Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Municipales, concessions automobiles, Vindémia, transports, déconfinement phase 2


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 25 mai au vendredi 29 mai 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 25 mai : Un retour aux urnes aux allures de nouvelle élection
- Mardi 26 mai : La reprise est lente dans les concessions automobiles
- Mercredi 27 mai : Hayot met la main sur Vindémia et provoque une levée de boucliers sans précédent
- Jeudi 28 mai : Capacité réduite de moitié dans les bus : de nombreux voyageurs restent à quai
- Vendredi 28 mai : Edouard Philippe : "la liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception"
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 25 mai au vendredi 29 mai 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 25 mai : Un retour aux urnes aux allures de nouvelle élection
- Mardi 26 mai : La reprise est lente dans les concessions automobiles
- Mercredi 27 mai : Hayot met la main sur Vindémia et provoque une levée de boucliers sans précédent
- Jeudi 28 mai : Capacité réduite de moitié dans les bus : de nombreux voyageurs restent à quai
- Vendredi 28 mai : Edouard Philippe : "la liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception"

Lundi 25 mai : Un retour aux urnes aux allures de nouvelle élection

C'est donc le 28 juin 2020 que se tiendra le second tour des élections municipales de 2020, comme l'a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe ce vendredi 22 mai. Initialement prévu le 22 mars dernier, le scrutin avait dû être reporté compte tenu de la mise en place du confinement. A La Réunion, ce second tour concernera 17 communes puisque 7 équipes avaient déjà été élues dès le premier tour. Deux mois après le premier tour, des nombreuses inconnues subsistent sur le rapport des forces en présence. Ce qui donne à ce retour aux urnes des allures de nouvelle élection. Tour d'horizon politique

Mardi 26 mai : La reprise est lente dans les concessions automobiles

Deux semaines après la réouverture des concessions, l'évolution du marché de l'automobile est un point charnière de la reprise économique. Le président de la République Emmanuel Macron doit d'ailleurs présenter un vaste plan de relance, ce mardi 26 mai 2020. Si le nombre de nouvelles immatriculation augmente jour après jour à l'échelle nationale, les professionnels de l'automobile estiment la reprise timide et attendent avec impatience les annonces du gouvernement.

Mercredi 27 mai : Hayot met la main sur Vindémia et provoque une levée de boucliers sans précédent

Attendue depuis plusieurs semaines, la décision de l'Autorité de la concurrence concernant le rachat de Vindémia par le groupe GBH est tombée ce lundi 26 mai 2020. Dans un communiqué, le gendarme de la concurrence a donné son feu vert au rachat de l'entité, ouvrant la porte à la suite des opérations. Si l'autorité indique avoir obtenu des garanties de la part de GBH, cette décision ne dissipe pas les craintes formulées par les différents acteurs réunionnais et provoque une levée de boucliers sans précédent

Jeudi 28 mai : Capacité réduite de moitié dans les bus : de nombreux voyageurs restent à quai

La reprise est compliquée pour les transports en commun. Le port du masque, obligatoire à bord, n'est finalement pas la partie la plus complexe. Une deuxième règle est imposée à tous les opérateurs : un mètre de distance entre chaque passager. La capacité des bus et des autocars est donc obligatoirement réduite de moitié sinon plus. Les voyageurs sont bien souvent contraints de rester sur le quai et voir le bus repartir... à moitié vide. Pour les clients comme pour les réseaux de bus c'est une situation pesante si bien que des tensions naissent en gare routière, parfois entre les passagers refusés à bord et les conducteurs contraints de faire appliquer les règles. Le manque de moyens est évident, et il n'y a pas assez bus pour répondre à la demande actuelle, alors que l'affluence ne fait qu'augmenter depuis le déconfinement. Le résultat, aussi, d'une politique 100% voiture, où les transports publics sont relégués au second plan.

Vendredi 28 mai : "la liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception", annonce Edouard Philippe

Limite des 100 km levée, réouverture des lycées, des cafés-restaurants et des parcs, annulation de l'oral du bac de français: le gouvernement a donné ce jeudi 28 mai 2020 son feu vert à la levée de nombreuses restrictions pour la phase II du déconfinement, mais avec une plus grande prudence en Ile-de-France, à Mayotte et en Guyane. Les voyageurs en Outre-mer seront soumis à une nouvelle forme de quatorzaine avec un test au bout de 7 jours

   

1 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Faudrait qu il nous donne rapidement les conditions pour Réunion Métropole ......et inverse .....
On pose congés mais on sait rien .... finalement