[LIVE] Le maire du Port propose une heure de cours à distance par semaine :

Olivier Hoarau : "c'est le retour à l'instruction qu'il faut, pas le retour à l'école"


Publié / Actualisé
Ce jeudi 7 mai 2020 à 10 heures, Imaz Press inaugure son nouveau format d'interview en Facebook live. Notre premier invité sera Olivier Hoarau, maire du Port. Pendant une vingtaine de minutes, ce dernier répondra aux questions de nos lecteurs en direct, après un premier temps de questions-réponses avec notre journaliste. L'occasion pour vous de lui poser toutes vos questions. Rendez-vous sur notre page Facebook Imaz Press Réunion (Page officielle) pour pouvoir l'interroger. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 7 mai 2020 à 10 heures, Imaz Press inaugure son nouveau format d'interview en Facebook live. Notre premier invité sera Olivier Hoarau, maire du Port. Pendant une vingtaine de minutes, ce dernier répondra aux questions de nos lecteurs en direct, après un premier temps de questions-réponses avec notre journaliste. L'occasion pour vous de lui poser toutes vos questions. Rendez-vous sur notre page Facebook Imaz Press Réunion (Page officielle) pour pouvoir l'interroger. (Photo rb/www.ipreunion.com)

  • IPR

    Quel monde pour demain ?

    Cette situation "nous oblige à être vigilant" dans nos rapports aux autres, dans notre façon de consommer, estime le maire.

    Sur la question de l'environnement, "s'il faut changer quelque chose c'est peut-être dans notre façon de polluer l'environnement". Cela peut être une leçon pour la suite.

  • IPR

    "Dengue : "je vais demander au TCO un calendrier clair d'intervention"

    "Nous avons un dispositif complémentaire à celui de l'ARS" rappelle le maire du Port.

    "La dengue c'est l'affaire de tous, ce n'est pas l'affaire du maire ou de l'ARS". Olivier Hoarau le dit : "je voudrais qu'on ait le réflexe de vider des pots de fleurs, en revanche pour une carcasse de voiture on peut appeler le TCO. Je vais demander d'établir un calendrier clair d'intervention."

  • IPR

    "Les commerçants vont pouvoir rouvrir lundi"

    Des commerçants se sont déjà organisés pour avoir des protections en plastique, des masques etc... rappelle le maire.

    Mais il le garantit : "les commerçants vont pouvoir rouvrir lundi".

  • IPR

    Des aides économiques pour les entreprises

    Le maire du Port annonce faire "des avances" pour les entreprises en difficulté.

    "Mon objectif c'est que les entrepises puissent reprendre les salariés en chômage partiel." Le déconfinement progressif permettra également aux petits artisans du Port "d'agir vite à l'échelle de la commune sur des petits travaux mais pour les entreprises cela veut dire de quoi payer les salaires."

  • IPR

    La mairie se dit toujours aux côtés des associations malgré le confinement

    "On peut être ce relais" affirme le maire en réponse à une internaute qui est en difficulté pour s'approvisionner en denrées alimentaires.

    Le maire rappelle que les services téléphoniques de la mairie sont toujours accessibles et donne l'exemple d'une association que la mairie a aidé à s'équiper en meubles récemment.

  • IPR

    Le nouveau conseil municipal mis en place début juin

    "On dit que le maire une fois élu, on ne le voit plus. Moi j'ai élu le 15 et le 16 le confinement a été annoncé.

    Le conseil municipal va être installé au début du mois de juin. Les élus de 2014 sont pour l'instant toujours en place et le nouveau conseil va être mis en place.

  • IPR

    Les familles en difficulté doivent continuer à être accompagnées. Du tissu doit être mis à disposition pour fabriquer des masques accompagné d'un prix symbolique.

    Maintien du service public dans notre commune, et développement d'ateliers de couture, de masques et de visières.

  • IPR

    Des masques pour le plus grand nombre

    Masques et gestes barrières ont été donnés aux agents comme aux partenaires.

    Une distribution a également été assurée via des dons de masques fabriqués par les travailleurs handicapés.

    "Il faut s'habituer à ce nouvel équipement" affirme le maire.

  • IPR

    Les paniers fraîcheur commandés en grande quantité

    Par semaine, la commande de colis est passée de 30 à 300 colis par semaine.

    En moyenne, 135 colis sont commandés chaque semaine.

  • IPR

    Confinement à la mairie du Port

    Masques, chaussures et gants ont été assurés pour les services environnement et technique.

    "Nous sommes la seule commune qui n'avons jamais cessé la lutte contre la dengue."

  • IPR

    1h de cours par semaine à distance

    "Oui l'enfant a besoin d'un rapport avec l'instruction publique". Elle nécessite "un accès à l'enseignant et un cadre à l'accès de l'école".

    Le maire du Port propose de réorienter cette mission éducative en fournissant une tablette en prêt pour que l'instruction puisse se faire par internet à raison d'une heure par semaine.

    Pour ceux qui n'ont pas internet, ils peuvent se rendre dans la salle informatique de l'école.

  • IPR

    Le maire alerte sur ce "virus qui tue"

    "Nous à La Réunion, sommes-nous capables d'exposer nos enfants à un potentiel risque de transmission ?"

    Garder son enfant à l'école n'est pas un acte anti-citoyen, mais c'est un acte naturel.

  • IPR

    Les écoles ne rouvriront pas au Port

    Les deux tiers du personnel ne seront pas disponibles.

    "Une grande partie de ce personnel nous dit 'je ne vais pas reprendre mon activité professionnelle'" précise le maire.

    Par ailleurs le temps n'est pas suffisant "pour assurer la sécurité sanitaire des enfants dans les écoles".

  • IPR

    "C'est le retour à l'instruction qu'il faut, pas le retour à l'école"

    80% des parents disent selon un sondage de la mairie "je ne vais pas déposer mon enfant à l'école".

    Le texte du ministère de l'Education est "intenable" selon le maire. "Garder ces distances entre les enfants, ça je ne sais pas faire"

  • IPR

    Nous ouvrons ce live pour interviewer en direct le maire du Port Olivier Hoarau

A propos

- Nout linvité i répon azot -

Pendant 30 à 45 minutes, une fois par semaine, Imaz Press interviewera désormais en direct diverses personnalités. Après un premier temps de questions-réponses entre notre interlocuteur et notre journaliste d'une dizaine de minutes, ce sera à votre tour de poser toutes vos questions. Politiciens, spécialistes, institutions... Nos journalistes leur donneront la parole, tout en leur posant les questions de nos internautes en direct.

Imaz Press a par ailleurs sollicité la participation de Martine Ladoucette, directrice de l'ARS, et du préfet Jacques Billant. Après de nombreuses tergiversations, l'ARS a refusé notre format, indiquant qu'il était cependant possible d'interviewer Martine Ladoucette tant que cela n'était pas en Facebook live. Nous avons donc refusé, ceci ne rentrant pas dans le cadre de notre nouveau format. La préfecture a elle refusé sans plus d'explications.

Imaz Press vous donne désormais rendez-vous une fois par semaine. N'hésitez pas à nous indiquer si vous souhaitez voir apparaître une personne en particulier !

