Environnement :

Deux Réunionnais participent à la Convention pour le climat


Publié / Actualisé
Depuis octobre 2019, 150 citoyens tirés au sort travaillent, au sein de la Convention pour le climat, sur les actions à mettre en place pour protéger l'environnement et atteindre une baisse d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Le groupe rend ses conclusions au gouvernement ce dimanche 21 juin 2020. Deux Réunionnais, Guillaume Robert, habitant Les Avirons, et Tristan Dourouguin, étudiant en métropole originaire du Port, ont participé activement aux débats et à réflexion.
Depuis octobre 2019, 150 citoyens tirés au sort travaillent, au sein de la Convention pour le climat, sur les actions à mettre en place pour protéger l'environnement et atteindre une baisse d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Le groupe rend ses conclusions au gouvernement ce dimanche 21 juin 2020. Deux Réunionnais, Guillaume Robert, habitant Les Avirons, et Tristan Dourouguin, étudiant en métropole originaire du Port, ont participé activement aux débats et à réflexion.

"Il faudra attendre et voir les retombées des mesures qui seront adoptées mais j’ai espoir, peut-être naïf, que ces conclusions permettront de réduire ne serait-ce qu’un peu les émissions de gaz à effet de serre", indique Tristan Dourouguin, dans un communiqué. "Dans tous les cas, cette convention aura mis le problème du changement climatique au cœur des débats et soit plus reconnu. Ça fait avancer la cause !"

"Cette convention ouvre la voie à une nouvelle forme de démocratie participative qui permet aux citoyens d'être au plus près de la construction des mesures et des projets", a pour sa part ajouté Guillaume Robert. 

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !