[LIVE] Ils se sont rassemblés devant le tribunal de commerce :

Professionnels du tourisme : "il faut rétablir la liberté de circulation maintenant, le 10 juillet il sera trop tard !"


Publié / Actualisé
Les professionnels du tourisme se réunissent, ce mercredi 17 juin 2020, devant le tribunal de commerce de Saint-Denis pour demander la levée immédiate de la septaine et un plan de relance de la filière. Un mouvement consécutif à leurs revendications, qu'ils n'estiment pas entendues par le gouvernement, pour relancer l'activité souffrante de la crise de coronavirus. Suivez notre live. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les professionnels du tourisme se réunissent, ce mercredi 17 juin 2020, devant le tribunal de commerce de Saint-Denis pour demander la levée immédiate de la septaine et un plan de relance de la filière. Un mouvement consécutif à leurs revendications, qu'ils n'estiment pas entendues par le gouvernement, pour relancer l'activité souffrante de la crise de coronavirus. Suivez notre live. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Notre journaliste est sur place, suivez notre live

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi

  • IPR

    Les professionnels prennent tour à tour la parole pour raconter leur difficulté

    Tous ont du partiellement ou totalement arrêter leur activité pendant la durée du confinement, se trouvant aujourd'hui en grande difficultés financières. "Nous sommes dans le coma !" se plaint un propriétaire d'une concession de voitures de location

  • IPR

    "Le tourisme local fait partie de notre clientèle, mais nous avons besoin des clients de métropole et de La Réunion pour survivre" explique Patrick Serveaux

  • IPR

    "Il faut rétablir la liberté de circulation maintenant, le 10 juillet il sera trop tard !" presse Didier Fauchard, président du MEDEF Réunion

    Ce dernier explique qu'aucun touriste ne réservera de vacances pour une destination avec quatorzaine, les réservations se faisant maintenant et non en juillet

  • IPR

    "Si rien n'est fait, beaucoup d'entreprises vont devoir fermer leurs portes" alerte Patrick Serveaux, président de l'UMIH

  • IPR

    Environ 80 personnes sont réunies devant le tribunal de Champ Fleuri actuellement, une rencontre est prévue entre une délégation des manifestants et la préfecture

  • IPR

    "Je ne vois pas comment les touristes vont vouloir venir à La Réunion s'ils doivent être confinés pendant sept jours" s'interroge Ibrahim Patel, président de la CCIR

    Il réclame la fin de la septaine et une aide exceptionnel au secteur du tourisme. "Nous sommes dans un département vert, le risque est moindre, contrairement à la Corse où la circulation du virus est plus élevée mais où il n'y a pas de quatorzaine, c'est inadmissible" continue-t-il

  • IPR

    Les professionnels demandent un plan de soutien pour relancer l'activité touristique

    Ils demandent :

    - un fonds exceptionnel pour compenser les pertes durant le confinement

    - une campagne de promotion pour le tourisme soutenue par l'Etat

    - une campagne de commercialisation, avec une subvention publique pour promouvoir les offres réunionnaises

  • IPR

    "La levée de la septaine au plus tard du 10 juillet est trop tardive, de plus nous avons besoin d'une date précise, les touristes doivent pouvoir s'organiser à l'avance" explique Catherine Frecaut, directrice de Bourbon Voyages

     

  • IPR

    Bonjour, bienvenue dans notre live

    Les professionnels du secteur du tourisme manifestent pour demander la levée de la septaine, suivez-nous

A propos

Les professionnels du tourisme mobilisés 

Soutenus par le Medef, les professionnels du tourisme de La Réunion se réunissent, ce mercredi 17 juin 2020, devant le tribunal de commerce afin de demander la levée immédiate de la septaine et un plan de relance de la filière.

Le mercredi 10 juin, ils s'étaient déjà tous réunis pour exposer leur mécontentement face au maintien des restrictions de vol, mettant en péril leur industrie. Ils réclamaient notamment un plan d'aide de 80 millions d'euros.

Le lendemain, les ministères des Outre-mer et des Transports annonçaient la levée des restictions, comprenant notamment la fin des quatorzaines pour les voyageurs, mais l'obligation de tests au coronavirus 72 heures avant le départ. Seul hic pour les professionnels du tourisme : la date. En effet, le gouvernement indiquait que la levée des quatorzaines serait effective au plus tard au 10 juillet.

Trop tard pour la profession. D'où le rassemblement de ce jour, et la préparation d'un plan de relance de la filière centrée autour du tourisme local.

   

5 Commentaire(s)

John, Posté
LES HÔTELS À LA RÉUNION, COÛTE SUPER CHER ET POUR UN SERVICE NUL
John, Posté
UNE BONNES DE CONS, QUI ÉCOUTENT LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS, QUI DÉTRUIT NOTRE ECONOMIE À LA RÉUNION...
La vérité si je mens !, Posté
Revoyez les prix des chambres d'hôtel et surtout l'accueil. Tout roulera ensuite. Le prix est la clé ?<
FERRERE, Posté
Avec encore 10 535 personnes hospitalisées en France dont 820 sont en réanimation, 111 morts en 24H
(chiffre du 16 juin). il faut bien sur ouvrir les frontières tout de suite, l'argent avant la santé, Mr le préfet surtout ne pas céder SVP, .
7AC, Posté
Il n'y a que lorsque tous les touristes seront morts que ces personnes comprendront que ce virus n'est pas un problème à prendre à la légère, et que l'économie passe après la santé.
Regardez ce qu'il se passe un peu partout dans le monde, de nouveaux foyers de Covid se déclarent, ça n'est pas le moment d'ouvrir les frontières.