Tribune libre d'Yvette Duchemann :

Le triomphe du vert


Publié / Actualisé
Je salue tous les maires élus ce 28 juin 2020 et très particulièrement les quatre femmes maires de nos villes à La Réunion. Je salue aussi les électrices et les électeurs qui se sont déplacé(e)s ce 28 juin car ne rien faire, c'est laisser faire. L'abstention a été encore une fois la reine. Et il y a encore beaucoup de travail pour redonner confiance à la population.
Je salue tous les maires élus ce 28 juin 2020 et très particulièrement les quatre femmes maires de nos villes à La Réunion. Je salue aussi les électrices et les électeurs qui se sont déplacé(e)s ce 28 juin car ne rien faire, c'est laisser faire. L'abstention a été encore une fois la reine. Et il y a encore beaucoup de travail pour redonner confiance à la population.

En attendant, le choix en France hexagonale d’élire  des maires  écologistes montre bien un tournant dans l’histoire politique française. Un vote pour la nature, pour  une justice sociale, pour une justice climatique, pour l’humanité. Une forte inspiration à un autre mode de vie plus solidaire, plus juste pour tous.

Ce choix de villes à gouvernance écologique va certainement contraindre le gouvernement à prendre de vraies décisions écologiques et à arrêter de faire semblant. Exemple si la transformation écologique pourra bénéficier de 15 milliards d’euros, 23 milliards sont réservés à l’aérien et à l’automobile… Nous l’avons souvent répété : rompre avec le productivisme ne veut pas dire moins d’emplois, c’est bien le contraire. La vague du chômage et notamment chez les jeunes est un défi qu’il va falloir relever et l’ECONOMIE VERTE EXISTE.

Cette économie qui se doit d’être au service du vivant.

Je salue aussi le travail des 150 personnes tirées au sort  de la convention citoyenne pour le climat CCC. Des propositions cohérentes pour une politique GLOBALE, nous ne sommes pas là  dans de l’écologie incantatoire mais dans de l’écologie concrète, applicable, celle qui touche nos quotidiens. 150 propositions pour réduire notre impact sur notre biodiversité.

Les élections à venir, départementales, régionales vont être cruciales pour notre avenir, notre devoir sera d’aller voter dès le premier tour.

Le changement ce n’est pas l’affaire d’une élite politique, le changement c’est notre VIGILANCE À TOUTES ET À TOUS.

MERCI

Yvette Duchemann, élue écologiste

   

2 Commentaire(s)

Dingue, Posté
C'est une blague ? Vous n'avez pas honte Mme Duchemann ? Vous trahissez votre parti, vous appelez à voter Didier Robert et maintenant vous revendiquez la victoire des écolos ?
Papillon diurne, Posté
Mais vous ici...vous n'avez pas...