[LIVE] 10ème jour de confinement, 135 cas à La Réunion :

Covid-19 : 20 nouveaux cas, distribution de masques FFP2 dans les pharmacies


Publié / Actualisé
Le total a largement dépassé la barre symbolique des 100 malades sur l'île avec 135 cas en tout sur l'île pour l'instant. Au moins 11 personnes ont contracté la maladie directement à La Réunion, tandis que les autres sont des cas importés. Considérés comme guéris des patients ont été autorisés à rentrer chez eux. La Réunion et Mayotte sont passées au stade 2 de l'épidémie, signant le début d'une chaîne de transmission locale. Dans la soirée, Emmanuel Macron a annoncé un plan massif d'investissement pour l'hôpital, il a également décidé de lancer l'opération "résilience" dédié à l'aide sanitaire des populations. Dans ce cadre, le Mistral, un porte-hélicoptères militaire, est déployé dans le sud de l'océan indien. Restez avec nous pour suivre les dernières informations liées au coronavirus dans ce live. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le total a largement dépassé la barre symbolique des 100 malades sur l'île avec 135 cas en tout sur l'île pour l'instant. Au moins 11 personnes ont contracté la maladie directement à La Réunion, tandis que les autres sont des cas importés. Considérés comme guéris des patients ont été autorisés à rentrer chez eux. La Réunion et Mayotte sont passées au stade 2 de l'épidémie, signant le début d'une chaîne de transmission locale. Dans la soirée, Emmanuel Macron a annoncé un plan massif d'investissement pour l'hôpital, il a également décidé de lancer l'opération "résilience" dédié à l'aide sanitaire des populations. Dans ce cadre, le Mistral, un porte-hélicoptères militaire, est déployé dans le sud de l'océan indien. Restez avec nous pour suivre les dernières informations liées au coronavirus dans ce live. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir :

• 135 cas confirmés à La Réunion, dont 14 autochtones. Trois personnes sont en réanimation dans un état stable. Considérés comme guéris des patients ont été autorisés à rentrer chez eux. 1050 cas contacts ont été identifiés.

• Emmanuel Macron annonce que le porte-hélicoptères Mistral est déployé "dans le sud de l'océan indien" dans le cadre du plan dédié à l'aide sanitaire et au soutien des populations de Métropole et d'Outre-mer

• Selon Santé publique France, sur tout le territoire français, on recense 25.233 cas confirmés. Au moins 1.331personnes sont décédées. Dans le monde 416.916 personnes ont contracté le virus, et 18.865 en sont mortes.

Selon un décompte effectué mercredi à 23H00 (heure de La Réunion) par l'AFP, à partir de sources officielles, le coronavirus a causé plus de 20.500 décès et près de 450.000 contaminations

• La Réunion et Mayotte sont au stade 2 de l'épidémie, c'est-à-dire que l’apparition d'une chaine de transmission locale a été observée.

• Un couvre-feu est instauré à Mayotte de 20h à 5h sur l'ensemble de l'île aux parfums.

• Face à la baisse du trafic aérien, l'aéroport d'Orly annonce fermer temporairement à partir du 31 mars

 

  • IPR

    La prescription de chloroquine autorisée en traitement du Covid-19

    Dans un décret paru ce jeudi 26 mars au Journal officiel, le gouvernement autorise la prescription de chloroquine en traitement du Covid-19. L'hydroxychloroquine, de son nom complet, peut donc être administrée désormais aux patients malades.

    Plus d'infos sur ce décret ici.

  • IPR

    Covid-19 : Mesures de soutien aux entreprises

    À la suite du vote de la loi d’urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19 créant l’état d’urgence sanitaire, 25 ordonnances ont été adoptées par le gouvernement. Dans ce cadre, L’Etat met en oeuvre des mesures pour venir en aides aux entreprises impactées par l’épidémie COVID-19, notamment :

    1. La possibilité de recourir à l’activité partielle

    2. L’étalement des charges fiscales et sociales

    3. La création d’un fonds de solidarité

    4. La garantie de prêts de trésorerie pour les entreprises qui en ont besoin via la BPI (Banque Publique d’Investissement)

    5. L’absence de pénalités pour les marchés publics Etat en cas de retard de livraison

    L’ensemble des dispositifs consultables ici.

    L’ensemble des contacts à La Réunion ici.

  • IPR

    Le marché de gros de Saint-Pierre va pouvoir rouvrir

    Dans le cadre du renforcement des mesures de confinement, la tenue des marchés couverts ou non et quel qu'en soit l'objet est interdite (lien vers le décret n°2020-293). Toutefois, le préfet peut accorder une autorisation d'ouverture pour les marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement des populations, après avis des maires concernés. C'est le cas pour le marché de gros de Saint-Pierre.

    Le communiqué de la préfecture est à retrouver ici.

  • IPR

    20 nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion, le bilan monte à 135 cas

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 20 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion, ce jeudi 25 mars à 19h00, soit au total 135 cas depuis l'apparition  du premier cas le 11 mars 2020.

    14 cas sont autochtones suite aux investigations menées

    1050 cas contacts ont été identifiés et restent confinés chez eux

    Tous les détails donnés par les autorités sanitaires sur ce lien.

  • IPR

    COVID-19 : la Banque des Territoires lance une nouvelle série de mesures exceptionnelles

    Afin d’anticiper les difficultés économiques que peut engendrer la crise sanitaire actuelle, la Banque des Territoires poursuit le déploiement de son plan d’urgence à destination de ses clients. Elle met en place une nouvelle série de mesures exceptionnelles, en faveur des entreprises des secteurs du tourisme, des transports et de l’ESS appartenant à son portefeuille et des professions juridiques.

    • Pour les entreprises

    Avances en compte courant en fonction des besoins de trésorerie.

        Secteur de l’immobilier et du tourisme :
            Déblocage d’une enveloppe supplémentaire de 50 M€ en garantie, pour les TPE et PME éligibles au Prêt Tourisme Bpifrance.
            Report, sur demande, des loyers 2020 perçus par les sociétés immobilières.

        Secteur de l’ESS :
            Report automatique des échéances des 6 prochains mois des prêts à taux zéro (dispositif Nacre).
            Report, sur demande, des échéances de remboursement des prêts du PIA ESS (contrats d’apports associatifs et prêts participatifs).
            Accélération du versement des subventions aux lauréats du programme Pionniers French impact et aux partenaires associatifs.
            Renforcement du soutien à France Active (dotation supplémentaire de contrats d’apports associatifs, report sur demande des échéances de contrats d’apports associatifs et de prêts participatifs, prolongation des garanties en cas de reports d’échéance par les banques).

        Secteur de l’innovation : Accélération du versement des subventions destinées aux entreprises (plus particulièrement PME et Start-ups), dans le cadre des actions Territoires d’Innovation et Ville de Demain du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

    • Pour les professions juridiques

        Un report de 6 mois, sans frais, des échéances des prêts contractés auprès de la Banque des Territoires sur demande du client dans son espace client ou à sa banque (enveloppe de 90 M€).
        Une autorisation de découvert ou un prêt pour faire face aux besoins de trésorerie (enveloppe de 500 M€), pour les clients en exercice (entreprises individuelles et structures d’exercice) et titulaires de comptes « office » actifs à la Caisse des Dépôts sur demande du client.

  • IPR

    La CAF étend son dispositif d'accueil d'urgence 

    A la demande du préfet Jacques Billant, la Caisse d'Allocations Familiales de La Réunion étend de manière dérogatoire la liste des parents concernés par l'offre d'accueil d'urgence de la petite enfance (0 à 6 ans). Ainsi, la liste initiale des publics prioritaires est étendue aux personnes nécessaires à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de la vie de la Nation. 

    Lire l'article ici.

     
  • IPR

    Les bonnes pratiques du port de masque

    Le port du masque est à réserver à 2 situations, précise l'ARS :

    Pour le patient qui présente des symptômes respiratoires (toux, éternuements...)
    Pour le professionnel de santé : si possible lors de tous les soins et à minima pour la prise en charge d’un patient présentant des symptômes respiratoires, si lui-même présente des symptômes respiratoires ou s’il est de retour de zone à risque de Covid-19

    Dans le contexte de pénurie de masques, en dehors des situations citées ci-dessus, il n’est pas justifié de porter un masque. Il est possible de garder un même masque pour effectuer plusieurs consultations. Dans ce cas, il est recommandé de le laisser en place sur le visage sans l’abaisser, durant toute la durée du poste.

    Il est recommandé d’essayer de regrouper sur une même plage horaire les patients présentant des signes respiratoires et/ou suspects d’être porteurs de coronavirus (retour de zones à risque ou contact à risque d’un porteur de Covid-19). Il ne faut pas manipuler son masque par la partie centrale mais uniquement par les élastiques. Le masque usagé est à éliminer dans les déchets ménagers ordinaires.

  • IPR

    Notre journaliste est en direct dans une pharmacie du Port pour suivre la livraison de nouveaux masques :

    "Je suis ravie", nous dit la pharmacienne Nathalie Pota, "nous avons reçu des masques en très bon état, il faut aussi le souligner lorsque les choses vont mieux."

    Tous les professionnels de santé ne sont pas concernés par ces livraisons, qui sont effectuées par ordre de priorité. Les kinésithérapeutes par exemple "ne sont pas sur la liste" nous indiquue la pharmacienne.

    La population ne reçoit pas de masques mais selon la pharmacienne, ce n'est pas absurde puisque "les gens sont censés rester confinés, donc ils n'ont normalement pas besoin de masques". Ceux-ci sont bien réservés aux professionnels de santé.

  • IPR

    Une application mobile pour favoriser la vente directe à la ferme

    L'agriculture, comme tous les secteurs économiques, essaye de s'adapter aux conditions particulières imposées par l'épidémie de coronavirus que subit notre île. Dans ce contexte pénalisant pour nos producteurs, les marchés couverts et forains ne pourront pas tous être ouverts. La FDSEA coopère avec le Groupe d'action locale (Gal) Grand Sud afin de proposer une alternative aux consommateurs et aux agriculteurs. Une application locale gérée par le Gal Grand Sud, Eloléo, permet aux agriculteurs de vendre leurs produits directement aux consommateurs.

     

  • IPR

    La Réunionnaise du rhum donne 20.000 litres d'alcool pour la fabrication de gel

    "Depuis l’appel national aux gestes barrière début mars, le groupe Réunionnaise du Rhum a donné de nouvelles priorités à ses unités de production. De ce fait, ce sont déjà 11.000 litres d’alcool permettant la fabrication de près de 25.000 litres de solution hydroalcoolique qui ont été mis à disposition des acteurs locaux. Aujourd’hui la distillerie décide de réaffecter un stock de 20 000 litres supplémentaires d’alcool pour approvisionner ces prochaines semaines les besoins les plus urgents des professionnels de la santé, de l’entretien et des administrations."
     
  • IPR

    Le laboratoire Cerballiance au Port procède à des dépistages du covid-19 en version "drive", soit à bord de sa voiture. Notre journaliste assiste en direct à ces dépistages, regardez :

    En cas de doute il est possible de se rendre au laboratoire Cerballiance qui a aménagé un espace de dépistage sur son parking. Les prélèvements sont ensuite transportés à l'intérieur du laboratoire dans des contenants sécurisés à des fins d'analyses. Les personnes testées, qui peuvent prendre rendez-vous uniquement sur ordonnance, recevront ensuite leur résultat par e-mail. Retrouvez tous les détails dans cet article

  • IPR

    Coronavirus : 35% de perte économique estimée, selon l'Insee

    L'Insee a établi une première estimation de la perte d'activité économique liée à la crise sanitaire en cours. L'institut de statistiques s'appuie notamment sur le confinement de la population, en comparant l'activité de la semaine en cours "à ce que l'on aurait pu attendre d'une semaine normale". La perte économique est estimée à 35% mais l'impact de la crise sanitaire s'annonce assez hétérogène en fonction des branches d'activité :

    Plus de détails sur notre article dédié.

