Lutte contre le COVID-19 :

L'Ordre des médecins alerte sur le manque d'équipements de protection


Publié / Actualisé
L'Ordre des médecins de La Réunion alerte sur le manque criant d'équipements de protection pour les médecins, ainsi que pour toutes les professions exposées. Ainsi, il appelle les entreprises locales à se mobiliser. Il informe aussi que le navire Mistral pourrait accueillir 400 lits, et appelle la population à limiter ses déplacements chez le médecin pour assurer le suivi des patients chroniques.(Photo rb/www.ipreunion.com)
L'Ordre des médecins de La Réunion alerte sur le manque criant d'équipements de protection pour les médecins, ainsi que pour toutes les professions exposées. Ainsi, il appelle les entreprises locales à se mobiliser. Il informe aussi que le navire Mistral pourrait accueillir 400 lits, et appelle la population à limiter ses déplacements chez le médecin pour assurer le suivi des patients chroniques.(Photo rb/www.ipreunion.com)

Manque d'équipements de protection : l'Ordre des médecins de La Réunion appelle les acteurs économiques locaux à se mobiliser

Charlotte, lunettes, masques et surblouses... Le manque d'équipements de protection des professionnels de santé face au coronavirus est criant. "L'exposition permanente aux risques infections sans protection est inacceptable", considère le président de l'Ordre des médecins de La Réunion.

L'Ordre des médecins pointe du doigt le manque de moyens de protection des professionnels de santé face au coronavirus. "Nous estimons le besoin à 200.000 masques par semaine", explique le président de l'Ordre des médecins de l'île. Il appelle tous les acteurs de La Réunion à s'engager pour produire ces équipements, comme ça a déjà été le cas en métropole."Les moyens promis par l'ARS ne sont mis à disposition des professionnels de santé qu'au compte-goutte", regrette le président de l'Ordre des médecins.

Certains médecins, notamment des libéraux et des généralistes, n'ont reçu aucun masque FFP2. "Si nous ne lançons pas de production locale, nous craignons ne jamais en avoir", explique un membre de l'Ordre des médecins.

Le navire Mistral pourrait accueillr 400 lits

Le navire Mistral pourrait accueillir 400 lits "lourds", afin d'augmenter la capacité d'accueil des patients dans le cadre de crise du coronavirus, affirme Alain Domercq le conseiller départemental de l'Ordre des médecins de La Réunion. "Malheureusement, ces informations ne remontent pas au conseil de l'Ordre, donc nous ne sommes pas en mesure de piloter une stratégie et donner nos recommandations" a-t-il regretté.

Limiter les déplacements chez le médecin aux urgences pour assurer le suivi des patients chroniques

Aller chez son médecin généraliste est souhaitable seulement pour les soins qui ne peuvent pas être reportés, insiste l'Ordre des médecins. "Il faut que les suivis de nos patients chroniques soient assurés", explique un membre de l'Ordre des médecins de La Réunion.

Il faut que les patients qui ont des besoins urgents puissent consulter leur médecin. Ainsi, pour les autres besoins, les médecins préconisent d'appeler leur médecin traitant pour voir quel type d'examen est le plus approprié. La téléconstlation peut être une bonne solution. "Il faut limiter les allers et venues vers les cabinets", assure l'Ordre des médecins de La Réunion.

   

1 Commentaire(s)

Volcan974, Posté
Le pire que Sitarane ces masques un coup le la un coup le pas la heureusement que nous nous ne sommes pas en état d urgence car si les masques arrivent demain livraison lundi l ARS ne travaille pas le week-end le personnel soignant qui crie le manque de moyens et de matériels