La partie viaduc livrée fin 2021, la partie digue le sera (peut-être) un jour :

Une demi NRL et un gâchis entier


Publié / Actualisé
Dominique Fournel, vice-président du conseil régional, a annoncé ce mardi 9 juin 2020 en séance plénière qu'un raccordement entre le viaduc de la NRL et la Grande Chaloupe en 2021 était une solution envisagée par l'exécutif, confirmant ainsi une information révélée par Imaz Press Réunion depuis... août 2017. C'était il y a 3 ans. 3 ans pour Didier Robert et consorts se rendre compte de la quasi impossibilité de faire une route digue et de se résoudre à une demi NRL, au prix d'un gâchis qui, lui, reste entier (Photo rb/www.ipreunion.com)
Dominique Fournel, vice-président du conseil régional, a annoncé ce mardi 9 juin 2020 en séance plénière qu'un raccordement entre le viaduc de la NRL et la Grande Chaloupe en 2021 était une solution envisagée par l'exécutif, confirmant ainsi une information révélée par Imaz Press Réunion depuis... août 2017. C'était il y a 3 ans. 3 ans pour Didier Robert et consorts se rendre compte de la quasi impossibilité de faire une route digue et de se résoudre à une demi NRL, au prix d'un gâchis qui, lui, reste entier (Photo rb/www.ipreunion.com)

L’annonce a été faite comme une surprise ce mardi 9 juin. Pourtant, dès août 2017, Imaz Press Réunion avait évoqué l’hypothèse de la livraison d’une demi NRL. Et pour cause, le projet ne cesse d’avoir du plomb dans l’aile.

Déjà à l’époque, les multiples difficultés d’approvisionnement en roches massives posaient problème, du fait notamment des conflits autour de l’exploitation des carrières qui a abouti, le 3 avril dernier, à l’annulation par le Conseil d’Etat du schéma départemental des carrières, enterrant toutes les chances de poursuivre le projet en l’état, à court et à moyen terme.

Exploitation des carrières : chronologie d'un fiasco annoncé

En parallèle, plusieurs hypothèses ont été étudiées, notamment l’importation d’andains depuis Madagascar ou Maurice Une hypothèse qui a provoqué la levée de bouclier des transporteurs réunionnais ,bien décidés à défendre l’approvisionnement d’andains au niveau local afin de soutenir une profession qui avait investit massivement dans le cadre de ce chantier. Face à cette grogne grandissante, la Région a finalement décidé de rétropédaler, promettant que la digue serait construite avec des roches locales, annonçant même la signature d’un protocole d’accord avec le groupement délégataire du chantier.

Malgré cette annonce, le chantier tourne au ralenti depuis plusieurs mois déjà, et la multiplication des tables rondes n’apporte rien de concret, la Région s’entêtant dans sa volonté de poursuivre la construction d’une digue au risque de provoquer un blocage pure et simple du chantier.

C’est finalement ce mardi 9 juin que la Région a finalement accepté de reconnaître à demi-mot toute la difficulté de poursuivre le chantier en l’état, annonçant étudier la possibilité de mettre en service le viaduc en le connectant à l’ancienne route au niveau de la Grande Chaloupe. Cette mise en service pourrait intervenir d’ici la fin 2021, le temps pour la Région de lancer les marchés et d’opérer la jonction entre les deux routes.

2021… soit l’année des élections régionales où Didier Robert sera certainement candidat à sa propre succession dans l’éventualité où il n’arrive pas à conquérir la ville de Saint-Denis face à Ericka Bareigts. Les mauvaises langues diront  que cette annonce n’est donc pas due au hasard et que le président de Région préfèrerait amorcer la campagne des régionales avec une demi-victoire, à savoir la livraison de cette demi-nrl, plutôt que de se laisser encore et toujours malmené par les polémiques et autres coups durs qui touchent ce chantier.

Annoncer l’inauguration fin 2021 d’une demi-nrl, sonne ainsi comme une tentative de passer sous silence l’échec de ce chantier, et l’immense gâchis que constitue ce projet qui, rappelons-le, a été classé parmi les "grands projets inutiles de France" par le site Reporterre

Lire aussi : La NRL classée parmi les "grands projets inutiles" de France

Alors que la Région semble commencer à changer de fusil d’épaule, au-delà de la livraison de cette demi NRL se pose la question de la suite du projet. La Région va-t-elle continuer à défendre sa digue qui montre très clairement toutes ses limites et faiblesses ou va-t-elle enfin se décider à explorer d’autres alternatives, notamment la poursuite du chantier sur un viaduc ?

Il a fallu 3 ans à la majorité régionale pour reconnaître l’évidence d’une ouverture d’une demi NRL. Gageons que les  3 prochaines années ne seront pas de trop pour que Didier Robert et ses élus prennent le temps de la réflexion face à l’évidence…

A moins que la justice ne se réveille concernant son enquête sur les conditions d’attribution des marchés de la NRL et qui avaient fait l’objet, il y a déjà quelques temps, de plusieurs perquisitions.

A moins, surtout, que le tour de passe-passe visant à faire croire aux Réunionnais que le projet avance sous couvert d’inauguration prochaine de la demi-route soit sanctionné lors des élections de mars 2021, privant ainsi Didier Robert de la jubilation (bien mal placée diront certains) de couper, le premier, le ruban bleu blanc rouge inaugural...

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

 

   

Mots clés :

    17 Commentaire(s)

    Gibert, Posté
    Je pense que ce gâchis est la responsabilité de l'opposition qui ne souhaite que l'échec d'un homme qu' elle combat sans relâche,mais aussi d'une partie de la population qui rejette les carrières. On veut des infrastructures sans être incommodé.
    Sans ces recours la route aurait été presque entièrement terminée!
    DESRUISSEAUX, Posté
    Pour 1 gâchis , c'est 1 vrai gâchis . Bel article
    Karl, depuis son mobile, Posté
    De Vergès à Robert on est passé de tout à rien !
    Iguane 974, Posté
    Titis la pa fou dan fond, la fou anou dan fond. Oubli pa sa larzen do moun i paye zimpot taxes
    Larzen commerçants petits ou grands ki paye lo ban taxes (octroi de mer, taxes foncières des zentreprises etc...)
    Alors oui indirectement la Réunion i paye un lourd tribu à ce fiasco annoncé depuis longtemps.
    Mais ou koné kan l domand do moun choisi in route pou zot loto, ou in train pour voyage dodan, le choix la été fé.
    Alors aster gout'
    Caillou, Posté
    Je pense que votre article anti Didier ROBERT comme toujours devrait porter une signature de journaliste. C'est trop facile de démolir en restant dans l'ombre.....
    TITUS, Posté
    Robert ek son l'équipe bras cassés la Fou dan' d fond! Voilà ce que sont les promesses non tenues ( 2000 bus, Détournement à la continuité, compte séquestre et remboursement des 210 000 euros 6800 euros de salaires des musées régionaux - cas d'harcèlement sexuel & moral bottés en touche....), la liste est trop trop longue. Vivement le changement en 2021, votez Olivier Hoarau
    Armand GUNET, Posté
    Finir la NRL en viaduc est une très mauvaise solution : d'un coût extrême et bien peu écologique. La Réunion devrait se pencher très sérieusement sur la meilleure solution, à savoir la construction d'une route sous galerie de protection. Meilleur marché, plus écologique et plus productrice d'emplois locaux.
    CADET ROUSSEL NANA 3 MAISONS, Posté
    Quel incompétent, on n'a jamais dans l'histoire un tel gachis, il suffit d'aller dans science et vie et de regarder cette émission consacrée à cette pseudo route intitulée "Viaduc de la réunion, quelle casse tête". Elle nous apprend que la parie viaduc a été réalisée sur des pilleurs sans fondation sauf pour le premier et le dernier, les autres piliers sont seulement posés...elle met l'accent sut le côté exorbitant et l'imprévoyance de la Région. Il faut prier Saint Christophe pour que cette route ne s'effondre pas un jour sous les effets de la houle et du cyclone.
    Lucas, Posté
    Quel bel article, j'aurai pas mieux dit, malheureusement tant qu'on sera géré par des incompétents, la Réunion n'avancera jamais et tout le monde défend bec et ongles ces politiciens malgré l'évidence.
    il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    Dans 10 ans on sera toujours au même point, pourquoi au lieu de tergiverser sur des carrières, on a pas continuer à mettre des piles sur la portion qui manquait, on aurait gagner en temps et ptèt même financièrement puisque là tout est à l'arrêt, une demi-route, quel foutage de gueule.Dès que la politique s'en mêle pour faire travailler les transporteurs et leur faire miroiter des carottes, voilà le résultat.
    O'COCO, Posté
    Pourquoi le SOFÈR a disparu de la region? SOFÈR té recrute, té vire, té fé la fête, té payé comme un Ministre? Okilé lu siouplait
    Hotel Seychellois, Posté
    IMAZ PRESS et messieurs du corps judiciaire : surtout que les accords de Matignon lui ont accordé une belle enveloppe de 2 milliards d'euros, ainsi que toutes les rallonges votées à la semaine... Cette demie route est forcément un échec mais le plus important est : où est passé l'argent pour cette route entière??????????????cherchez bien, vous trouverez IMAZ PRESS
    Excellent, Posté
    Article complet
    Si Ste Suzanne ...., Posté
    Pense aussi mal qu'il écrit cela doit être un sacré foutoir de neurones dans son cerveau
    Tatou, Posté
    Les roches massives on les a en Europe pour un prix raisonnable rendu à la Réunion
    Sceptique, Posté
    C'est déjà un bon début et si tous les "touche pas nout roche" manipulés par une bande d'abrutis politiciens cette route aurait été livrée entièrement. Pourquoi est-ce que vous ne faites pas un article sur cette fameuse maison des civilisations qui n'a jamais vu le jour mais qui avait une directrice payée à ne rien faire....
    Anti, Posté
    cet article est un tissus de mensonge, peut on parler aujourd hui de journalisme. que vous a fait cette homme pour que vous vous acharniez sur lui?? sachez que je desaprouve la desinformation.
    Ste suzanne, Posté
    Si tous ses touche pas mon roche ma carrière ont auraient été pas là
    Comme l entré de st Denis avec son roi Gilbert à la tête
    Et ils sont les premiers à braver les honneur de notre ville