  • IPR

    Saint-Benoît : le CCAS organise ses services

    Afin d'assurer une continuité de l'action sociale, le centre communal d'action social (CCAS) de Saint-Benoît organise ses services. L'accueil est fermé au public, mais une permanence téléphonique est assurée du lundi au jeudi de 8h à 15h et le vendredi de 8h à 12h.

    "Tout est mis en œuvre pour continuer à accompagner les bénéficiaires dans le respect des règles d’hygiène en vigueur" note le CCAS. Le portage de repas et l’intervention des aides ménagères sont maintenus. La livraison des colis alimentaires d’urgence est assurée en lien avec l’AECP et la Croix rouge.

    Pour joindre le CCAS de Saint-Benoît, trois numéros de téléphone sont accessibles :

    0262 50 88 12

    0262 50 88 24

    02 62 50 60 36. Par mail : ccas.stbenoit@ville-saintbenoit.re.

    Plus d'nformation par ici

     

  • IPR

    En période de confinement, les musées continuent de partager leur savoir

    La Réunion des musées régionaux incitent la population à suivre les différents musées réunionnais sur les réseaux sociaux, alors que ces derniers souhaitent partager avec la population des connaissances scientifiques, historiques ou culturelles, des anecdotes, des tranches de vies, des jeux ou tout simplement des photos

    Retrouvez les différents liens à avoir dans cet article

  • IPR

    Gendarme décédé du Covid-19 : l'hommage de la gendarmerie de La Réunion

    La gendarmerie de La Réunion rend hommage à son tour à la mort d'un gendarme des suites du Covid-19. Le message de la gendarmerie nationale a été relayé sur Facebook :

    "Hier, un sous-officier de gendarmerie de 51 ans, affecté à Maison-Alfort (94), est décédé suite à une brutale aggravation de son état de santé. Il était en arrêt maladie pour suspicion de Covid19. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches."

  • IPR

    Masques périmés : le CHU de La Réunion "avait alerté l'ARS sur la dégradation des certains palettes"

    Dans un communiqué de presse, le CHU de La Réunion a tenu à préciser le rôle de chacun dans la distribution de ces masques périmés. Le communiqué de presse complet est à retrouver sur ce lien.

  • IPR

    Les Assises économiques des Outre-mer reportées

    Les mesures de confinement en vigueur rendent difficiles et inappropriées la préparation et l'organisation de la première édition des Assises Économiques des Outre-mer aux dates initialement prévues, les 3 et 4 juin 2020.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

     
  • IPR

    Le Crédit Agricole Réunion propose le prêt garanti par l'Etat

    "Premier financeur de l'économie réunionnaise et mobilisé dès les premiers jours de la crise auprès de tous ses clients des territoires de La Réunion et de Mayotte, le Crédit Agricole Mutuel de La Réunion va proposer à compter de ce jeudi 26 mars 2020 à tous ses clients entrepreneurs, quelle que soit leur taille et leur statut (exploitants agricoles, professionnels, commerçants, artisans, entreprises,...), en complément des mesures déjà annoncées (report d'échéances, procédures accélérées d'examen des dossiers, etc.), de recourir au dispositif massif et inédit de prêts garantis par l'Etat."

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

     
  • IPR

    Premier décès d'un gendarme en métropole des suites du virus

    La gendarmerie nationale a annoncé ce jeudi le premier décès parmis ses rangs. En effet, un sous-officier est décédé hier soir, "après une aggravation de son état de santé, alors qu’il était confiné pour une suspicion de COVID19" a indiqué la porte-parole de la gendarmerie sur Twitter

  • IPR

    Scène rare, l'aéroport de Roland Garros est complètement déserté, suivez notre live :

  • IPR

    Nassimah Dindar lance une pétition en ligne pour les hôpitaux réunionnais 

    La sénatrice et candidate à la mairie de Saint-Denis vient de mettre en ligne une pétition pour que le coefficient géographique dont bénéficient les hôpitaux réunionnais soit revalorisé à 35%, comme le demandent les personnels de santé et comme l'ont relayé plusieurs parlementaires.

    Le lien vers la pétition ici.

  • IPR

    La CFTC remerci les personnels de santé

    "Nous souhaitons à travers ce communiqué remercier l'ensemble du personnel du CHU de la Réunion. Comme l'a dit le président de la République "on est en guerre", pour nous à La Réunion ce qui se passe aux seins de nos locaux aux CHU est un combat et chaque minute compte. La population est loin de s'imaginer tous les sacrifices que le personnel entreprend actuellement et sans moyens. Nous nous inclinons devant leurs engagements, et leurs dévouements."

    Retrouvez l'intégralité du communiqué ici.

     
  • IPR

    Une couturière du Tampon demande du tissu pour faire des masques

    Depuis deux semaines, Maria Ikonnikoff s'adonne à la confection de masques de protection pour tous les professionnels encore en activité et au contact du public. Une entreprise bénévole qui va toucher à sa fin dans les prochains jours si la couturière, basée au Tampon, ne trouve pas le tissu nécessaire à la fabrication. Elle lance un appel à toute personne pouvant lui venir en aide.

    Lire l'article ici. 

  • IPR

    Maurice est toujours sous le régime d'un strict couvre-feu

    Depuis le mercredi 18 mars 48 cas avérés de coronavirus ont été recensés à Maurice. Deux personnes sont décédées des suites de la maladie. Le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, a ordonné le confinement de la population dès le vendredi 20 mars à 6h du matin.

    Un couvre-feu total couvrant la période du lundi 23 mars, 20h au jeudi 2 avril 20h a finalement été décrété avec fermeture total des supermarché et des boulangeries.

    Ce jeudi nos confrères de lexpress.mu ont publié la vidéo du pillage d'un magasin, regardez

     

  • IPR

    Maurice est toujours sous le régime d'un strict couvre-feu

    Depuis le mercredi 18 mars 48 cas avérés de coronavirus ont été recensés à Maurice. Deux personnes sont décédées des suites de la maladie. Le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, a ordonné le confinement de la population dès le vendredi 20 mars à 6h du matin.

    Un couvre-feu total couvrant la période du lundi 23 mars, 20h au jeudi 2 avril 20h a finalement été décrété avec fermeture total des supermarché et des boulangeries.

    Ce jeudi nos confrères de lexpress.mu ont publié la vidéo du pillage d'un magasin, regardez

     

  • IPR

    Sur ordre du chef d'état-major des armées, François Lecointre la mission Jeanne d'Arc, composée du porte-hélicoptères amphibie Mistral et de la frégate légère furtive Guépratte, vont rejoindre la zone sud de l'océan Indien. Les navires devraient arriver entre le 4 et le 8 avril

    Comme l'avait annoncé Emmanuel Macron ce jeudi soir, ces navires viennent renforcer les moyens et les savoir-faire des autorités civiles dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19

    L'article complet est à retrouver sur ce lien

     

  • IPR

    Inovista suspend les loyers pour les entreprises en difficulté

    Beaucoup d'entreprises réunionnaises s'interrogent sur le report des loyers annoncé par le président de La République le 16 mars 2020. Dans son allocution télévisée il a été annoncé que les loyers des petites entreprises, impactées par l'épidémie de covid-19 devront être suspendus. La loi d'urgence qui vise à habiliter le gouvernement à prendre, par ordonnance, des mesures permettant "de reporter ou d'étaler le paiement des loyers au bénéfice des très petites entreprises" a été votée le 23 mars 2020. La société spécialisée dans l'immobilier d'entreprise Inovista s'engage à suspendre les loyers des entreprises réunionnaises en difficulté avant la publication de ce décret.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

     

  • IPR

    De nouveaux horaires ont été mis en place à partir de ce jeudi sur le réseau Carsud, retrouvez les horaires ci-dessous :

    Lire l'article ici

  • IPR

    Emmanuel Macron annonce une opération militaire et promet un "plan massif" pour les hôpitaux

    Emmanuel Macron a appelé mercredi à "l'union" pour mener "la guerre" contre l'épidémie de coronavirus, déclenchant l'opération militaire "Résilience" pour soutenir la population et promettant un "plan massif d'investissement" pour les hôpitaux et des primes exceptionnelles.

