Plus rien ne s'oppose à la construction du site :

Pôle océan : la cour d'appel rejette le dernier recours, Ericka Bareigts satisfaite


Publié / Actualisé
Il s'agissait de son dernier recours juridique. La cour d'appel de Bordeaux a débouté Mohammed Mogalia, un commerçant de Saint-Denis, de sa demande d'annulation des permis de construire du Pôle Océan. Ericka Bareigts, candidate à la mairie de Saint-Denis, s'est satisfaite de cette décision, promet de "repartir sur ce projet", en cas de victoire lors du second tour des municipales le 28 juin prochain. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Il s'agissait de son dernier recours juridique. La cour d'appel de Bordeaux a débouté Mohammed Mogalia, un commerçant de Saint-Denis, de sa demande d'annulation des permis de construire du Pôle Océan. Ericka Bareigts, candidate à la mairie de Saint-Denis, s'est satisfaite de cette décision, promet de "repartir sur ce projet", en cas de victoire lors du second tour des municipales le 28 juin prochain. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Il demandait que soient annulés les arrêtés du 6 juillet 2017, qui autorisaient SCCV Océan Commerces à construire le Pôle Océan. Déjà débouté en première instance, Mohammed Mogalia a vu son appel rejeté par la cour de Bordeaux, vendredi dernier.

Invitée d’Imaz Press ce mardi 16 juin 2020, Ericka Bareigts, candidate à la Mairie de Saint-Denis, s’est félicitée de cette décision que le maire sortant et soutien de la députée socialiste Gilbert Annette, s’était attelé à remodeler.

“L’Espace Océan est un projet porté qui avait porté par René-Paul Victoria. Il avait fait l’objet de difficultés très importantes parce qu’il ne tenait pas la route financièrement. Des gens avaient été expulsés et sont morts de chagrin. On a défait et remonté le projet, ça nous a pris 3 ans pour le faire”, a-t-elle rappelé. “Aujourd’hui c’est 800 places de parking, 600 logements y compris des logements d’accession à la propriété, des crèches, des espaces de commerces, des espaces de vie. Nos 12 permis de construire sont ok, le projet est finalisé, mais on a eu le recours d’un monsieur qui bloquait 250 millions d’euros d'investissement.”

C’est la bataille judiciaire longue de plus de deux ans, et dont dépendait le projet, a provoqué des retards conséquents, Ericka Bareigts promet de tout de lancer définitivement le projet en cas de victoire le 28 juin prochain. “Oui, nous ne sommes pas dans la chronologie qu’on aurait aimé, mais on aurait pu gagner deux ans sur cette affaire. Dès que les élections seront terminées, nous aurons l’occasion de repartir sur le projet puisque nous avons enfin eu gain de cause.”

La cour d’appel de Bordeaux a estimé que Mohammed Mogalia, n’aurait pas à subir de préjudice avec la construction du Pôle Océan, car il habite à 900 mètres du terrain que la parcelle dont a été exproprié son père ne fait pas l'objet d'une rétrocession. Il a par ailleurs été condamné à payer 1.500 euros à la mairie de Saint-Denis et 1.500 euros à SCCP Océan Commerces, pour les frais judiciaires.

Sans aucun obstacle, le projet peut désormais commencer.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

11 Commentaire(s)

CÉLINE, Posté
Son magasin était une légère bicoque, pas de quoi bloquer un projet de plus de 250 millions d'euros. Il pensait au pactole;
en place et lieu des dommages et intérêts à verser à la municipalité (voir décision de la cour d'appel de Bordeaux). L'ouragan est arrivé à point pour ce Monsieur Mogalia.
ZembroKaf, Posté
M.Amine Mogalia (ex Mogalia Pièces Autos) a très mal vécu la perte de son outil de travail (rue Maréchal Leclerc) suite à un incendie, et plus tard l'expropriation...comme bon nombre d'habitants (un drame humain) du quartier "ti bazar" par le "bulldozer" RP Victoria "accoquiné" à Caillé pour la construction du "PÃ'le Océan" !!!
M. Mogalia c'est mis dans sa tête "d'emm...der"...les promoteurs de l'Espace Océan (une alliance d'opportunité avec D.Robert par la suite)...il a perdu son combat "juridique" !!!Pour Saint Denis qu'on commence ce projet, mais au vu des vues d'architecture...rien qui sort de l'ordinaire...des HLM un peu amélioré...qu'on "supprime" les logements sociaux locatifs (location)...il y a plusieurs "ilots HLM" tout autour...qu'on favorise des logements d'accession à la propriété à des prix accessible...et des résidences "haut de gamme" avec des beaux bâtiments !!!
GAZA STREET, Posté
TAPER LES MAINS TAPER LES MAINS
VICTOIRE LA MAIRIE
COMMENT OÙ RAL SA MOGALIA
ALLÉ COURE DERRIÈRE
ALLÉ COURE DEVANT
Saminadin, Posté
Mdr for him
Araste, Posté
M. ROBERT, renseignez vous sur ce monsieur , vous verrez que vous êtes très mal entouré, comme à votre habitude. Ce type de fanfaron vous mène droit à l'échec. Renseignez vous comme il se doit sur cet Homme. Hélas pour vous M.Robert.
Rigolo, Posté
Mamode amine y rest out yié pou ou pléré, ti té attend' plim la mairi ec dommages-intérêts, ti l'a bien gaingné mi wouah. Rest à vou rode in ti plac travaye leve grantmatin pou paye out betiz. Out Family vas cotisé pou la mairie aster. zamais tro tart pou fé in prêt. Canotte letchis mi conseil à vou va soulagé à vou- fé enkor foto ec robert i empêch pa gaigne lo kou tu woi
Grognon, Posté
il me semble que l'actuelle ministre des DOM aurait dit que le projet pÃôe océan ne se ferait pas !
bien entendu aucun commentaire de M. DUPUY ! il faut maintenant attendre le résultat des élections. en tout cas, les bonnes nouvelles sont aussi comme les hirondelles, ça vole en escadrille !
SOWETO, Posté
Encore une bataille que Didier Robert a perdu. Il reste le préavis que lui donnera Madame Bareigt le 28 juin et en 2021 les dinosaures lui demandera des comptes et leur sentence sera sans appel.
Romu, Posté
propagande propagande.... il est loin le Carré-d'or valorisant le centre-ville. Aujourd'hui on koz kreol dan lézékar.
Omar, Posté
Joli claque joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.
Lu fera la quête pou paye sa dette auprès des heureux donateurs mouahhhhhhhhhhhhhhhhhh mouahhhhhhhhhhhhhhhhhhg
HUMANITAIRE, Posté
Amine MOGALIA se croyait tout permis , en invectivant M.Le Maire de Saint-Denis, en s'alliant avec Robert Didier. Voilà un beau résultat et une belle raclée de la Cour d'Appel de Bordeaux! DIdier robert va aide à où paye l?Amende et les frais de justice. On aura tout vu avec ce Mogalia Amine! Bravo madame BAREIGTS plus rien ne peut vous arrêter pour ce projet dont les commerçants attendent depuis plus de 10 ans.