Début de la saison 2020 :

Un hydrophone déployé au large de l'Hermitage pour écouter les chants des baleines


Publié / Actualisé
Ce mardi 26 mai, un hydrophone a été déployé au large de l'Hermitage dans la matinée par les équipes de Globice. Un moyen d'écouter et enregistrer les chants des baleines à bosse nouvellement arrivées à La Réunion pour ce début de saison 2020. L'association Globice annonce également être en contact avec des partenaires pour déployer d'autres hydrophones à Madagascar, au Mozambique et en Australie. Prochains projets : en déployer également au Kenya et en Tanzanie, dès cette année si possible. "L'acoustique est une méthode scientifique complémentaire à la photo-identification pour étudier les populations de baleines à bosse qui migrent à La Réunion et séjournent dans le sud-ouest de l'océan indien" indique Globice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 26 mai, un hydrophone a été déployé au large de l'Hermitage dans la matinée par les équipes de Globice. Un moyen d'écouter et enregistrer les chants des baleines à bosse nouvellement arrivées à La Réunion pour ce début de saison 2020. L'association Globice annonce également être en contact avec des partenaires pour déployer d'autres hydrophones à Madagascar, au Mozambique et en Australie. Prochains projets : en déployer également au Kenya et en Tanzanie, dès cette année si possible. "L'acoustique est une méthode scientifique complémentaire à la photo-identification pour étudier les populations de baleines à bosse qui migrent à La Réunion et séjournent dans le sud-ouest de l'océan indien" indique Globice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !