Pas de nouvelles commandes de roches :

Chantier de la NRL : l'ordre de service n'est toujours pas signé


Publié / Actualisé
En janvier 2020, la Région et le groupement avaient trouvé un terrain d'entente pour assurer la continuité du chantier de la Nouvelle route du Littoral. La signature d'un protocole d'accord a permis alors la reprise du travail sur la partie digue qui reste encore à construire. Pour autant ce protocole n'était qu'une transition et voilà qu'il arrive à son terme d'ici la fin du mois de juin. La décision écrite finale, appelée ordre de service, n'est toujours pas signée alors qu'elle devrait déjà l'être, apprend Imaz Press. Difficile dans ces conditions de passer de nouvelles commandes, maintenant qu'une solution a été trouvée pour les roches. En attendant le chantier risque de se retrouver à nouveau mis sur pause. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
En janvier 2020, la Région et le groupement avaient trouvé un terrain d'entente pour assurer la continuité du chantier de la Nouvelle route du Littoral. La signature d'un protocole d'accord a permis alors la reprise du travail sur la partie digue qui reste encore à construire. Pour autant ce protocole n'était qu'une transition et voilà qu'il arrive à son terme d'ici la fin du mois de juin. La décision écrite finale, appelée ordre de service, n'est toujours pas signée alors qu'elle devrait déjà l'être, apprend Imaz Press. Difficile dans ces conditions de passer de nouvelles commandes, maintenant qu'une solution a été trouvée pour les roches. En attendant le chantier risque de se retrouver à nouveau mis sur pause. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'était la grande annonce de ce début d'année 2020, une sorte de cadeau de Noël un peu en retard pour les transporteurs : la signature d'un protocole d'accord entre la Région et le groupement, signant la poursuite du chantier de la digue.

- "Pas loin de ne plus avoir de boulot" -

Ce protocole, qui arrive à son terme à la fin du mois, n'est qu'une transition. Pour donner suffisamment de quoi travailler aux transporteurs et assurer un nombre continu de commandes, un ordre de service doit être signé. C'est la décision écrite et officielle finale qui précise les modalités du marché. Or, c'est là que le bât blesse : l'ordre de service n'est toujours pas signé, alors qu'il devrait déjà l'être.

Selon nos informations, cela paralyse (une nouvelle fois) le chantier de la NRL. La construction a repris, oui, mais au ralenti. Avant le confinement, une commande de 24.000 m3 de roches, renouvelable deux fois, avait été passée. Après ça, plus rien, "on n'est pas loin de ne plus avoir de boulot" nous confie-t-on dans les coulisses du chantier.

- Pas de cadence réelle -

Sur le chantier de la digue on parle d'"avancement sans cadence réelle". Une situation qui tranche avec les propos maintenus par la Région dans un communiqué en date du 15 avril : "la poursuite du chantier reste une priorité" lisait-on alors.

Une nouvelle réunion a été demandée par les transporteurs auprès de la Région mais aucune réponse n'a été apportée pour le moment. L'approche du second tour des municipales, qui mobilise une bonne partie de l'actualité en ce moment, inquiète. Cela pourrait-il repousser encore la signature de l'ordre de service ?

D'autant plus que sans nouvelles commandes de roches, le nombre d'employés sur le chantier s'en trouve menacé.

Une fois de plus, le chantier de la NRL semble avoir du plomb dans l'aile. Et ce qui était alors une priorité absolue est mis entre parenthèses.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Run 17, Posté
Ce n'est pas possible de voir cette situation aujourd'hui se battre pour 4 cailloux il aurait fallu continuer le viaduc avec zourite le prix ça aurait été le même au bout de toutes ces arrêt des travaux à cause des transporteurs de caillou et où trouver les cailloux c'est bien malheureux
Ramsamy, Posté
Ou sont les transporteurs qui MORT pour le transport? I cassiette parce ké l'a fini engraisser , fini fé ferme la bouche car là fini gaigne la monnaie soit 50 millions d'euros pour ke groupement ! Transporteurs lé acheter , i ferme le bec IMAZ PRESS
Volcan974, Posté
Il faudra beaucoup de Caillou pour finir cette route
Galerie d'Art Makot, Posté
Quel gâchis cette route.. à la hauteur de son initiateur
Marc974, Posté
Cette situation constatée pas un peu grâce à la presse et imaz press ? Et certaines élues de l'ouest ? Ou du nord?
Caillou, Posté
Cet article c'est pour emmerder Mr Didier ROBERT en pleine campagne municipale. Tout va rentrer dans l'ordre comme d'hab et la NRL se construira .
Dinosaures, Posté
Une route que notre pharaon pays n'arrive pas à construire et là il veut diriger deux grandes collectivités. Du n'importe quoi mais pour trouver l'argent pour voyager en Amérique, faire la fête au Moca, licencier des agents pour toucher une paie de 6800 euros sans compter ses indemnités, ses primes et son allocation logement de 2300 euros ....ça il sait faire. le 28 juin l'éliminer de saint Denis et en 2021, les dinosaures sauront occuper de son cas.
Mini Bus, Posté
Pourquoi se présenter sur sin dni? Si réunionnais i comprend pas, c'est que néna maloye dan' yieux ! Ce chantier ne se terminera pas, celui qui veut parier, met' à terre !!!!!! Cherchez pourquoi IMAZ PRESS des Agents ont disparu , alors qu'ils avaient des salaires mirobolants.....