Par le Groupe Bernard Hayot :

L'OPMR apporte des éléments complémentaires relatifs à l'étude d'impact du rachat de Vindémia


Publié / Actualisé
En complément des éléments déjà publiés sur le site de l'observatoire des prix, des marges et des revenus (OPMR) à l'issue de l'assemblée plénière du 6 mars 2020, l'OPMR tient à apporter de nouvelles précisions sur l'opération de rachat de Vindémia par le Groupe Bernard Hayot. En effet, une nouvelle version des observations de GBH qui a complété ses remarques initiales portant sur l'analyse du rachat de Vindémia avec des commentaires supplémentaires a été publiée. Christophe Girardier, président du cabinet Bolonyotce consulting, en charge de l'étude d'impact, a tenu à y répondre.
En complément des éléments déjà publiés sur le site de l'observatoire des prix, des marges et des revenus (OPMR) à l'issue de l'assemblée plénière du 6 mars 2020, l'OPMR tient à apporter de nouvelles précisions sur l'opération de rachat de Vindémia par le Groupe Bernard Hayot. En effet, une nouvelle version des observations de GBH qui a complété ses remarques initiales portant sur l'analyse du rachat de Vindémia avec des commentaires supplémentaires a été publiée. Christophe Girardier, président du cabinet Bolonyotce consulting, en charge de l'étude d'impact, a tenu à y répondre.

L'ensemble des analyses portées sur cette opération de vente, l'intervention des syndicats d'employés et les différentes observations sont à retrouver sur le site de l'OPMR à ce lien.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !