Exposition itinérante et militante de Béatrice Neirinckx :

Des papillons en aluminium pour sensibiliser à la protection de l'environnement


Publié / Actualisé
Alors que le déconfinement a débuté depuis près d'une semaine, l'artiste militante Béatrice Neirinckx, dite CanB, a réalisé des papillons en cannettes d'aluminium recyclées pour sensibiliser à la protection de l'environnement. Epargnée de l'activité humaine pendant près de deux mois, la nature a pu souffler quelques instants. L'artiste souhaite à présent qu'un changement de mode de vie soit opéré. Nous publions ci-dessous son communiqué.
Alors que le déconfinement a débuté depuis près d'une semaine, l'artiste militante Béatrice Neirinckx, dite CanB, a réalisé des papillons en cannettes d'aluminium recyclées pour sensibiliser à la protection de l'environnement. Epargnée de l'activité humaine pendant près de deux mois, la nature a pu souffler quelques instants. L'artiste souhaite à présent qu'un changement de mode de vie soit opéré. Nous publions ci-dessous son communiqué.

Le déconfinement … et après ? "Au moment où les Réunionnais en finissent avec le confinement, les papillons en canettes de l’artiste CanB ont voulu sortir de leurs chrysalides pour manifester leur inquiétude. L’Homme va-t-il reprendre comme avant ou la leçon a-t’elle porté ?" s'interroge l'artiste.

Sans savoir précisément de quelle manière le Covid 19 a pu nous atteindre, comment ne pas se poser la question : "serait-ce arrivé si 60% de la biodiversité n’avait pas disparu en 40 ans ?", "Si les températures moyennes n’avaient pas augmenté déjà de 1°C en 1 siècle ?", "S’il n’y avait pas une déforestation massive au niveau mondial ?", etc.

Devrons-nous subir encore d’autres catastrophes et d’autres confinements et jusqu’à quand ? … Jusqu’à celle qui nous emportera tous ? La question de notre changement de mode de vie est clairement posée.

Il en va bien sûr de décisions politiques mais aussi et surtout de nos comportements individuels. Il ne s’agit plus simplement d’éteindre les lumières, d’économiser l’eau ou de trier ses déchets. Ce sont les fondements mêmes de cette société qui doivent être repensés : le consumérisme et l’individualisme."
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !