Tereos note des "avancées significatives" :

Protocole de livraison des cannes : un accord entre les planteurs et l'industirel serait en vue


Publié / Actualisé
En négociation sur le protocole de livraison des cannes, planteurs et industriels, se rapprochent d'un accord, annonce le groupe coopératif Tereos, ce jeudi 2 juillet 2020. Un nouveau conseil d'administration se tiendra le 9 juillet ou pourrait même être avancé au vendredi 3 juillet, si l'ensemble des membres renoncent au délai de prévenance. Si le projet de protocole venait à être validé, les Commissions Mixtes d'Usines seraient convoquées pour permettre de démarrer la campagne sucrière dès que possible. Nous publions le communiqué de Tereos ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)
En négociation sur le protocole de livraison des cannes, planteurs et industriels, se rapprochent d'un accord, annonce le groupe coopératif Tereos, ce jeudi 2 juillet 2020. Un nouveau conseil d'administration se tiendra le 9 juillet ou pourrait même être avancé au vendredi 3 juillet, si l'ensemble des membres renoncent au délai de prévenance. Si le projet de protocole venait à être validé, les Commissions Mixtes d'Usines seraient convoquées pour permettre de démarrer la campagne sucrière dès que possible. Nous publions le communiqué de Tereos ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Conformément à la demande de la majorité des administrateurs du CTICS, son Président a transmis hier la convocation pour la réunion d’un prochain Conseil d’administration le 9 juillet 2020 qui pourrait être avancé au 3 juillet dès lors que l’ensemble de ses membres accepte de renoncer formellement au délai de prévenance de 8 jours, mentionné à l’article 8 des statuts.

En ce qui nous concerne, nous serions d’accord pour renoncer à ce délai de prévenance, si tous les autres membres en sont d’accord aussi et si le Commissaire du gouvernement valide cette procédure.

Par ailleurs, le Président du CTICS nous a transmis un projet de protocole de campagne, faisant apparaître tous les points débattus ensemble les 25 et 26 juin et dans lequel il formule trois propositions techniques sur les sujets déjà identifiés lors des réunions précédentes mais sur lesquels aucun accord n’avait pu être trouvé. Le président du CTICS précise par ailleurs que sur cette base, l'ensemble des membres du comité technique présent hier (c’est-à-dire tous les représentants planteurs et une personnalité qualifiée), s'engage à valider le protocole de campagne 2020.

Nous sommes globalement favorables aux propositions formulées et nous avons transmis ce jour quelques ajustements rédactionnels permettant d’éviter toute ambiguïté et une meilleure application sur le terrain par les techniciens du CTICS.

Dans l’hypothèse où le Conseil d’administration se réunirait le 3 juillet 2020 et voterait ce projet de protocole, les Commissions Mixtes d’Usines seraient alors convoquées pour permettre de démarrer la campagne sucrière dès que possible.

Lire aussi : Campagne sucrière : pas d'accord trouvé sur le nouveau protocole de livraison

Lire aussi : Campagne sucrière : Tereos demande le vote du nouveau protocole au plus vite

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !