Le gendarme a disparu il y a trois ans :

Disparition de Mathieu Caizergues : les recherches pourraient reprendre


Publié / Actualisé
Déjà trois ans que Mathieu Caizergues, gendarme mobile affecté à la caserne de La Possession, a disparu lors d'une randonnée à Mafate. Depuis, toutes les recherches pour le retrouver ont été vaines. Cependant, ce samedi 27 juin 2020, sa famille a annoncé dans un article du quotidien Midi Libre que les recherches pourraient reprendre pour retrouver son corps. Le nouveau patron de la section de recherches de la gendarmerie aurait en effet demandé à ce que l'affaire soit étudiée par le Service central de renseignement criminel (SCRC).
Déjà trois ans que Mathieu Caizergues, gendarme mobile affecté à la caserne de La Possession, a disparu lors d'une randonnée à Mafate. Depuis, toutes les recherches pour le retrouver ont été vaines. Cependant, ce samedi 27 juin 2020, sa famille a annoncé dans un article du quotidien Midi Libre que les recherches pourraient reprendre pour retrouver son corps. Le nouveau patron de la section de recherches de la gendarmerie aurait en effet demandé à ce que l'affaire soit étudiée par le Service central de renseignement criminel (SCRC).

"Nous venons d’avoir le retour. Ces gendarmes concluent qu’il faut engager de nouvelles recherches à l’aplomb de la falaise du point de vue sur le site des Eboulis, là où les gendarmes disent que Mathieu est tombé" explique la mère du gendarme, Delphine Caizergues. La famille avait par ailleurs déjà envoyé des cordistes sur le site, à ses frais. Sans succès.

Il faut désormais que la famille fasse une demande auprès du juge d'instruction. Il faut surtout mobiliser des militaires pour réaliser cette opération périlleuse. De nouvelles pistes seraient aussi étudiés par le SCRC.

- Trois ans sans nouvelle -

C’était le 23 juin 2017. Mathieu Caizergues et ses deux compagnons de marche, un gendarme et le mari d’une militaire, entament une randonnée dans Mafate. C’est sur le chemin du retour que le jeune gendarme aurait disparu.

Selon les déclarations de ces randonneurs, Mathieu Caizergues aurait été vu pour la dernière fois, à une demi-heure de marche du parking du Maïdo. Là où les trois hommes étaient censés se retrouver. Il n'est jamais arrivé jusqu'au point de rendez-vous que les deux compagnons ont pu rejoindre vers 17 heures.

Partis du lieu de rendez-vis sans l'attendre, les deux hommes ne donneront l’alerte que vers 20h30. Pendant plusieurs mois, d’importants moyens ont été déployés, tant par les autorités que par la famille de Mathieu pour retrouver ce dernier. En vain. Et aucun indice ne permet d’expliquer cette disparition mystérieuse jusqu’à maintenant.

Les deux compagnons de randonnée de Mathieu Caizergues ont été mis en examen pour non assistance à personne en danger.K

Lire aussi : Les deux compagnons de randonnée de Mathieu Caizergues seront jugés

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Finel, Posté
Le simple bon sens où humanité nous dicte que l on doit aussi veiller à ses camarades !!!
Max, Posté
Dans une randonnée, des règles de sécurité s'imposent d'autant plus qu'elle se déroule en montagne. On doit rester proche de ses compagnons de marche. Je suis surpris de la désinvolture des camarades de Mathieu Caizergues. Leur mise en examen n'est que justice.
7AC, Posté
J'avais un pote, dans les années 80/90 qui avait fait une randonnée dans les cirques entre potes. Soirée alcool, zamal, et je ne sais quel autre poison, datura peut être, à ce jour il n'a pas retrouvé ses facultés normales.
Lui s'était mis à errer comme un zombie, et a été "récupéré" par des gens bienveillants, et remis à sa famille.
Il aurait glissé dans un ravin, jusqu'à ce jour on n'aurait pas su ce qu'il se serait passé, ses potes n'auraient peut être pas non plus dévoilé les circonstances de la disparition du pauvre Ludo.