A cause d'un impact à l'arrière de l'appareil :

Air Austral : un Boeing 787-8 immobilisé à Roissy, le vol Paris-Mayotte retardé


Publié / Actualisé
Un avion censé effectué un vol Paris-Mayotte ce samedi 7 mars dans la soirée a été immobilisé à Roissy suite à un impact sur l'arrière de l'appareil alors qu'il se trouvait en hangar pour une batterie de contrôles techniques. Le temps que les réparations nécessaires soient effectués, l'appareil est remplacé par un avion de la compagnie Wamos, qui va effectuer une rotation ce dimanche soir afin de déposer les passagers comme prévu à Mayotte. Leur vol est donc retardé de 24 heures, en attendant, tous les voyageurs ont été pris en charge et logés par la compagnie aérienne. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un avion censé effectué un vol Paris-Mayotte ce samedi 7 mars dans la soirée a été immobilisé à Roissy suite à un impact sur l'arrière de l'appareil alors qu'il se trouvait en hangar pour une batterie de contrôles techniques. Le temps que les réparations nécessaires soient effectués, l'appareil est remplacé par un avion de la compagnie Wamos, qui va effectuer une rotation ce dimanche soir afin de déposer les passagers comme prévu à Mayotte. Leur vol est donc retardé de 24 heures, en attendant, tous les voyageurs ont été pris en charge et logés par la compagnie aérienne. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Un Boeing 787-8 censé effectué le vol Paris-Mayotte de ce samedi 7 mars en soirée est actuellement immbolisé. Contactée, la compagnie française Air Austral indique que l'avion était "à Paris pour les contrôles classiques". Mais la remise en ligne de l'appareil a été perturbée par "un objet qui a percuté l'avion". Il s'agirait d'une sorte de mousqueton.

L'appareil, en carbone et donc "très fragile" comme l'indique Air Austral, a subi cet impact au niveau de l'empennage (assemblage de plans horizontaux et verticaux, ndlr) arrière. "Le moindre impact en hangar provoque l'immobilisation de l'avion" nous explique la compagnie.

- Un appareil Wamos affrété en urgence -

Diverses réparations soivent donc être effectuées sur le Boeing 787-8. "Pour palier cet incident, un appareil de la compagnie Wamos fait être affrété afin d'assurer le vol Paris-Mayotte" indique Air Austral. Le vol prévu ce samedi 7 mars est donc repoussé de 24 heures et les passagers vont pouvoir décoller ce dimanche dans la soirée.

Tous les passagers ont été pris en charge par la compagnie. Malgré la réputation de la compagnie Wamos, décriée à plusieurs reprises pour son manque de confort, Air Austral affirme que "le premier objectif c'est de pouvoir proposer une solution aux passagers. Wamos est une compagnie dont les normes de sécurité sont tout à fait optimales".

- Pas de perturbation pour La Réunion -

La compagnie française ne sait pas encore combien de temps durera l'immobilisation de son Boeing 787-8. "L'avion de Wamos fait juste une rotation ce dimanche soir, et refait un Mayotte-Paris mardi matin pour le moment", indique Air Austral. L'affrètement de l'appareil pourrait éventuellement durer plus longtemps si les réparations du Boeing venaient à se prolonger.

Air Austral se dit consciente que cet incident "peut engendrer des mécontentements". Aucune perturbation n'est à prévoir sur les vols à l'arrivée ou au départ de La Réunion.

- Le 787-8 tristement célèbre pour ses problèmes techniques -

Les appareils 787-8 avaient déjà fait parler d'eux à plusieurs reprises lors de l'immobilisation de l'un des deux avions pour problème de moteur. "Ce n'est pas à proprement parler l'appareil qui posait problème, mais bien les moteurs Rolls Royce de ces avions. Aujourd'hui le Boeing n'est absolument pas immobilisé pour cette raison", assure la compagnie.

En juin 2019, la compagnie aérienne péi avait annoncé l'immobilisation d'un Boeing 787-8. L'analyse des moteurs avait "mis en évidence une nouvelle détérioration précoce, inattendue, des ailettes déjà sous surveillance", la faute à ces moteurs "Rolls Royce Trent 1000", avait alors explique Air Austral. Une immobilisation de plusieurs semaines qui avait entraîné toute une modification des vols de la compagnie.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Pour aller plus loin :

Air Austral essaie de limiter la casse

Boeing 787-7 immobilisé : Air austral dévoile son plan de gestion de crise

Nouvelle panne chez Air Austral

Air Austral immobilise un de ses Boeing 737-8 jusqu'au 22 août

   

2 Commentaire(s)

Dinosaures, Posté
Didix ne pourra plus voyager en première classe avec son boeing bradé le pas bon pou zamericains mais bon pou kreol.
Cyrille, Posté
Changé de marque d avion boirng qva t cet bien maintenant il sont en retard technologiquement et il sont dangereux moi jamais je ne remonterait sur boïeng