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Et bien moi ce que j'en pense...c'est au moins pour une fois notre insularité et surtout notre éloignement et isolement du reste du monde auront joué à fond en notre faveur !
Pourvu que cela perdure ainsi encore très longtemps...
Notre point faible reste avant tout notre liaison aérienne avec les pays susceptibles de nous rapporter des cas asymptomatiques de personnes atteintes du COVID19, voire des malades qui ne le savent pas au moment de mettre les pieds dans un aéronef civil.
Concernant les impacts du confinement sur l'activité économique dans son ensemble, je voudrais juste rappeler une chose, entreprendre rythme avec prise de risques, lorsqu'il y a un séisme, un tsunami, un cyclone (comme Katrina ou Mathew ou Hugo, etc.), un épidémie de choléra ou de malaria ou de paludisme ou H quelque chose et N autre chose, évidemment cela laisse des traces indélébiles et irréversibles : les chiffres d'affaires et marges bénéficiaires sont directement affectés !
Donc, on ne peut pas venir pleurer aussi aisément et "naturellement et normalement ", notamment quand on n'a pas cru bon de mettre un peu de trésorerie de cÃ'té pour les COUPS DURS (de la vie courante et le plus important : pour faire face à un événement imprévisible !!! Ça existe ou cela peut se produire tÃ't ou tard...
La différence, d'ailleurs, entre un phénomène naturel et une catastrophe naturelle voire sanitaire, c'est la place de l'homme (avec son système d'organisation de société dite moderne...), et donc les régimes d'assurance et garanties et le cas échéant d'aides exceptionnelles des institutions publiques...
Et, cette précaution s'étend bien évidemment à la sphère du ménage, du foyer, de l'association, etc. .
Notre placard à réserves ne doit pas,se trouver dans la GS: nous nous devons d'avoir un minimum d'autonomie alimentaire...et cela engendre un gestion plus rigoureuse du stock à la maison (cela inclus le contenu du congélateur...).
Chacun doit être responsable à son niveau.
Concernant le savoir, les compétences, à la base chaque parent doit se soucier de ses enfants : surtout quand il s'agit des matières fondamentales (français, mathématiques, sciences, anglais)...
Combien de parents ignorent le nom des professeurs et même celui du chef d'établissement !
Malheureusement, beaucoup trop d'enfants, adolescents, futurs adultes, sortent du système de l'Éducation nationale sans aucun diplÃ'me ?
La Réunion est un des départements où il y a le moins,de diplÃ'més post-bac... ceci est connu de toutes les autorités de la place et des ministères à Paris...
La Commune du Port détient le record de chÃ'mage dans l'île!
La Commune du Port connaît un exode de sa population en faveur des 2 communes limitrophe [Saint-Paul et La Possession].
Et pourtant, parmi les 24 communes, c'est elle qui contient un très grand nombre d'entreprises qui brassent un chiffre d'affaires colossal...
Cette crise offre une opportunité inespérée pour rebattre les cartes au Port et dans les 23 autres communes de La Réunion. Saisissons cette ultime chance de rentrer différemment dans cette nouvelle décennie 2020/2030.
C'est très facile d'administrer un carré de 4 km par 4 km... de surcroît Le Port est une plaine => la plaine des galets, là où fÃ"t creuser le bassin du port de la Pointe des Galets : il y a plus de 150 ans.
Désormais, la vie doit être pilotée différemment : il faut juste revenir à l'essentiel.
Popote, Posté
Désolée, dengue ou pas, l'équipe ars ne rentrera plus dans la cour. Ma dépense mon l argent dans Tupic, anti moustique, ma mette feuilles dans un bac ma brÃ"lé avec feuilles citronnelle, geranium, c mieux et mi sera sure de dormir trankil le soir
Bleu outre mer, Posté
Nous avons à apprendre à informer, communiquer et éduquer, nous pouvons constater qu'avec cette situation du Covid, Beaucoup d'informations contradictoires, lié à la façon de communiquer et d'un manque d'éducation faite, afin d'avoir du discernement, et comment faire face à tous ces fakenews, le complotisme. Cela à tous les étages gouvernement, élus, parents, Médias, la situation de la rentrée scolaire en ait une illustration. Pour infos, il y a eu des classes animés par des instits pour les enfants des soignant et aucun problème à eut lieu, il y a t'il eut un article, ou simplement demander à ces personnes comment cela s'est déroulé et ce qui a été mis en place ? La réponse est simple nonâ?|â?|.