    "Nous devons n'avoir qu'une obsession, être unis" contre le virus, a martelé le chef de l'Etat, en fustigeant "les facteurs de divisions" et "celles et ceux qui voudraient fracturer le pays".

    Mais "au-delà de cette reconnaissance et du respect", M. Macron a annoncé le lancement d'une opération militaire baptisée "Résilience", qui mobilisera les forces armées à l'approche du "pic" qui se profile.

    Cette opération "sera entièrement consacrée à l'aide et au soutien aux populations, ainsi qu'à l'appui au service publics pour faire face à l'épidémie en métropole et en Outre-mer, en particulier dans les domaines sanitaire et de la protection", a précisé M. Macron. Elle se déclinera notamment dans l'envoi de porte-hélicoptères dans l'océan Indien ou dans les Antilles.

    Le chef de l'Etat a également annoncé la mise en place d'un "plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières" à l'hôpital, promettant d'être "au rendez-vous de ce que nous devons". "Cette réponse sera profonde et dans la durée", a-t-il encore assuré.

    Plus d'information ici

  • IPR

    Le coronavirus continue ses ravages malgré le confinement du tiers de la planète

    Implacable, la pandémie de coronavirus continuait mercredi de semer la mort malgré des mesures de confinement d'une ampleur inimaginable il y a encore quelques jours, qui concernent désormais plus de trois milliards de personnes.

    Quelque 20.600 malades du Covid-19 ont succombé depuis l'apparition du virus, qui a franchi la barre des 450.000 cas recensés dans le monde (115 à La Réunion) et "menace l'humanité toute entière", selon l'ONU.

    Avec deux tiers des victimes (216.298 personnes), l'Europe paie le plus lourd tribut et celui-ci s'est particulièrement alourdi mercredi en Espagne, qui a dépassé la Chine en nombre de morts, mais aussi en Italie et en France.

    C'est toutefois aux Etats-Unis que la contagion progresse le plus rapidement, avec plus de 62.000 cas, dont près de 55.000 détectés au cours de la semaine écoulée.

    Et l'Afrique, mal armée pour faire face à une crise sanitaire de grande ampleur, suscite de grandes inquiétudes avec l'apparition de premiers cas au Mali ou en Libye, des pays en guerre.

    Plus d'informations par là

  • IPR

    Qui "le Mistral" le porte hélicoptère amphibie militaire qui arrive à La Réunion

    Outil de commandement et de projection de forces, les PHA (porte hélicoptère amphibie) peuvent, depuis leur pont d’envol, déployer une force aéromobile complète constituée d’hélicoptères de combat, destinée à conduire des frappes ou des opé­rations de surveillance d’un territoire.

    Leur capacité am­phibie leur permet, grâce aux engins de débarquement rapides et chalands de transport de matériel, de projeter des troupes et véhicules de la mer vers la terre, mais aus­si de mener des opérations de secours aux populations (évacuation de ressortissants, assistance après un sinistre).

    Leur modularité permet d’embarquer un état-major et de mettre en œuvre un poste de commandement de forces interarmées pour la conduite d’une opération nationale ou multinationale depuis la mer. Les PHA disposent d’un véritable hôpital embarqué permettant de faire face à une crise sanitaire de grande envergure (blocs opéra­toires, salle de traitement des grands brûlés…).

    Les caractéristiques du Mistral

    Longueur : 199 m

    Largeur : 32 m

    Déplacement : 21 500 tonnes

    Vitesse : 19 nœuds

    Équipage : 177 marins + état-major embarqué

    Troupes : de 400 à 900 soldats

    Le PHA Mistral a été admis au service actif le 15 décembre 2006

    Sa ville marraine est Le Havre depuis le 15 novembre 2009

    Visite virtuelle d'un PHA type Mistral

    Les photos sont ici

    Plus d'informations ici

  • IPR

    La Poste adapte ses services et ses offres

    "Afin de protéger la santé des postiers et assurer leurs missions essentielles au service de la population, nous adaptons notre organisation à l'évolution de la situation sanitaire. Cette adaptation se fait en concertation permanente avec les autorités sanitaires, la médecine du travail et les organisations syndicales" écrit la direction nationale de la Poste à ses clients.

    Les mesures suivantes seront donc mises en place progressivement

    Concernant la distribution du courrier, des colis et des services, l’organisation se fera sur la base de quatre jours travaillés cette semaine puis de trois jours de travail par semaine à partir du lundi 30 mars, pour à la fois respecter les recommandations de la médecine du travail et maintenir l’organisation des tournées.

    Si les prérequis suivants ne sont pas réunis : accès à des points d’eau identifiés, équipement en gel hydro-alcoolique ou lingettes virucides, masques pour les services l’exigeant (services de proximité pour les plus fragiles), le service sera suspendu le temps que ces conditions soient à nouveau réunies.

    Le passage quotidien pour les services de proximité est maintenu : portage de repas aux seniors, portage de médicaments, portage de produits sanitaires nécessaires aux personnels soignants. Ces services seront assurés par des agents dédiés.

    Concernant les bureaux de poste, nous avons fait le choix de concentrer notre activité sur une cible de 1 600 sites pour limiter le plus possible l’exposition des agents. Le strict respect des mesures barrières et des conditions nécessaires à la protection des chargés de clientèle et des clients conditionne chaque jour l’ouverture effective de chacun de ces 1 600 bureaux.

    Plus d'informations par ici

  • IPR

    COVID-19 : le CHU élargit son dispositif de prise en charge des cas suspects

    Face à la situation épidémique à La Réunion, le Préfet a déclenché le lundi 24 mars 2020 le passage en stade 2 dans la gestion de la crise sanitaire Covid 19. De ce fait, le CHU de La Réunion élargit son dispositif de dépistage des patients "cas suspects" afin d'améliorer la prise en charge des patients classés " cas possibles ou confirmés ". Nous publions ci-dessous le communiqué du CHU.

    Retrouvez le communiqué du CHU ici.

  • IPR

    Soutien sanitaire : le porte-hélicoptères amphibie "le Mistral" à La Réunion et à Mayotte

    Emmanuel Macron s'est exprimé merdredi soir depuis l'hopital militaire de Mulhouse. Il a rappelé que la priorité est de "battre le virus". Il a listé plusieurs départements dans lequels la situation est "chaque jour plus difficile", citant alors les Outre-mer.

    Il a aussi annonce aussi le lancement de l'opération "résilience" Ce plan, consacré à la crise sanitaire, est dédié à l'aide et au soutien des populations de Métropole et d'Outre-mer, ainsi qu'à l'appui des autorités publiques, dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection. Ainsi, le porte-hélicoptères Mistral est déployé "dans le sud de l'océan indien", soit également à La Réunion.

    Regardez la déclaration du chef de l'Etat

    Le président de la République promet une "réponse" forte envers l'hôpital, avec un plan massif d'investissement et de revalorisation.

  • IPR

    Les attestations de déplacements sont en télécharger

    ATTENTION : on se déplace uniquement pour un motif impérieux

    Les attestations sont téléchargeables en cliquant ici

    Justificatif de déplacement professionnel

     

    Attestation de déplacement dérogatoire

  • IPR

    Le bilan de la pandémie ce mercredi soir

    • 115 cas confirmés à La Réunion, dont au moins 11 autochtones. Trois personnes sont en réanimation dans un état stable. Considérés comme guéris des patients ont été autorisés à rentrer chez eux.

    • Selon Santé publique France, sur tout le territoire français, on recense 25.233 cas confirmés. Au moins 1.331personnes sont décédées. Dans le monde 416.916 personnes ont contracté le virus, et 18.865 en sont mortes.

    Selon un décompte effectué mercredi à 23H00 (heure de La Réunion) par l'AFP, à partir de sources officielles, le coronavirus a causé plus de 20.500 décès et près de 450.000 contaminations

  • IPR

    Bonjour, bonjour La Réunion !

    C'est le 10ème jour de confinement et nous entamons une nouvelle journé de suivi de la crise sanitaire

    Rest ek nou, rest zot kaz, pran soin de zot !

A propos

Le nombre de cas augmente rapidement sur l'île

La Réunion continue de voir son bilan augmenter de jour en jour. Ce sont désormais 115 cas avérés de coronavirus qui ont été annoncés par la préfecture et l'ARS ce mercredi soir. Au moins 3 personnes sont en réanimation, et l'on compte au moins 11 cas autochtones sur ce total.

Ce mercredi le groupe des Aéroports de Paris (ADP) a pris une mesure forte face à la baisse drastique du trafic aérien en décidant de fermer temporairement l'aéroport parisien d'Orly à compter du 31 mars.

La journée de mercredi fut également animée par l'arrivée d'un paquebot, le Costa Deliziosa. Le bateau a marqué une simple escale technique, 3 Réunionnais sont également descendus à quai. Aucun touriste n'est sorti du paquebot.

Dans la soirée, Emmanuel Macron s'est exprimé depuis Mulhouse. Il a annoncé un plan massif d'investissement et de revalorisation en faveur de l'hôpital. Le chef de l'Etat a également décidé de lancer l'opération "résilience" qui implique le déploiement du porte-hélicoptères Mistral dans le sud de l'océan indien.

- Les laboratoires privés se mobilisent –

Cela avait été annoncé par les autorités mardi soir : depuis ce mercredi, deux laboratoires privés sont mobilisés dans le dépistage du covid-19. Cela augmente la capacité de test de 400 en plus chaque jour. Les personnes pensant être atteintes peuvent prendre rendez-vous pour se faire prélever, sans sortir de son véhicule.

Gros raté à signaler du côté de la distribution de masques aux pharmacies par l'ARS : si un stock de 100.000 masques a été prélevés dans la réserve régionale, de nombreux modèles FF2P présentaient des traces de moisissures. L'ARS a réagi dans la journée, conseillant de jeter ces masques, de ne plus en distribuer, et a précisé qu'une nouvelle livraison, correspondant à la moitié du stock, serait assurée d'ici deux jours.

Les premières tentes militaires ont par ailleurs été installées au CHU du Sud pour renforcer le nombre de lits disponibles pour les malades du covid-19.

Retrouvez nos lives précédents ici :

• notre live du 25 mars : Covid-19 : 4 nouveaux cas annoncés à La Réunion, le total monte à 115

• notre live du 24 mars : Covid-19 : 83 cas avérés, trois patients sont désormais en réanimation

• notre live du 23 mars : Dix nouveaux cas avérés à La Réunion, 75 au total

• notre live du 22 mars : 17 nouveaux cas de coronavirus, 64 en tout

• notre live du 21 mars : Deux nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, 47 au total

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Volcan974., Posté
Comme quoi le président parle pour rien dire, le personnel soignant se bat depuis plusieurs mois pour leur statut pour avoir gain de cause il a fallu cette pandémie, l état veut cacher ses manquements et son incapacité à maîtriser la situation ç est à dire l incompetence du pouvoir en place heureusement ce n est qu une petite grippe
Jérome, Posté
Voilà.. ils en pensent quoi les personnes qui soutenaient que c'est comme une simple grippe.....
Kiring83, depuis son mobile, Posté
Le BPC Mistral n'est pas pour la Réunion.