Une première pour les FAZSOI :

Un ingénieur de l'infrastructure rejoint les forces armées la zone sud de l'océan Indien


Publié / Actualisé
Le 6 mars 2020, Wilfried, Réunionnais originaire de Sainte-Suzanne a signé son engagement d'officier sous contrat ingénieur militaire de l'infrastructure (IMI) au quartier Lambert de Saint- Denis. Cette signature est une première dans la zone sud de l'océan Indien. Nous publions le communiqué des Forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) ci-dessous. (Photo DR)
Le 6 mars 2020, Wilfried, Réunionnais originaire de Sainte-Suzanne a signé son engagement d'officier sous contrat ingénieur militaire de l'infrastructure (IMI) au quartier Lambert de Saint- Denis. Cette signature est une première dans la zone sud de l'océan Indien. Nous publions le communiqué des Forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) ci-dessous. (Photo DR)

Pour l’occasion, le général Yves Métayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (COMSUP FAZSOI) et l’ingénieur en chef de 1ère classe Jean-Philippe Terrec, directeur de la direction d'infrastructure de la défense (DID) de Saint-Denis l’ont reçu, en compagnie de son recruteur du centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) afin d’échanger sur son engagement et de procéder à la signature dudit contrat.

Déjà "attendu par son futur chef" à Montauban, Wilfried, ingénieur diplômé en bâtiment et travaux publics a souhaité rendre à la France ce qu’elle lui avait apporté. Etudiant boursier et ne trouvant pas de travail après son diplôme, il a choisi de s’engager pour cinq ans au profit service d’infrastructure de la défense (SID) et sera affecté à l’unité de soutien l’infrastructure de la défense (USID) de Montauban.

"L’infrastructure, c’est dans notre quotidien, c’est important, c’est beaucoup d’installations très diversifiées. Les spécialistes infrastructure réalisent des miracles. Ils ont vraiment une expertise remarquable", a souligné le commandant supérieur des FAZSOI. Wilfried, suivra une formation initiale de trois mois à Saint-Cyr, avec les officiers sous contrats spécialistes.

Déjà qualifié dans le civil, il rejoindra son unité dès la fin de sa formation initiale. "Bravo, c’est parti pour la formation. Ça va être la découverte d’un nouveau monde, il faut être curieux et patient, prendre le temps et prendre le recul. Bienvenue chez nous, bon courage !" a ajouté le général Yves Métayer. Wilfried s’est en effet déjà envolé pour rejoindre la métropole et débuter son parcours d’ingénieur militaire de la défense.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !