[PHOTOS] Les professionnels de santé déchantent :

Masques FFP2 en mauvais état : l'ARS demande aux libéraux de cesser leur distribution


Publié / Actualisé
Les 120.000 masques de type FFP2 promis par l'Agence régionale de santé, sont bien arrivés aux personnels de santé réunionnais mardi 24 mars 2020. Seul problème, une grande partie de ces masques présentent des défauts, saletés et taches de moisissure. Impossible de les porter avec la garantie qu'ils remplissent pleinement leur fonction : la protection contre le coronavirus. Ce mercredi l'ARS réagit et demande aux professionnels libéraux de "cesser la distribution des masques FFP2", qui peuvent par ailleurs être jetés dans le circuit habituel des ordures. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les 120.000 masques de type FFP2 promis par l'Agence régionale de santé, sont bien arrivés aux personnels de santé réunionnais mardi 24 mars 2020. Seul problème, une grande partie de ces masques présentent des défauts, saletés et taches de moisissure. Impossible de les porter avec la garantie qu'ils remplissent pleinement leur fonction : la protection contre le coronavirus. Ce mercredi l'ARS réagit et demande aux professionnels libéraux de "cesser la distribution des masques FFP2", qui peuvent par ailleurs être jetés dans le circuit habituel des ordures. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Comme de nombreuses pharmacies réunionnaises, la pharmacie Titan du Port a reçu une livraison de masques dans un état défectueux. “Je suis bien consciente que c’est problématique pour l’ARS, que c’est compliqué, mais il faut se mettre à ma place. Quand je reçois ce type de masques, quelle est ma responsabilité vis-à-vis des professionnels de santé à qui je vais les délivrer ?”, s’interroge la pharmacienne Nathalie Potin.

Les pharmaciens ayant reçus ces masques, ont commencé à trier ceux qui étaient récupérables de ceux complètement inutilisables. L'ARS avait bien précisé dans sa circulaire que les masques d'une durée de vie de 4 à 5 ans étaient périmés, mais que la pharmacie du CHU avait vérifié qu'ils puissent être efficaces. "Quand nous avons su que les masques arrivaient, nous étions ravis. J'en ai distribué aux infirmiers qui en faisaient la demande, en précisant que c'était sosu leur responsabiité. On vit déjà dans un moment d'angoisse. On rajoute de l'angoisse à l'angoisse."

Les autorités compétentes n'ont, pour l'instant, pas proposé de faire remplacer ces masques.

L'ARS demande aux pharmacies d'officine de "cesser la distribution de masques FFP2"

Suite à ces dénonciations, l'ARS réagit. "Plusieurs d'entre vous nous ont alertés sur l'état dégradé d'une partie des masques FFP2 qui vous ont été livrés hier pour remise aux professionnels libéraux" en s'adressant aux pharmaciens d'officine. "En conséquence, il vous est demande de cesser la distribution de masques FFP2, qui peuvent être jetés dans le circuit habituel des ordures."

L'agence précise cependant que la distribution des masques chirurgicaux "peut se poursuivre selon les consignes adressées hier vous demandent d'exercer au préalable un contrôle visuel".  Par ailleurs, "une information est délivrée en parallèle aux professionnels de santé bénéficiaires pour leur demander de ne pas faire usage de masques FFP2 qu'ils auraient retirés auprès [des] officines et qu'ils pourront jeter dans le circuit des ordures ménagères". Ces même professionnels de santé sont appelés à revenir vers les pharmaciens pour "récupérer des masques en substitution".

Le réapprovisionnement est prévu ce jeudi 26 mars. "Au regard de l'arrivage de ce jour à La Réunion, il ne sera pas possible de substituer en même quantité les masques FFP2 pour chacun des professionnels concernés. La substitution se fera pour moitié par des masques chirurgicaux et pour moitié par des masques FFP2". Des règles de répartition ont été établies.

Il est par ailleurs demandé aux pharmaciens d'officine de faire connaître la quantité de masques en mauvais état auprès de l'ARS pour revoir la répartition des nouveaux stocks.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Zeus262, depuis son mobile, Posté
Vivement l'intelligence artificielle......mais gérée par des PRO !
Bigounik, Posté
Pouquoi pas de masques pour les medecins SPECIALISTES à qui est cependant demander un effort d'entraide civile , entre autre pour soulager la surcharge du CHU ???
NOUS NE SOMMES DONC PAS EN PREMIERE LIGNE ??...etxpourquoi modifier le texte initial des recommandations nationales.... concernant LES MEDECINS...
Volcan974, Posté
Pourtant le temps du colonialisme c est fini ''y
Jacques, Posté
Toujours à la ramasse l'Ars, plusieurs trains de retard, et toujours des décisions dénuées de toute logique. Vivement la fin de ce drame sanitaire, qu'elle et son acolyte rendent des comptes.
Fifi, Posté
Journalistes vous avez une arme un devoir de transmettre cela aux journalistes et media france.on est pas des chiens a la reunion.le personnel medical est traite comme des moins que rien et certains doivent assumer leur responsabilite et manquements dans leur fonction.merci a vs (La presse nationale a déjà publié des articles à ce propos g^rave à une dépêche de l'Agence France Presse dont les journalistes d'Imaz sont les correspondants - prenez soin de vous - Webmaster)
Linx, Posté
On dirai nou vive dans un l'empire coloniale, aucune ecoute du prefet au demande des maires, aucune ecoute des reunionais, une directrice de l'ARS deja accusé, imcompetente mais tjr en place, un president de region qui enterre depuis la gagne sa cok st denis, lu la du enfin comprendre le moun i aim pa lu. Bref, si lé pa nou le peuple pou reprendre les choses en mains fo pa compte su c boug la. Creol allon redevenir le peuple solidaire que la fai not renommée mondial. La reunion ta nou, bienvenue a tous mai creol avant toute choses... A qd un prefet creol qui comprend les spécificité de not l'ile, qui attent pas que la france (que lé pa la ek nou) i decide pou nou. Nou veu un prefet pa un pantin
Ramier, Posté
Cela va mal se terminer pour Ars et Préfet .. A la fin de la Crise , les Reunionnais ne seront pas Dociles..
Peg, Posté
De pire en pire