[LIVE] Sur le parvis des Droits de l'homme de Champ Fleuri :

Saint-Denis : un rassemblement pour dire non à l'annexion de la Cisjordanie par Israël


Publié / Actualisé
Une manifestation est organisée ce mercredi 1er juillet 2020 à l'appel du Mouvement réunionnais pour la paix "en solidarité avec le peuple palestinien". Au coeur de l'actualité : le projet d'annexion de la Cisjordanie par Israël. Plusieurs association appellent également à participer au rassemblement. Le rendez-vous est donné à partir de 17h15 sur le parvis des Droits de l'homme de Champ Fleuri, à Saint-Denis. (Photo d'illustration AFP)
Une manifestation est organisée ce mercredi 1er juillet 2020 à l'appel du Mouvement réunionnais pour la paix "en solidarité avec le peuple palestinien". Au coeur de l'actualité : le projet d'annexion de la Cisjordanie par Israël. Plusieurs association appellent également à participer au rassemblement. Le rendez-vous est donné à partir de 17h15 sur le parvis des Droits de l'homme de Champ Fleuri, à Saint-Denis. (Photo d'illustration AFP)

Suivez le live de notre journaliste sur place :

Le 1er mars, à la veille des élections législatives en Israël, le premier ministre Benjamin Netanyahu a promis une annexion rapide de la vallée du Jourdain et de colonies en Cisjordanie occupée, tentant de mobiliser ses appuis de droite. "Ce ne sera qu'une question de semaines, deux mois maximum j'espère", avait-il soutenu à la radio au cours d'une interview.

En janvier, un élément-clé a changé dans ce dossier : le dévoilement du projet américain pour le Proche-Orient qui prévoit justement l'annexion de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes. Le premier ministre israélien a ajouté que le comité "israélo-américain" en charge d'établir la cartographie précise des territoires palestiniens qu'Israël souhaite annexer avait "commencé ses travaux la semaine dernière".

Cette bande de terre compte pour 30% de la Cisjordanie occupée. Plus de 450.000 personnes y vivent. Un territoire stratégique en cas de victoire électorale pour Benjamin Netanyahu. Le Premier ministre israélien a d'ailleurs multiplié au cours des deux dernières semaines les annonces de projets d'habitations dans les colonies en Cisjordanie, mais aussi à Jérusalem-Est, territoire déjà annexé par l'Etat hébreu.

A l'international, le projet ne passe pas et ces mesures sont contraires au droit international selon la classe politique palestinienne, des laïques du Fatah aux islamistes du Hamas.

- "Solidarité avec le peuple palestinien" -

A La Réunion, une mobilisation est prévue ce mercredi 1er juillet pour dire non au projet d'annexion. "Nous organisons une manifestation en solidarité avec le peuple palestinien menacé d'être exproprié de leur terre à partir de ce 1er juillet 2020. Plusieurs associations interviendront, des messages seront lus et une action concrète sera proposée" indique le Mouvement réunionnais pour la paix, organisateur de l'événement. Le rassemblement aura lieu à partir de 17h15 sur le Parvis des droits de l'homme à Champ Fleuri.

Europe Écologie Les Verts Réunion appelle également à participer au rassemblement. "EELV rappelle son attachement au règlement pacifique du conflit israélo-palestinien, comme au droit international qui stipule la reconnaissance du droit à l’autodétermination du peuple palestinien et la création d’un État à côté de celui d’Israël avec Jérusalem comme capitale pour les deux États, la fin de l’occupation et de l’apartheid, ainsi que du blocus meurtrier de Gaza. Ce n’est que sur cette base, celle du droit, que Palestiniens et Israéliens pourront inventer leur avenir commun."

Lire aussi : Netanyahu joue la carte de l'annexion à la veille des élections

Lire aussi : Mike Pompeo en route vers Jérusalem malgré la pandémie pour discuter "annexion"

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

 

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
Occupez-vous de ce qui se passe plus près d'ici, les Chagos, et Mayotte par exemple !