CHU de La Réunion :

Déprogrammation des interventions non-urgentes et annulation de certaines consultations


Publié / Actualisé
Afin de disposer du personnel nécessaire aux prises en charge des patients dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19 et conformément aux consignes nationales, le CHU de La Réunion se voit contraint de fermer physiquement plusieurs unités, mais maintient l'ensemble des spécialités et l'accueil des urgences.
Afin de disposer du personnel nécessaire aux prises en charge des patients dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19 et conformément aux consignes nationales, le CHU de La Réunion se voit contraint de fermer physiquement plusieurs unités, mais maintient l'ensemble des spécialités et l'accueil des urgences.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19, le CHU de La Réunion annonce la fermeture physique de certaines unités, ainsi que l'annulation de certaines consultations. L'accueil des urgences et l'ensemble des spécialités restent ouverts.

Les consultations non urgentes, à l’exception des consultations de cancérologie et de la maternité et toutes celles qui ne peuvent être reportées sans risque pour la santé au-delà de 3 semaines, sont déprogrammées.

Les médecins sont actuellement entrain de faire le point. Les consultations pourront être maintenues, reportées ou effectuées par téléphone ou télémédecine.

Pour les hospitalisations de jour et les interventions chirurgicales, celles qui sont indispensables seront maintenues.

Les patients du CHU concernés par ces annulations sont informés individuellement par SMS ou par téléphone. Ils sont invités à ne pas appeler directement le standard du CHU.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !