Insee :

Fin 2019, la conjoncture économique était positive à La Réunion


Publié / Actualisé
L'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), publie les résultats des études de la conjoncture économique à La Réunion au dernier trimestre de l'année 2019. Avant la crise du coronavirus, le bilan était plutôt positif sur l'île. L'INSEE a observé une augmentation des créations d'entreprises, de la fréquentation hôtelière, ainsi que de l'emploi salarié (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), publie les résultats des études de la conjoncture économique à La Réunion au dernier trimestre de l'année 2019. Avant la crise du coronavirus, le bilan était plutôt positif sur l'île. L'INSEE a observé une augmentation des créations d'entreprises, de la fréquentation hôtelière, ainsi que de l'emploi salarié (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Au 4ème trimestre 2019, avant la crise sanitaire du COVID-19, la conjoncture économique était bien orientée à La Réunion. L'emploi salarié poursuivait sa hausse entamée en début d'année 2019 : il progressait encore de 0,9 % sur le 4ème trimestre. Les créations d'entreprises s'accroissaient de 4 % par rapport au 3ème trimestre, tandis que la fréquentation hôtelière était également en hausse sur l'ensemble du second semestre 2019.

Les autorisations de construction de logements collectifs étaient en revanche en repli sur l'ensemble de l'année 2019 par rapport à 2018 (- 11 %).Au 4ème trimestre 2019, 265 000 salarié-e-s travaillent à La Réunion, secteurs privé et public confondus.

- Progression de l'emploi salarié -

L’emploi salarié poursuit sa progression par rapport au 3e trimestre 2019, c’est 2 400 de plus (+ 0,9 %). Sur un an, l’emploi salarié s’accroît de 10 600 emplois, à un rythme quatre fois plus élevé qu’en France (+ 4,2 % contre + 1,1 %).

Le secteur privé crée l'essentiel des emplois : + 9 600 emplois sur l’année (+ 5,6 %). Après la forte progression du trimestre précédent (+ 1,6%), l’emploi salarié privé progresse de 0,7 % au 4ème trimestre. Cela représente 1 300 emplois créés, contre 2 800 au 3ème trimestre.

Ce sont les secteurs du commerce (+ 400 emplois), mais aussi les services aux ménages (+300, majoritairement des
associations) et l’hébergement-restauration (+ 200), qui créent de l’emploi au 4ème trimestre (figure 2). À l’inverse, l'emploi n’augmente pas dans la construction et l'industrie. Dans le secteur public, l’emploi salarié augmente : + 1,4 %, soit 1 100 emplois publics de plus. Cette hausse efface la baisse de 1 000 emplois du 3ème trimestre.

Les emplois publics s’élèvent fin 2019 à 85 400, en légère progression sur un an (+1 000, soit + 1,2 %). À La Réunion, 10 600 personnes bénéficient fin 2019 des nouveaux contrats aidés, appelés " Parcours emploi compétences " (PEC), un effectif en augmentation de 600 sur le dernier trimestre.

La construction de logements mal orientée en 2019 7 200 logements ont été autorisés à la construction à La Réunion en 2019, soit une baisse de 4 % par rapport à 2018. En France hors Mayotte, les autorisations de construire sont également en repli sur la période (- 2,3 %).

Les autorisations de construire progressent pour les logements individuels (+ 3 %), alors qu’elles chutent fortement pour les logements collectifs, avec seulement3 400 projets de logements collectifs autorisés (- 11 %). Les mises en chantier de logements sont en revanche en légère hausse en 2019 par rapport à 2018 à La Réunion : 6 900 logements ont été commencés (+ 1 %). Les mises en chantier dans l’habitat collectif progressent (+ 5 %), alors qu'elles reculent pour les logements individuels (- 3 %). Au niveau national, les ouvertures de chantier restent orientées à la baisse (- 1 % sur un an).

Par rapport au 3ème trimestre 2019, les immatriculations sous le statut de micro-entrepreneurs baissent fortement (- 8 %). La part des micro-entrepreneurs dans les créations recule pour atteindre 25 % des créations d’entreprises (- 3 points).

Sur un an, le nombre de créations d’entreprises augmentent de 6 % à La Réunion (7 000 entreprises créées). Au niveau national, il progresse de 18 % et atteint son plus haut niveau avec 815 300 entreprises créées.

- La fréquentation hôtelière en hausse -

Au 4ème trimestre 2019, les hôtels et les autres hébergements collectifs touristiques totalisent 437 500 nuitées à La Réunion.

Avec 339 000 nuitées, la fréquentation des hôtels réunionnais augmente de 4 % par rapport au 4e trimestre 2018 (figure 3). En complément des nuitées réalisées dans les hôtels, 98 500 nuitées sont enregistrées dans les autres hébergements collectifs touristiques, constitués principalement des résidences de tourisme et hôtelières ainsi que des villages vacances.

La fréquentation hôtelière progresse dans toute l’île, en particulier dans le Sud (+ 6 %). La hausse de la fréquentation profite plus particulièrement aux hôtels non classés et aux hôtels haut de gamme (+ 7 %). À l’inverse, elle recule dans les hôtels 1 et 2 étoiles (- 2 %).

Le taux d’occupation des hôtels progresse de 3 points par rapport au 4ème trimestre 2018, qui avait pâti des mouvements sociaux de fin d’année 2018. Il s’établit à 75,2 % de chambres occupées, retrouvant ainsi le niveau de 2017 à la même période.

- Nouvelle hausse des créations d’entreprises -

Au 4ème trimestre 2019, 1 836 entreprises ont été créées à La Réunion dans l’ensemble des secteurs marchands non agricoles, soit une hausse par rapport au trimestre précédent de 4 % (figure 4). Cette tendance s’observe également au niveau national (+ 5 %).

Les créations d’entreprises augmentent dans la plupart des secteurs d’activité, notamment dans le " commerce, transports, hébergement et restauration " (+ 14 %). Ce secteur génère les trois quarts de l'augmentation trimestrielle. Les créations sont en revanche en net repli dans la construction (- 12 % après + 9 % au trimestre précédent).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !