[LIVE] Deuxième journée de mobilisation :

CHU : les personnels soignants sont dans la rue pour dire leur colère


Publié / Actualisé
Alors que la pandémie de coronavirus semble ralentir les personnels soignants du CHU de La Réunion se mobilisent ce mardi 30 juin 2020 pour réclamer plus de moyens. Répondant à l'appel national de mobilisation, la CFDT notamment organise un rassemblement devant CHU Félix Guyon à Saint-Denis. Un moment de silence est prévu à 11h. Dans le même temps, l'intersyndicale CGTR, FO, FSU, Saiper, Solidaires est rassemblée devant l'ARS "pour exiger des moyens pour l'hôpital public et au-delà défendre tous les services publics". Suivez notre direct (Photo rb/www.ipreunon.com)
Alors que la pandémie de coronavirus semble ralentir les personnels soignants du CHU de La Réunion se mobilisent ce mardi 30 juin 2020 pour réclamer plus de moyens. Répondant à l'appel national de mobilisation, la CFDT notamment organise un rassemblement devant CHU Félix Guyon à Saint-Denis. Un moment de silence est prévu à 11h. Dans le même temps, l'intersyndicale CGTR, FO, FSU, Saiper, Solidaires est rassemblée devant l'ARS "pour exiger des moyens pour l'hôpital public et au-delà défendre tous les services publics". Suivez notre direct (Photo rb/www.ipreunon.com)

Suivez le direct de nos journalistes devant le CHU 

  • IPR

    Nous clôturons désormais ce live

    Merci à toutes et tous de l'avoir suivi.

  • IPR

  • IPR

    Les représentants syndicaux attendent beaucoup du Ségur de la santé, comme Charles Henri Fontaine, de la CFTC

    Regardez :

  • IPR

    Il n'y a plus de lits, il n'y a plus de moyens ni humains ni financiers... cette médecin demande à ce que l'hôpital retrouve un souffle

    Regardez :

  • IPR

    Le Collectif inter-hôpitaux prend la parole 

    Avec un premier message adressé au président de la République Emmanuel Macron. "Vous avez pu compter sur nous, montrez-nous que l'inverse est vrai !"

    "Nous voulons du personnel et des lits là où il y en a besoin, nous voulons changer le mode financement de l'hôpital. Si la santé un est un bien commun, au-delà de la loi des marchés, provez-nous que vous mettrez des moyens significatifs pour sauver l'hôpital public !", s'émeut une médecin.

  • IPR

    Les soignants disent leur colère devant le CHU Félix Guyon

    "On ne veut pas de médailles. Ce que nous demandons, c'est qu'on respecte notre travail", scande Jean-Marc Vélia, secrétaire CFDT Santé au CHU.

    "On va couper ce plan de retour à l'équilibre, on va le laisser s'envoler", ajoute un autre répsentant de la CFDT, avant de symboliquement couper des ballons et les laisser s'envoler en l'air.

  • IPR

    Mobilisation devant le CHU Félix Guyon

    Depuis 8h30, à l'appel notamment de la CFDT, un rassemblement a lieu devant le CHU Félix Guyon à Saint-Denis. Les personnels soignants entendent profiter de cette journée pour faire part de leurs inquiétudes quant à l'éventuelle diminution de postes au CHU, et rendre hommage aux patients et médecins décédés du Covid-19. Un moment de silence est prévu à 11h.

    Au même moment, les membres du conseil de surveillance de l'hôpital se réunissent pour discuter du plan d'équilibre et du Ségur de la Santé, grande concertation nationale initiée par le gouvernement et qui bénéficiera à La Réunion d'une concertation régionale.

  • IPR

    Une délégation de l'intersyndicale est reçue par la direction de l'ARS

  • IPR

    L'intersyndicale est devant l'Agence régionale de santé

    Outre les soignant(e)s, d'autres personnels de la fonction publique sont rassemblés devant l'ARS à l'appel de l'intersyndicale CGTR, FO, FSU, Saiper, Solidaires. Des enseignants sont notamment présents pour dénoncer "la grande mascarade conssitant à donner une médaille et quelques sous aux soigannts". "les soignants n'ont pas besoin de médailles, ils ont besoin de moyens" notent les syndicalistes

  • IPR

    Bonjour à toutes et à tous

    Les soignant(e)s se mobiisent à nouveau et descendent dans la rue pour réclamer un vrai plan d'urgence pour l'hôpital.

    Restez avec nous, nous sommes en direct

A propos

Les personnels soignants se mobilisent

L'ensemble des médecins et personnels soignants du CHU Félix Guyon organisent un mouvement de protestation, ce mardi 30 juin 2020, au moment où se réunit le conseil de surveillance du CHU.

Alors que se poursuit le Ségur, la grande consultation nationale des acteurs du système de santé, ils souhaitent attirer l'attention sur la situation spécifique du CHU de La Réunion. "C'est la continuité de notre premier mouvement qui a eu lieu le 16 juin", explique Jean-Marc Vélia, secrétaire de la CFDT santé au CHU.

"Un certain nombre d’éléments sont déjà tombés au niveau national, mais ce qui est important pour nous, c'est le plan de retour à l’équilibre. Nous allons interpeller les membres du conseil de surveillance pour leur demander leur position sur ce plan, la qualité de nos soins, la fermeture de nos lits et de nos postes. Nous profitons de cette journée pour y associer toute la problématique spécifique au CHU", ajoute-t-il.

Les médecins et personnels mobilisés occuperont l'esplanade du CHU toute la journée, à partir de 8h30, avec un temps fort à 11h : un moment de silence pour les médecins et les patients décédés lors de la crise sanitaire.

"Nous allons avoir une pensée pour tous les intervenants et remercier la population qui nous a soutenu et qui continue à nous soutenir. Nous venons de traverser une période relativement difficile. Aujourd’hui, il faut bien rappeler aux gens que cette crise est toujours là et que nous ne sommes pas à l’abri d’une deuxième vague. Malheureusement, on est encore inquiets avec l’ouverture de nos frontières", relate Jean-Marc Vélia.

Dans le même temps, l’intersyndicale CGTR, FO, FSU, Saiper, Solidaires appelle à un rassemblement devant l’ARS à partir de 9h30 "pour exiger des moyens pour l’hôpital public et au-delà défendre tous les services publics".

"Ils/elles ont été applaudi-es, salué-es, porté-es aux nues des semaines durant pour leur engagement au service de la population. Les personnels soignants ont en effet été en première ligne dans la lutte contre la pandémie due au nouveau coronavirus" note l'intersyndicale.

"Aujourd’hui, alors même que le virus circule toujours, le "Ségur de la Santé" fait tomber les masques. C’est bien une duperie destinée à enterrer les promesses de lendemains qui chantent. L’investissement tant attendu de l’État accouche d’une souris et le "monde d’avant" revient au galop : opération de com, austérité budgétaire, aucun recrutement supplémentaire. Ainsi l’hôpital public est renvoyé à sa pénurie de moyens pourtant dénoncée avec force par ces mêmes personnels bien avant la pandémie" dit encore l'intersyndicale.

- L 'ARS publie ses 30 propositions -

Dans le même temps, l'Agence Régionale de Santé de La Réunion a dévoilé, ce lundi 29 juin, une liste de 30 propositions dans le cadre du Ségur de la Santé. "L’ensemble des acteurs de la santé de La Réunion a manifesté tout au long de cette crise des capacités importantes d’adaptation et de coopération", s'est félicité l'ARS dans un communiqué.

Parmi ces propositions, soumises au gouvernement dès le 20 juin dernier, figurent la revalorisation du coefficient géographique de La Réunion (actuellement de 31 %) popur compenser les surcoûts des établissement de santé de l'île, l'amélioration de la densité des personnels soignants ou encore le suivi en temps réel des disponibilités en lits dans un but de régulation des patients.

Le Ségur de la Santé  devrait aboutir aux accords de la santé avant la mi-juillet. 

   

2 Commentaire(s)

Personneldégouté, Posté
Mobilisent ??? N'importe quoi !!! ils viennent faire une pause dans la cour de l'hopital comme ils font d'habitude, mais dans tous les coins du CHU !!! Le personnel n'a pas le courage de descendre dans la rue pour défendre leurs droits !!! Par contre , ils veulent 1500 euros de prime avec 3 cas de COVID... avec un syndicat mannequin qui réconduit une grêve pdt 6 mois , oblige les cadres , la direction etc.. à remplir de la paperasse pour rien... Au fait, ils en sont ou, avec leur dossier d'avocat pour défendre le retrait de la prime enlevée au personnel ??? Du pipo !!! à part mettre de la musique dans la cour, décorée de ballons tel un mariage, rien !!! Que du pipo !!!
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
De tout cÅ"ur avec vous ;
Impossible d'accepter l intolerable