Contrôles routiers :

Pont de l'Ascension : 313 infractions relevées par les policiers


Publié / Actualisé
Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 57 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end de l'Ascension du 21 au 24 mai 2020 permettant de relever 313 infractions soit 27 délits. Les gendarmes, eux, ont retiré 14 permis ce week-end. Nous publions ici le communiqué de la police ainsi que celui de la gendarmerie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 57 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end de l'Ascension du 21 au 24 mai 2020 permettant de relever 313 infractions soit 27 délits. Les gendarmes, eux, ont retiré 14 permis ce week-end. Nous publions ici le communiqué de la police ainsi que celui de la gendarmerie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Du côté de la police

Voici la liste des infractions relevées :

- conduite sous l'empire d'un état alcoolique : 4 (taux compris entre 0,64 et 0,97 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 12
- défaut de permis de conduire : 9
- refus d'obtempérer : 2

289 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 286 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 8
- défaut de port de casque : 7
- défaut d'équipement : 6
- défaut de contrôle technique : 40
- excès de vitesse : 24
- défaut de port de la ceinture de sécurité : 8
- usage d'un téléphone au volant : 14
- autres : 179

• Du côté de la gendarmerie

72 infractions - 14 rétentions - 5 mises en fourrière - 1 refus d'obtempérer

Faits particuliers :

Samedi matin, les motocyclistes de la Bmo de Saint Paul ont effectué un service de contrôle de la vitesse sur la RN 1 entre Cambaie et Savanna en direction de Saint-Pierre. A 9 h 30, Un automobiliste a été flashé à 181 KM/H  au lieu des 110 autorisés. Son permis de conduire a été retiré sur le champ. Il encourt une suspension de 6 mois et la perte de six points. Sa voiture a été placée en fourrière. Il devra répondre de ses actes devant la justice prochainement.

Dans la nuit de samedi à dimanche les motocyclistes de l'escadron départemental de sécurité routière ont assuré à plusieurs endroits de l'île des contrôles de conduites addictives, en agglomération de Saint Paul de 19 à 23 heures, dans le même créneau horaire à BRAS PANON et Saint Louis. Au total 3 conduites sous emprise alcool délictuelles (taux le plus élevé 0.95 mg/l) et 2 conduites sous emprise produits stupéfiants ont été constatées.

A Bras Panon un jeune conducteur verbalisé le 9 mai dernier pour excès de vitesse à 169 au lieu des 100, ayant entrainé 6 mois de suspension de permis et la mise en fourrière de son automobile, a été contrôlé durant le service nocturne au volant de la voiture d'un de ses copains, alors qu'il est en suspension de permis. Dans la même commune de l'Est, un automobiliste a refusé d'obtempérer aux ordres d'arrêt des gendarmes. L'enquête a démontré qu'il circulait sans assurance.

Ce dimanche, le 24 mai 2020 à 11 heures et 15 minutes, sur la RN5 route de CILAOS, commune de LA RIVIERE ST LOUIS (974), un conducteur est intercepté par les motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint-Louis, pour transport de mineur sans ceinture de sécurité. Lors de la vérification des documents, cet homme âgé de 42 ans et domicilié à ST LOUIS (974) est dépisté positif au cannabis. Il reconnaît avoir consommé du "ZAMAL" au cours de la nuit écoulée. Le véhicule n'est pas assuré.

Le certificat d’immatriculation n'a pas été établi au nom de ce nouveau propriétaire depuis son acquisition en juillet 2019. Le véhicule CITROEN Saxo est immobilisé et fait aussitôt l'objet d'un placement en fourrière.  Il est à noter que l'intéressé s'était présenté devant la commission médicale, pour récupérer son permis de conduire suite à des faits de conduite sous l'empire d'un état alcoolique, la veille le 23 mai 2020..

   

1 Commentaire(s)

John, Posté
AVANT À LA RÉUNION, IL Y AVAIT PAS TOUTES CES LOIS FRANÇAISE, MAINTENANT C'EST LA DICTATURE FRANCAISE QUI S'INSTALLE DE PLUS EN PLUS DANS NOTRE ÎLE.
LES RÉUNIONNAIS AIMENT DONNER DE L'ARGENT AU GOUVERNEMENT FRANÇAIS, ET LA FRANCE NE DONNE RIEN À LA RÉUNION. EXEMPLE: 215 MILLION D'EUROS POUR LE RSA, CONTRE 1,100 MILLIARD D'EUROS L'OCTROI DE MER haha vive la France avec des taxes de plus en plus lourds