Une misssion de 4 semaines :

Opération Résilience : L'équipage B de L'Astrolabe reprend la barre après l'équipage A


Publié / Actualisé
"Ayant pris le relais de l'équipage A il y a quelques jours, l'équipage B de L'Astrolabe poursuit la mission Résilience en apportant son concours dans la zone de Mayotte. Dans les traces de leurs camarades, les matelots de L'Astrolabe vont ainsi pouvoir découvrir à leur tour un terrain de jeu qui ne leur est pas familier. Habitués aux rigueurs de l'hiver austral dans des zones bien moins ensoleillées et beaucoup plus mouvementées que sont les différents archipels du Sud de l'océan Indien, tous vont ainsi découvrir Mayotte et certaines des îles Eparses, dont les eaux leur paraîtront probablement bien plus amicales" indiquent les Forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) dans un communiqué que nous publions ci-dessous (photo : FAZSOI)
"Ayant pris le relais de l'équipage A il y a quelques jours, l'équipage B de L'Astrolabe poursuit la mission Résilience en apportant son concours dans la zone de Mayotte. Dans les traces de leurs camarades, les matelots de L'Astrolabe vont ainsi pouvoir découvrir à leur tour un terrain de jeu qui ne leur est pas familier. Habitués aux rigueurs de l'hiver austral dans des zones bien moins ensoleillées et beaucoup plus mouvementées que sont les différents archipels du Sud de l'océan Indien, tous vont ainsi découvrir Mayotte et certaines des îles Eparses, dont les eaux leur paraîtront probablement bien plus amicales" indiquent les Forces armées de la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) dans un communiqué que nous publions ci-dessous (photo : FAZSOI)

Une première mission qui leur permet d’apporter leur concours au pont maritime mis en place par les FAZSOI entre les deux départements français de l’océan Indien et qui consiste à acheminer divers matériels, embarqués en container le 10 juin.

Pendant 4 semaines, l’équipage B va dès lors effectuer plusieurs rotations entre Mayotte et La Réunion afin de valoriser les transits tout en patrouillant dans les zones économiques exclusives (ZEE) françaises. Ils participeront ainsi à la lutte contre les activités illégales (pêche, trafics). L’occasion aussi pour eux de profiter des magnifiques paysages offerts lors de navigations dans les archipels des îles Eparses, entre deux exercices d’entrainement.

En soutien à l’administration des terres australes et antarctiques françaises (TAAF), L’Astrolabe sera également en charge d’assurer la relève sur Tromelin des agents de cette administration. Trois personnels seront ainsi embarqués à La Réunion pour être déposés sur l’île afin de relever leurs prédécesseurs qui rentreront enfin après une période d’isolement de deux mois.

Viendra alors l’heure des adieux pour certains membres de l’équipage B qui quitteront le bord après cette dernière mission qui démontre, s’il en était besoin, les capacités logistiques que propose l’unité atypique qu’est L’Astrolabe.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !