Un sac de croquettes gratuit par animal :

La SPA du sud s'associe avec Fermes et Jardins pour les adoptions d'animaux


Publié / Actualisé
Alors que les adoptions ont repris à la SPA, l'association du sud de l'île a noué un partenariat avec l'enseigne de jardinerie Fermes et Jardins : lors de l'adoption d'un animal, la SPA fournira avec un bon d'achat pour un sac de croquettes. "Cela permettra de nourrir l'animal adopté gratuitement pendant 3 mois" précise la SPA. Nous publions leur communiqué ci-dessous.
Alors que les adoptions ont repris à la SPA, l'association du sud de l'île a noué un partenariat avec l'enseigne de jardinerie Fermes et Jardins : lors de l'adoption d'un animal, la SPA fournira avec un bon d'achat pour un sac de croquettes. "Cela permettra de nourrir l'animal adopté gratuitement pendant 3 mois" précise la SPA. Nous publions leur communiqué ci-dessous.

Depuis le 16 avril, les particuliers peuvent à nouveau adopter des animaux auprès des associations de protection animale qui ont rouvert leurs portes. Et l’autorisation de circulation qui encadre les déplacements en confinement Covid-19 permet aux futurs adoptants de se rendre dans les refuges récupérer leur nouvel animal de compagnie.

Avec pour objectif d’encourager les adoptions et ainsi de sauver des centaines de chiens et de chats de l’euthanasie en cette période de confinement, la Société Protectrice des Animaux du Sud (SPA du SUD), Vivre libre et la Caze Toutous ont noué un partenariat avec l’enseigne de jardinerie Fermes et Jardins.

Dans le cadre ce partenariat, lors de son rendez-vous avec l’association de protection animale, tout nouvel adoptant recevra un bon, valable dans l’un des 7 points de vente Fermes & Jardins de l’île, pour un sac de croquettes. Cela permettra de nourrir l’animal adopté gratuitement pendant 3 mois. D’une durée d’un mois, cette opération devrait permettre la distribution de près de 2 tonnes d’aliments.

Sadia SPRANG, présidente de la SPA sud, conclut en soulignant que " cette aide ponctuelle aux nouveaux adoptants ne doit pas faire oublier à chacun que recueillir un animal est un acte engagé et responsable. Un chien ou un chat n’est pas un objet de distraction, que l’on laissera de côté ou que l’on abandonnera, lorsque la période de confinement sera terminée ".
 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !