Paquebots, coronavirus et dengue, charbon à la mer, justice, terrorisme


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 2 mars au vendredi 6 mars 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 3 mars - Coronavirus : les paquebots de la discorde
* Mardi 4 mars - On veut se protéger du coronavirus, commençons par la dengue
* Mercredi 4 mars - Nettoyage des quais du Port : les restes de charbon jetés à la mer
* Jeudi 5 mars - Chère justice, mets-les tous au trou... sauf un !
* Vendredi 6 mars - Terrorisme : le Réunionnais Jérôme Lebeau condamné à 28 ans de prison. Il avait tiré sur deux policiers à Saint-Benoît
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 2 mars au vendredi 6 mars 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 3 mars - Coronavirus : les paquebots de la discorde
* Mardi 4 mars - On veut se protéger du coronavirus, commençons par la dengue
* Mercredi 4 mars - Nettoyage des quais du Port : les restes de charbon jetés à la mer
* Jeudi 5 mars - Chère justice, mets-les tous au trou... sauf un !
* Vendredi 6 mars - Terrorisme : le Réunionnais Jérôme Lebeau condamné à 28 ans de prison. Il avait tiré sur deux policiers à Saint-Benoît

• Lundi 2 mars - Coronavirus : les paquebots de la discorde

Ce week-end, deux nouveaux bateaux ont accosté à La Réunion, sur fond de tensions. Les inquiétudes liées à l'épidémie de coronavirus sont vives et beaucoup s'étonnent que l'Agence régionale de santé de La Réunion ne procède pas aux prises de température comme le font d'autres pays. A la descente de ces passagers, masques et flyers ont été remis sur demande, mais aucun test médical n'a été effectué. La journée de dimanche fut particulièrement mouvementée avec la venue de plusieurs manifestants aux portes du port-est. Ils ont été repoussés par les forces de l'ordre, donnant lieu à des affrontements, jets de galets et poubelles en feu contre grenades lacrymogènes. La préfecture et l'ARS veulent calmer le jeu mais sans succès, de leur côté les élus appellent à plus de communication.

• Mardi 3 mars - On veut se protéger du coronavirus, commençons par la dengue

L'épidémie de Covid-19, le nouveau coronavirus, provoque une psychose difficilement contrôlable. A La Réunion, les interrogations sont nombreuses et beaucoup s'étonnent de ne pas voir davantage de contrôle sanitaire aux frontières, notamment des prises de température. Résultat inévitable : une simple mention du coronavirus entraîne un déferlement de haine et de propos xénophobes. Il faudrait fermer les frontières et renvoyer les touristes chez eux afin de mieux se protéger. On oublie cependant qu'une autre épidémie est installée à La Réunion et depuis plusieurs années déjà : la dengue. Ce mardi, comme tous les mardis, le bilan des cas confirmés sera communiqué par l'Agence régionale de santé. Et malgré les précautions répétées maintes et maintes fois, les mêmes imprudences recommencent.

• Mercredi 4 mars - Nettoyage des quais du Port : les restes de charbon jetés à la mer

L'alerte nous a été donnée par un employé travaillant au Port. Celui-ci observe régulièrement que les restes de charbon déchargé sur les quais sont nettoyés à coup de lances d'incendie et finissent dans la mer. Une couche de charbon serait maintenant déposée au fond du bassin, fatale pour l'environnement. Le Grand Port Maritime reconnaît un nettoyage à l'eau mais assure que la technique est amenée à disparaître. Une nouvelle balayeuse aspiratrice est prévue pour juillet 2020.

• Jeudi 5 mars - Chère justice, mets-les tous au trou... sauf un !

Très chère justice, permets-nous de te tutoyer car tu fais partie dans notre vies au quotidien, fort heureusement. Nous te considérons comme l'un des piliers de notre démocratie, de notre liberté, de notre sécurité. Aussi, avons-nous choisi de t'écrire en toute amitié afin de te féliciter pour ton dynamisme voire même ton engouement particulièrement éloquent à l'aube de ces élections municipales. La justice s'agite et c'est tant mieux !

• Vendredi 6 mars - Terrorisme : le Réunionnais Jérôme Lebeau condamné à 28 ans de prison. Il avait tiré sur deux policiers à Saint-Benoît

Jérôme Lebeau, le jeune Réunionnais radicalisé sur internet, a été condamné ce jeudi 5 mars à Paris à 28 ans de réclusion criminelle pour avoir tiré sur des policiers venus l'interpeller en 2017 à Saint-Benoît. Sa mère, Marie £annick Lebeau,qui avait payé ses armes, à quatre ans de prison ferme. La cour d'assises spéciale de Paris, qui jugeait sa première affaire terroriste venue d'Outre-mer, a assorti la peine de Jérôme Lebeau, 25 ans, d'une période de sûreté des deux tiers et ordonné son inscription au Fichier des auteurs d'infractions terroristes (Fijait)

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !